Partagez | .
 

 Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mer 8 Juil - 20:23

    - Eh bien, ils mentent ! Utiliser le Véritaserum, le sort Légimence ou demandait à des témoins vous verrez bien.

    Visiblement, quand Jane avait raconter la véritable version de l'histoire, ne cherchant pas à se disculper le moins du monde, racontant objectivement la scène comme si elle y avait assisté de l'extérieur, et que Rogue lui avait clairement fait comprendre qu'il ne la croyait pas l'ombre d'une seconde, Matthieu avait eu du mal à garder son calme. En effet, déjà depuis le début, lui aussi semblait en colère mais essayait de ne pas le montrer et de ne pas s'énerver - Jane s'en était rendu compte en voyant qu'il se mordait lui aussi la lèvre de temps à autre pour s'empêcher de répliquer. Mais malheureusement pour eux deux, le jeune Serpentard n'avait pas put retenir sa colère plus longtemps et avait répliqué ça à Rogue.
    Jane aurait aimé que son idée soit recevable mais elle savait pertinemment que l'utilisation de la legilimancie et du Véritasérum sur les élèves par les professeurs était rigoureusement interdit - sauf cas exceptionnel bien entendu. Mais là, ce n'en était pas un, les règles n'avaient pas été changés et Rogue n'essayait pas de leur apprendre la Legilimancie. Aussi, elle savait parfaitement ce que Rogue allait se faire un plaisir de lui répondre, quoiqu'elle fut étonnée qu'il ne fasse pas une remarque comme quoi il aurait bien aimé avoir le droit de s'en servir à plusieurs occasions.. Le maître des potions avait malheureusement tort lorsqu'il rétorqua, son éternel sourire narquois aux lèvres, lui rendant l'air encore plus insupportable que d'habitude :


    - Le sort Légimence est rigoureusement interdit d’utilisation pour des professeurs sur les élèves, tout comme l’emploi du Véritaserum. Etes-vous à tel point stupide que vous ignoriez cela ? Ou est-ce juste pour essayer de me convaincre de vos mensonges par des preuves que je ne peux bien entendu pas exploiter ? Peut être les deux ! Quand aux témoins, une Serdaigle et Serpentard qui arrive comme vous aussi bien à utiliser des sorts aussi puissant et interdit pour mettre K.O deux élèves de ma maison, peuvent sans doute bien manipuler les esprits ou soudoyer des amis et ainsi appuyer leur version des faits.

    Au début de sa réponse, Jane acquiesça silencieusement, la tête toujours baissée vers le sol, tentant de contrôler sa colère et son amertume, avec peine, inutile de le préciser. C'était d'une telle injustice ! Elle avait certes eu l'occasion de s'y faire un peu, mais l'injustice restait la chose qui lui était la plus intolérable au monde.. Toujours est-il qu'au fur et à mesure que Rogue continuait à parler, son discours devenait de plus en plus partial et insupportable à entendre. De toute évidence, les deux lâches qui s'étaient enfuis quand elle avait fait semblant de lancer un sort avaient inventés une histoire encore pire que celle qu'ils pensaient, comme quoi ils auraient lancés des sorts interdits ou autre.. Jane secoua légèrement la tête d'un air désapprobateur, préférant plutôt mépriser les Serpentards que de s'énerver contre Rogue, plus sur dirons-nous.
    Toujours est-il que Matthieu, lui, avait du mal à se calmer et il n'avait pas put s'empêcher de répliquer :


    - C’est…c’est faux !

    Mais sa voix hésitante ne les aidait pas franchement. Rogue sourit d'ailleurs en se rendant compte qu'il avait hésité légèrement. Cela venait confirmer son hypothèse, ou du moins, cela lui donnait un prétexte de plus pour les accuser de mentir. Le professeur de potions de Poudlard leur dit d'un ton narquois :

    - Étant donné que presque tous les élèves concernés par cette histoire, il jeta un coup d'oeil méprisant à Jane qui le lui rendit, les lèvres pincées, je pense que je suis en mesure de prendre une décision quant à votre punition, même pour vous Miss Woodhouse.

    Jane serra encore un peu plus les dents, mais ne put résister à l'envie de se défendre une dernière fois, elle n'en revenait pas qu'il puisse être d'une telle injustice.. Elle en avait l'habitude, mais de le voir sur les autres et non sur elle, il faut dire qu'elle ne s'attirait jamais d'ennuis, même auprès de Rogue.

    - Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, pourquoi vous fiez-vous plus à leur version des faits qu'à la nôtre ?

    Elle avait tenté de rendre son ton le plus aimable et courtois possible, sans avoir l'air de l'attaquer ou de le contredire, ce qui était difficile croyez-moi ! Elle se retint même d'ajouter "C'est parce qu'ils sont blessés, parce que si ce n'est que ça, je peux très bien faire semblant aussi". D'ailleurs au même moment, ils entendirent Mme Pomfresh de l'infirmerie, dire à l'un des Serpentards :

    - Arrêtez de gémir, vous n'avez rien du tout voyons. Et vous non plus !

    De son habituelle voix douce et agréable . Jane sourit légèrement en entendant ça, mais elle savait que ça ne ferait surement qu'énerver encore un peu plus Rogue et qu'il les punirait probablement encore plus. Il ne se fierait pas au témoignage de l'infirmière, mais plutôt à ceux de ses élèves chéris.. Mais la remarque de l'infirmière qu'ils avaient entendu au loin, l'avait fait sourir et ce petit sourire amusé ne voulait plus quitter son visage. Après tout, valait mieux le prendre avec humour vous ne croyez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mer 8 Juil - 20:44

- Étant donné que presque tous les élèves concernés par cette histoire, je pense que je suis en mesure de prendre une décision quant à votre punition, même pour vous Miss Woodhouse.

Matthieu baissa la tête. La punition, il s’en fichait royalement. Il pouvait donner des lignes, imposer des retenus tous les soirs, le Serpentard était lui scandalisé par l’injustice et seul cela coptait à ses yeux. Rien d’autre ! Matthieu avait abandonnés tous espoirs, pas Jane.

- Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, pourquoi vous fiez-vous plus à leur version des faits qu'à la nôtre ?

Mais elle fut coupée par la voix de l’infirmière

- Arrêtez de gémir, vous n'avez rien du tout voyons. Et vous non plus !

Matthieu se réjouissait intérieurement mais à l’inverse de Jane, il n’osa pas sourire. Rogue qui s’était tournés vers l’infirmerie à la remarque de sa collège se retourna et vit le sourire de la Serdaigle. Celui-ci rétorqua de sa voix glaciale.

-Eh bien Miss Woodhouse. Est-ce que le fait que deux de vos camarades soient K.O et blessé est pour vous un on résultat. Il n’y en a peut être deux en moins d’en la liste des blessés mais en aucun cas il est admissible de vous voir ainsi vous réjouir du malheur que vous avez fait subir à vos camarades. Et pour cela, j’enlève dix points à Serdaigle et vous donne une retenue tous les Vendredi soir pour vous deux aux cachots.

Matthieu eut beaucoup de mal à ne pas crier au scandale. C’était tellement injuste. En plus, le Serpentard était sûr que s’il n’avait pas perdu de point, c’était parce qu’il était lui chez les verts et argents.

-Vous pouvez disposer.

Matthieu ne se le fit pas dire deux fois et rebroussa chemin aussitôt furax.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mer 8 Juil - 22:50

    - Eh bien Miss Woodhouse. Est-ce que le fait que deux de vos camarades soient K.O et blessé est pour vous un on résultat. Il n’y en a peut être deux en moins d’en la liste des blessés mais en aucun cas il est admissible de vous voir ainsi vous réjouir du malheur que vous avez fait subir à vos camarades. Et pour cela, j’enlève dix points à Serdaigle et vous donne une retenue tous les Vendredi soir pour vous deux aux cachots.

    Jane eut envie de répliquer mais elle savait pertinemment que quoiqu'elle dise, Rogue ne changerait pas d'avis. Elle était profondément énervée, dégoûtée même je dirais, mais elle gardait son sourire malicieux aux lèvres, juste dans l'espoir de réussir à énerver Rogue comme il les avait énervés eux. D'ailleurs cela semblait marcher, vu que le maitre des potions ne voyait aucun effet sur le visage et la contenance de la jeune Serdaigle. Il devait penser que ses punitions n'avait aucun effet sur la jeune Serdaigle alors qu'au contraire, elle bouillonnait intérieurement de rage. C'était juste qu'elle avait choisit de ne pas le montrer et de ne pas lui donner cette satisfaction. Elle se contenta donc d'acquiescer silencieusement, gardant son sourire malicieux aux coins des lèvres, devant l'air surpris de Rogue. De toute évidence, il ne comprenait pas pourquoi elle souriait, mais il sembla abandonner la partie.

    - Vous pouvez disposer.

    Jane lança un regard de défi au professeur responsable des Serpentard, toujours son sourire aux lèvres, et suivit Matthieu qui avait déjà rebroussé chemin, visiblement incapable de rester en place plus longtemps. Elle perdit aussitôt son sourire quand elle eut tourner le dos à Rogue. Elle était dans une fureur noire et elle aurait tout donner pour pouvoir revenir vers l'infirmerie et infliger aux Serpentards de véritables blessures pour le coup. Elle avait aussi très envie d'aller enfoncer son pied dans le derrière de Rogue et l'image qui naquit de cette pensée la fit presque rire, faisant réapparaitre sur son visage son sourire amusé de tout à l'heure.
    Ils avançaient, sans aucun but précis. Le temps était passé très vite et le premier coeurs de l'après-midi de Jane avait déjà commencé depuis un bon gros quart d'heure. Tant pis, elle n'irait pas, ce n'était pas la mort et puis, elle était tellement énervée contre Rogue et contre elle-même, qu'elle n'aurait pas été en état de suivre un cours normalement. Ils finirent pas atterrir dans un couloir du 3ème étage - mais Jane n'en était pas certaine, ayant un peu perdu la notion du temps et des lieux à cause de toute cette histoire. Quand Matthieu eut finalement ralenti l'allure, elle se tourna vers lui et décida que la seule chose qui pourrait les soulager tous les deux, ce serait de parler de ce qui venait de se passer, et tant qu'à faire, de se plaindre et d'imaginer comment se venger - hypothétiquement bien entendu, Jane n'était pas du genre à se venger, surtout qu'elle perdrait forcément à ce petit jeu là.


    - Je n'en reviens pas de la partialité de Rogue. Il fait toujours plus fort vraiment.

    Elle s'arrêta finalement et s'appuya sur l'un des murs du couloir dans lequel ils avaient finit par s'arrêter. Matthieu se tourna finalement vers elle et Jane retrouva son petit sourire malicieux de tout à l'heure, il revenait sans cesse en ce moment. Elle était assez fière d'avoir tenu tête à Rogue il fallait dire aussi.

    - Une retenue tous les Vendredis, c'est abusé sérieusement !

    Elle frappa le mur de la semelle de sa chaussure, histoire de faire descendre un peu sa colère, son petit sourire ayant de nouveau disparut. En revanche, une grimace dégoûtée était revenue elle sur son visage, lui donnant vraiment l'air en colère et dégoûtée. Elle connaissait la partialité de Rogue, mais là, il avait fait très fort. Tous les Vendredis quoi ! Elle pouvait dire adieu à ses soirées lecture dans le parc et dans la salle commune. Elle détestait vraiment ce professeur !

    - Je sens que je vais avoir du mal à me concentrer en Potions maintenant.

    Elle sourit de nouveau malicieusement, décidant qu'il valait mieux rire de cette situation plutôt que d'en pleurer. Après tout, quoiqu'ils disent, cela ne changerait rien au fait, ils étaient collés tous les Vendredis soirs.. Quelle galère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mer 8 Juil - 23:55

Combien de temps avaient-ils marchés ainsi, Matthieu l’ignorait et s’en fichait. Toute son après-midi ne fut qu’un enchainement d’épreuve à sa patience et à son bonheur. Décidemment aujourd’hui, il n’avait pas de chance. Etre ainsi punit pour des fautes injustes en plus. Quand à Rogue…comment peut-on être aussi cruel, sarcastique et ignoble et ne pas fracasser son miroir à la vue de son reflet. C’était véritablement un exploit. Matthieu venait de perdre ses vendredis soirs, les seuls moments où Hécate laissait ses révisions de côté pour son amoureux et futur marié. Heureusement que l’année était bientôt finit. Quand à ces deux Serpentards…la prochaine fois qu’il les croisera dans les couloirs, ils iront à l’infirmerie pour de bonne raison et ne seront pas en état de mentir. Matthieu ralenti un peu son allure à la pensé de sa vengeance. Il ne le ferrait surement pas, mais ca ne coute rien de rêver.

- Je n'en reviens pas de la partialité de Rogue. Il fait toujours plus fort vraiment.

Matthieu se retourna d’un coup. Sa fureur lui avait fait oublier Jane. Mais celle-ci avait eut l’air de le suivre sans même se rendre compte de l’indifférence du Serpentard. Elle aussi avait été punie et avait en plus perdu des points. Pourtant, elle souriait.

- Une retenue tous les Vendredis, c'est abusé sérieusement !

Son sourire partit bien vite et Matthieu lui aussi broya du noir à repenser aux moments qu’il perdait avec sa douce Hécate par ces retenus. Il fulminait intérieurement. Quel retenus pouvaient bien lui être réservé par Rogue. Ce n’était certainement pas très agréable.

- Je sens que je vais avoir du mal à me concentrer en Potions maintenant.

Cette fois comme Jane, Matthieu ne put s’empêcher de sourire à sa remarque. Il relança aussi

-Oui…j’ai l’impression que ma future potion de Brulure pourrait accidentellement bien sûr, être renversée sur le bas de sa robe.

Il ria de bon cœur à l’imagination de la scène. Il voyait très bien Rogue sautillait sur place comme une ballerine, le visage figeait dans la douleur et Matthieu lui sortir un petit « Oups ». Quand le Serpentard reprit un peu son sérieux, il essaya de réconforter Jane

-C’est pas grave pour les retenus. La fin d’année approche à grand pas et puis, vaut mieux ca qu’être à l’infirmerie.

Un petit silence s’imposa puis Matthieu reprit

-Et puis, rien que de repenser à la tête des deux imbéciles qui sont partit mort de peur quand tu as bougé ta baguette, je me dis que ca valait le coup.

Matthieu se remit à rire. C’était bon après tout cette colère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 0:22

    Au début, quand Jane avait recommencé à plaisanter doucement de leurs mésaventures de l'après-midi, le jeune Serpentard n'avait pas franchement eut l'air d'avoir envie de rire. Mais au fur et à mesure, il se déridait un peu et il finit même par sourire quand elle dit que les cours de Potions allaient être encore pire que d'habitude. Il renchérit même de bon coeur en disant :

    - Oui…j’ai l’impression que ma future potion de Brulure pourrait accidentellement bien sûr, être renversée sur le bas de sa robe.

    Jane ne put s'empêcher de pouffer de rire en imaginant la scène. Elle voyait ça d'ici, Matthieu donnant "accidentellement" un coup de coude dans un flacon remplit se trouvant miraculeusement au bord de la table au moment où Rogue passait. Le maitre des potions hurlant de rage puis se mettant à sautiller sur place comme une danseuse étoile pour éviter que la potion ne lui brûle la peau et par simple réflexe. Plus elle imaginait la scène et plus elle riait, c'était nerveux après toute cette tension et tout cette colère, elle avait bien besoin de décompresser. Elle imaginait à présent ses fidèles Serpentards, dont les quatre imbéciles qui leur avaient causés tant d'ennuis aujourd'hui, se précipitant vers lui pour tenter de l'aider mais ne faisant qu'aggraver la situation et son imagination aurait put la porter encore bien plus loin dans son si doux rêve si Matthieu ne l'avait pas ramené à la réalité en lui disant :

    - C’est pas grave pour les retenus. La fin d’année approche à grand pas et puis, vaut mieux ca qu’être à l’infirmerie.

    Il essayait de la consoler. Elle releva la tête et essuya les quelques larmes de rire qui s'étaient formés en-dessous de ses yeux et lui sourit gentiment. Il était sympa d'essayer de la réconforter, mais elle s'y ferait vite et puis au moins, elle ne serait pas toute seule durant ses retenues et elle savait que l'image qu'elle venait d'imaginer la hanterait chaque vendredi soir en retenue. En y pensant, elle ne put réprimer un léger pouffement de rire avant de dire, un peu plus sérieusement quand même :

    - Oh ne t'inquiète pas, j'ai déjà connu pire. Je suis désolée pour toi, j'espère que Hécate ne nous en voudra pas trop.

    Elle avait dit cela par pur hasard, ne sachant pas que c'était en fait la seule soirée qu'elle pouvait lui consacrer. Non, elle pensait juste leur avoir enlevé une soirée de plus en amoureux et s'en voulait déjà assez comme ça sans savoir que c'était pire que ça. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle réussissait à en rire.
    Quand Matthieu dit qu'il valait mieux ça que d'être à l'infirmerie, elle acquiesça silencieusement. C'était vrai, elle préférait nettement ça, car même si deux des Serpentards simulaient royalement, les deux autres avaient du avoir mal mine de rien et en y repensant elle fit une légère grimace. Mais quand elle repensa aux têtes que faisaient les deux autres qui n'avaient strictement rien subit, elle dut de nouveau réprimer un éclat de rire pour ne pas se faire entendre dans tout le couloir.


    - Et puis, rien que de repenser à la tête des deux imbéciles qui sont partit mort de peur quand tu as bougé ta baguette, je me dis que ca valait le coup.

    Soudain la fameuse scène lui revint en mémoire et elle explosa littéralement de rire, se tenant au mur pour ne pas s'écrouler par-terre. Il fallait avouer que sur ce coup-là, elle était assez fière d'elle et de son plan diabolique. Sur ce coup-là, les deux Serpentards n'avaient pas marché, ils avaient couru, je dirais même plus qu'ils avaient sprinté ! Franchement, ils avaient vraiment eu l'air bête, bon le seul moment un peu moins drôle, c'était quand du coup ils avaient inventés toute une histoire pour faire punir Jane & Matthieu. Mais d'un autre côté, elle préférait ça plutôt que d'avoir eut à leur faire mal à eux aussi. Elle n'aimait pas blesser les autres, c'était comme ça.

    - Plus j'y repense, et plus j'ai envie de rire franchement.

    Elle avait d'ailleurs recommencé à rire aux larmes et était prise d'un tel fou rire qu'elle en avait mal au ventre à présent. Elle n'en revenait pas de leur tête effrayées quand elle avait juste bouger sa baguette sans rien faire, franchement, fallait le faire quand même. Puis, elle se rappela qu'elle était censée avoir cours, mais elle ne se sentait pas tellement mal étonnement, non, elle se sentait assez bien. Faut dire aussi qu'elle ne ratait pas des cours particulièrement importants.. Mais elle demanda à Matthieu :

    - Au fait, ce n'est pas la peine qu'on aille en cours cet après-midi vu l'heure, tu ne penses pas ?

    Peut-être lui désirait-il assister à ses cours, ils étaient peut-être importants, auquel cas, Jane irait aussi, même s'il pour une fois, elle n'en avait aucune envie. Non, elle ne voulait plus que réussir à décompresser et à évacuer le peu de colère qu'elle avait encore en elle et pour le moment, le fait de rire avec Matthieu était assez efficace comme remède.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 0:50

Matthieu avait beaucoup de mal à se retenir. En plus, il avait imaginé la tête de Rogue surprenant Jane et lui rire ainsi peu de temps après s’être fait punit. On ne peut pas dire qu’il regretter amèrement leurs faites. Matthieu s’assit par terre. Ses cotes lui faisaient un mal de chien. Il avait tellement rie que des larmes perlaient sur son visage, ses joues lui faisaient mal et un point de côtés apparut. Il n’avait jamais autant rie de tout sa vie. Jane aussi avait l’air de s’amuser.

- Plus j'y repense, et plus j'ai envie de rire franchement.

Elle relança le fou rire et Matthieu crut qu’il allait mourir étouffé. Il n’en pouvait plus. Il haletait avec difficultés. Il imaginait très bien les deux Serpentards courir comme des dératés jusqu’à l’infirmerie. Pas très glorieuse comme arrivée. Matthieu était presque allongé. Ses muscles de la mâchoire avait tellement travaillé à rire que ses joues étaient parcourut de fourmille.

- Au fait, ce n'est pas la peine qu'on aille en cours cet après-midi vu l'heure, tu ne penses pas ?

Matthieu regarda Jane et répondit avec un humour gentilé

-Quoi ? Jane Woodhouse, une Serdaigle aussi travailleuse et sérieuse que toi, me propose à moi de sécher les cours. Je crois qu’on va devoir stopper notre relation. D’abord tu fais peur à deux Serpentards, maintenant tu veux sécher. Ma parole, le vert argent est contagieux.

Matthieu se remit à rire, certes avec moins d’intensité qu'avant mais quand même. Il n’avait pas été méchant à la remarqua, au contraire. Il regardait la bleue et argent amusé et reprit

-Là, j’ai cours d’histoire de la magie. Et entre dormir une heure et retrouver son cours dans un bouquin mot pou mot ou rester avec toi à imaginer les petits accidents qu’on pourrait provoquer lors de retenus pour se venger de Rogue, il y a pas photo.

Il regardait toujours Jane dans les yeux.

-Mais je dois quand même te féliciter pour ton sort de désarmement. Personne n’a vu le coup venir et j’ai bien crut que les Serpentards auraient besoin d’affaire de rechange si tu voix ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 10:39

    -Quoi ? Jane Woodhouse, une Serdaigle aussi travailleuse et sérieuse que toi, me propose à moi de sécher les cours. Je crois qu’on va devoir stopper notre relation. D’abord tu fais peur à deux Serpentards, maintenant tu veux sécher. Ma parole, le vert argent est contagieux.

    Jane rit de bon coeur, elle ne se sentait pas franchement vexée par la remarque de Matthieu. Après tout c'était vrai, ça allait être les premiers cours qu'elle sècherait de l'année, non que dis-je de l'année, de toute sa vie affraid. Mais cette sensation n'était pas si désagréable qu'elle aurait put le croire, elle se sentait un peu coupable mais elle n'avait tellement pas la force d'aller en cours que ce sentiment disparut bien assez vite.

    - Attention je me rebelle ! Il va vraiment falloir que je change mes fréquentations, ce n'est absolument plus possible là. Non mais tu imagines, moi, sécher des cours ?! ⭐

    Jane avait prit un air faussement choquée en parlant et un petit sourire malicieux avait finit par naitre sur son visage. Une chose était indéniable, elle s'amusait bien avec Matthieu, il était drôle et aucun des deux ne manquaient d'humour ou d'auto-dérision. Et il n'en fallait pas beaucoup plus pour que Jane l'apprécie en tant qu'ami.
    Quand elle s'aperçut que Matthieu s'était assis contre le mur, elle se lança tomber elle aussi, s'appuyant avec son dos contre le mur pour contrôler sa chute. Il pleurait littéralement de rire et Jane aussi, elle ne cessait d'essuyer les larmes qui naissaient aux coins de ses yeux. Il faut dire qu'une fois la pression, la peur et la colère descendu, ils avaient une très forte envie de rire et de s'amuser ce qui ne les aidait pas à contrôler leur fou rire. Matthieu d'ailleurs, la regardait toujours de son air amusé et lui dit :


    - Là, j’ai cours d’histoire de la magie. Et entre dormir une heure et retrouver son cours dans un bouquin mot pou mot ou rester avec toi à imaginer les petits accidents qu’on pourrait provoquer lors de retenus pour se venger de Rogue, il y a pas photo.

    Jane laissa échapper un petit rire tout en essuyant de nouvelles larmes aux coins de ses yeux. Elle comprenait parfaitement le choix du vert et argent, elle-même avait un cours de Divination et Jane était du genre tellement terre-à-terre et scientifique qu'elle n'y avait jamais cru, même pas l'ombre d'une seconde. Elle continuait à y aller parce qu'elle y était obligée mais elle aurait bien abandonné la matière dans l'instant.

    - Comme je te comprends. Moi j'ai Divination alors tu penses bien..

    Eh oui il ne fallait pas croire, Jane était très studieuse, elle adorait apprendre, elle était d'une curiosité incroyable, mais quand les cours n'étaient pas intéressants - ou plutôt quand la matière ne l'était pas - Jane n'avait aucune envie d'aller en cours, comme quoi, ce n'était pas du masochisme, juste de la curiosité et l'envie d'en apprendre toujours plus.

    - Mais je dois quand même te féliciter pour ton sort de désarmement. Personne n’a vu le coup venir et j’ai bien crut que les Serpentards auraient besoin d’affaire de rechange si tu voix ce que je veux dire.

    Jane rit de nouveau à l'évocation de ce fameux souvenir, c'était elle aussi l'impression qu'elle avait eut mais elle avait pensé se l'être imaginé. Désormais le doute n'était plus permis. Elle rit de plus bel en y repensant et quand son fou rire fut arrêtée et ses nouvelles larmes séchées, elle se tourna vers Matthieu, une lueur malicieuse et amusée dans les yeux, et dit :

    - Merci, ton sort de confusion n'était pas mal non plus. Il a dut se faire mal par contre en retombant.

    Elle fit une légère grimace mais préféra changer de sujet. Elle ne voulait pas penser au mal qu'elle avait causé, même s'ils n'étaient pas vraiment responsables et n'avaient fait que se défendre. Quand elle repensa aux têtes des deux Serpentards quand elle avait fait un mouvement de baguette dans le vide, elle fut secouée d'un nouvel éclat de rire et finit par réussir à articuler :

    - Au fait, j'espère que tu as compris que je n'ai rien fait du tout avant que les deux imbéciles s'enfuient à toute jambe ?

    Elle ne douta pas qu'il avait compris mais bon, sait-on jamais. De plus, l'image de leur tête effrayée devant strictement rien lui revenait sans cesse en tête et elle y pensait sans arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 13:12

Matthieu ria encore de plus belle, décidemment, aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres, Jane n’était pas non plus une personne comme les autres. Il était quasiment impossible au Serpentard de garder son sérieux. A chaque fois qu’il arrivait à calmer ses éclats de rire, la tête des Serpentards lui revenaient à l’esprit et aussitôt les rires éclataient. Jane surenchérit elle aussi.

- Merci, ton sort de confusion n'était pas mal non plus. Il a dut se faire mal par contre en retombant.

C’est vrai que…Matthieu était heureux d’être dans ces chaussures à repenser à la scène. Il avait dut sacrément ce faire mal et la plaie était vilaine. Enfin, c’était un jeu d’enfant pour Madame Pomfresh de guérir ca. Matthieu éprouvait quand même un peu de culpabilité. Il aurait dut jeter un autre sort mais en même temps, sur l’instant, il n’y avait qua celui là qui lui était venu en tête. Comment prévoir qu’il serrait si efficace que le Serpentard n’eut même pas assez les idées claires pour se rattraper. Mais bon, ce qui est fait est fait. Jane avait d’ailleurs changé de sujet.

- Au fait, j'espère que tu as compris que je n'ai rien fait du tout avant que les deux imbéciles s'enfuient à toute jambe ?

Matthieu se remit à rire à repenser à les têtes déconfites qu’avaient fait les Serpentards à ce moment là et leurs fuites héroïques. Sans oublier, l’air de malice et de satisfaction qui avait brillé dans les yeux de la Serdaigle. Comment ne pas avoir deviné.

-Oui, j’avais compris…en même temps, si tu avais voulut jeter un sort, je ne crois pas que ces deux couards auraient put fuir aussi facilement.

Il sourit de nouveau

-Quels sorts aurait-on put leur jeter ?

Il fit mine de réfléchir à la question. Mais il avait déjà pensé à un sort.

-Le sort de Bloque Jambes aurait été marrant. Je les vois bien crapahuter dans tout le château à la recherche du professeur Rogue.

Matthieu se mit à imiter une sorte d’otarie ridicule qui avance à pied joint avant de se remettre à rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 14:26

    Quand Jane demanda à Matthieu s'il avait compris son petit stratagème machiavélique de tout à l'heure, il éclata de rire et Jane se mit à rire aussi. Il fallait dire qu'avec toute la colère et la tension retombée, leurs fous rires étaient facilement contagieux et leurs éclats de rire étaient communicatifs. Ils étaient tous les deux morts de rire en repensant aux tronches qu'avaient tirés les deux Serpentards, pleurant de nouveau. Ils n'arrêteraient donc jamais de rire en y repensant ?! Enfin, surement un jour, mais pas aujourd'hui de toute évidence.
    Jane était même persuadée désormais, que dés qu'elle y repenserait, elle se mettrait surement à rire toute seule, même s'il n'y avait rien de drôle à ce moment là. En attendant leurs retenues tous les Vendredis soirs, Jane gardait un bon souvenir de cette petite aventure.


    - Oui, j’avais compris…en même temps, si tu avais voulut jeter un sort, je ne crois pas que ces deux couards auraient put fuir aussi facilement.

    Jane explosa de rire, frappant presque le sol de sa main pour s'arrêter de rire et se tenant les côtes tellement elle avait mal à force de rire. Elle n'en pouvait plus mais la tête des deux Serpentards lui revenait tout le temps en mémoire et elle était prise d'un terrible fou rire, qui n'était surement pas près de s'arrêter.
    En même temps maintenant, vu son état, un rien aurait put la faire rire. D'ailleurs son hilarité fut exagérée par le simple fait que le mot "couard" avait quelque chose de drôle, peut-être une sonorité bizarre, elle ne savait même pas, mais le mot la faisait rire encore plus. Elle n'en pouvait plus.


    - Couard.. Ahaha.. Quel drôle de mot. Mais faut avouer, ils n'auraient probablement pas fait deux pas.

    Elle s'écroula de rire sur le côté en imaginant la scène. Mais son fou rire ne se calma pas le moins du monde quand Matthieu dit :

    - Quels sorts aurait-on put leur jeter ? Le sort de Bloque Jambes aurait été marrant. Je les vois bien crapahuter dans tout le château à la recherche du professeur Rogue.

    Jane imaginait à présent très bien la scène et ce, en grande partie parce que le jeune Serpentard s'était mis à l'imiter juste sous ses yeux. Elle était affalée par terre, se tenant toujours les côtes. Elles lui faisaient franchement mal désormais, mais elle n'arrivait pas à s'arrêter de rire. C'était très étrange et très frustrant comme situation. D'un autre côté, ça faisait vraiment du bien de rire. Elle appréciait vraiment la compagnie de Matthieu et même s'ils s'étaient fait punir, elle était contente de s'être trouvé au bon moment dans les escaliers plus tôt dans l'après-midi pour l'empêcher de se ramasser complètement.

    - J'aurais bien aimé tenté un petit crache-limace, j'ai toujours voulut voir comment ça faisait.

    Elle prit un air sadique tout en sortant sa baguette. Elle aurait vraiment aimé voir l'effet du sort, on le lui avait quelques fois racontés, mais elle aurait bien aimé le voir en vrai - ou du moins, c'est ce qu'elle croyait avant de l'avoir vu, parce que ce n'était vraiment pas joli à voir . Soudain elle repensa à un autre sort qu'elle aurait put (dut ? ) jeter aux deux Serpentards.

    - Ou alors j'aurais bien aimé tester un petit Lincornum Inflamare sur leurs superbes robes vertes et argents. Par accident bien sur.

    Elle prit un petit air angélique et fit mine de dire "Oups" en mettant sa main devant sa bouche avant d'éclater de rire à nouveau. Elle faisait vraiment subir une torture à ses côtés dés qu'elle riait à présent mais elle n'arrivait plus à s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 9 Juil - 22:09

Matthieu avait de plus en plus de mal à respirer, si ca continué, il allait mourir de suffocation. Mais comme à chaque fois, quand l’un se calmait, l’autre relançait les rires. Cette fois, ce fut Jane repartit dans le délire de tout à l’heure.

- J'aurais bien aimé tenté un petit crache-limace, j'ai toujours voulut voir comment ça faisait.

Elle avait sortit sa baguette et adoptait un air faussement sadique. Matthieu ne put s’empêcher de rire de plus belle. Ses éclats de rire résonnaient en écho dans les couloirs vide du château. En plus, il s’était imaginé les deux Serpentards arrivant prés de leur professeur de Potion et au moment de tout cafter et de mentir, ils vomiraient leurs limaces sur la robe de Rogue. Rien qu’à imaginer la tête de ce dernier, Matthieu n’en pouvait plus. Ses joues étaient rouges écarlates. Mais Jane remit une couche.

- Ou alors j'aurais bien aimé tester un petit Lincornum Inflamare sur leurs superbes robes vertes et argents. Par accident bien sur.

Cette fois ci, Matthieu voyait les deux couards courir comme des dératés, le feu aux fesses, au sens propre du terme, arrivé devant Rogue avec plus qu’une moitié de robe. Il était allongé sur le sol, tapant de ses deux poings le sol pour essayer de calmer les rires qui le mettaient au supplices. Quand les deux punis réussirent enfin à se calmer et à rester sérieux, ce qui ne se fit qu’après plusieurs longues minutes. Matthieu émit un soupir de soulagement.

-Ca ferra des bonnes histoires à raconter à nos petits-enfants prés d’un feu de bois.

Un petit sourire amusé apparut sur le visage du Serpentard. Oui, il était sûr que cette après-midi serrait gravé dans sa mémoire. En tout cas, ses côtes et ses joues sans souviendront déjà un moment. La sonnerie retentit et le couloir se remplit d’élève. Matthieu fit signe à Jane de décamper. La foule n’était vraiment pas ce que le Serpentard préférait, loin de là. Marchant à côté de Jane, il murmura à son oreille.

-Si ca se trouve, on va devenir des légendes. Jane, la Serdaigle sadique et effrayante et son assistant, le Serpentard qui fait faire des mauvaises chutes mais de bonnes citations…un peu long comme surnom non ?

Matthieu se remit ENCORE une fois à rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Ven 10 Juil - 13:01

    Jane était encore et toujours complètement morte de rire, affalée sur le côté, s'étant laissé glisser du mur jusqu'à tomber complètement par-terre, elle frappait désormais le sol dur et froid avec sa paume de main. Elle n'en pouvait plus, s'ils n'arrêtaient pas maintenant, elle allait tout bonnement finir par mourir de rire, purement et simplement. Ses côtes lui faisaient un mal de chien et elle avait de plus en plus de mal à respirer normalement. Le fait que Matthieu se jette par-terre et frappe le sol de ses poings pour arrêter de rire ne fit qu'accentuer encore un peu plus le fou rire qui touchait Jane depuis presque dix minutes désormais. Non mais vous imaginez, dix minutes à rire non-stop ? Elle avait effectivement bien mal aux côtes.
    Finalement, après en cinq bonnes minutes de fou rire incontrôlable, les deux jeunes amis finirent par réussir à se calmer à peu près, Jane se rassit dos au mur et essuya les larmes de rire qui coulaient presque le long de ses joues tellement le fou qui venait de se finir avait été intense. Les deux jeunes élèves émirent d'ailleurs un léger soupir de soulagement quand ils se rendirent compte qu'ils avaient enfin arrêté de rire.

    - Ca fera des bonnes histoires à raconter à nos petits-enfants prés d’un feu de bois.

    Un sourire amusé put se lire clairement sur le visage du Serpentard et Jane le lui rendit, quelque peu soulagée qu'ils ne soient pas encore repartis dans leur fou rire de tout à l'heure, ses côtes la remerciait d'ailleurs déjà de cette petite pause.

    - C'est très cliché tout ça. Sourire malicieux. Mais c'est sur que celle-là, je risque de la raconter à environ toutes les réunions de famille.

    Elle rit doucement, même si son père était moldu - sa mère étant morte -, elle était sure qu'il apprécierait d'avoir des nouvelles de sa vie magique même s'il n'en comprenait pas tout. D'ailleurs, elle sourit en pensant que même si elle n'avait pas franchement de quoi être fière de cette histoire, son père rirait surement bien et ne se formaliserait pas de la voir s'être fait punie, surtout que c'était assez injuste. Il serait plutôt surement content de voir qu'elle s'était fait un ami
    Puis la cloche sonna, signalant la fin d'un cours et la reprise d'un autre, par pur réflexe, Jane faillit se diriger dans l'une des salles de classe et si Matthieu ne s'était pas levé et n'avait pas avancé dans la direction opposée, peut-être l'aurait-elle fait. Pourtant, elle n'en avait aucune envie, elle appréciait la compagnie de Matthieu et aurait bien aimé passé encore un peu de temps à s'amuser avec lui.
    Elle se releva donc difficilement - elle avait tellement mal aux abdos aussi que c'était dur de se relever - et suivit Matthieu le long du couloir, à présent bondé d'élèves qui changeaient de salles de classe en hurlant et en riant. Jane sourit en les voyant avant que Matthieu ne lui murmure tout bas :


    - Si ca se trouve, on va devenir des légendes. Jane, la Serdaigle sadique et effrayante et son assistant, le Serpentard qui fait faire des mauvaises chutes mais de bonnes citations…un peu long comme surnom non ?

    Jane rit de bon coeur avec Matthieu. Il avait réussit à bien synthétiser l'ensemble de leur après-midi à vrai dire. Tout d'abord la "presque" chute de Matthieu, Jane venant à la rescousse. Puis le surnom qu'elle lui avait trouvé à cause de sa manie de donner des citations tout le temps, puis leur fameuse bagarre où visiblement, Jane avait un côté sadique et effrayant. Elle recommença à faire un sourire sadique et se tourna vers Matthieu :

    - Comment ça je suis sadique ? Toi en revanche, les mauvaises chutes..

    En avançant, elle fit semblant de se prendre les pieds l'un dans l'autre et se rattrapa de justesse au mur du château en riant de bon coeur. Ses côtes recommençait à lui faire mal mais elle n'en tint pas compte. Elle s'amusait bien en ce moment même et elle comptait bien en profiter encore un peu.

    - En parlant de citation, tu n'en aurais pas une qui s'adapte à notre situation ?

    Elle lui lança un sourire amusé. Comment résister à se moquer des autres ? Jane n'avait encore jamais réussit cet exploit en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Sam 11 Juil - 19:33

Après avoir rit quelques minutes, encore une fois, Jane avait reprit avec un ton faussement scandalisé.

- Comment ça je suis sadique ?

Matthieu n’aimait pas ce genre de phrase. Pourquoi ? Il ne savait jamais si son interlocuteur était réellement scandalisé ou juste se moquait-il. Mais au regard pétillant de la Serdaigle et à son sourire malicieux, cette fois il n’y avait aucun doute sur les intensions de la bleue argentée. Elle relança même le pic du Serpentard gentiment.

Toi en revanche, les mauvaises chutes...

Elle mima la chute par entortillage de pied et rit encore de bon cœur. Mais ca moquerie envers le Serpentard ne s’arrêta pas là. Elle reprit toujours avec malice.

- En parlant de citation, tu n'en aurais pas une qui s'adapte à notre situation ?

Même si Matthieu n’aurait pas eu le sens de la plaisanterie, le sourire de la jeune fille était si doux qu’elle pouvait calmer les petites irritations. Matthieu fit semblant de chercher un moment, mais il en avait déjà une en tête.

-Le sourire d’un ami est le baume de tous les soucis.

Cette citation lui venait d’il ne savait plus où (c’est vrai ^^, ca vient d’un roman, mais lequel ><). Il l’aimait bien en cet instant, puis il se retourna vers Jane et dit

-T’as vu ? Tu as même une rime pour le même prix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Lun 20 Juil - 18:51

    Jane, elle, continuait à se moquer de lui - gentiment bien sur, pas son genre d'être méchante, vous le savez bien -, attendant toujours qu'il veuille bien lui sortir une nouvelle citation qui s'adapterait un peu à leur situation. A vrai dire elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il en trouve une, c'était censé être un peu plus spontané mais il en trouva une, ce qui la surprit assez, mais d'une manière plus agréable qu'autre chose alors.
    En revanche, elle s'attendait encore moins à ce que la citation porte sur ça. Disons qu'elle s'attendait plus à un truc sur les fous rires ou quelque chose du genre, peut-être même sur l'injustice telle que celle qu'ils venaient tous deux de subir avec le Maître des Potions, mais non. Redevenant un peu plus sérieux et leur permettant de se calmer définitivement, il dit :


    - Le sourire d’un ami est le baume de tous les soucis.

    Jane arrêta de rire assez brutalement pour le coup. L'effet de surprise dirons-nous, il fallait dire qu'il n'avait pas franchement l'air de plaisanter pour le coup. Ils avaient finalement tous deux arrêtés de rire et les côtes de la jeune bleue et argent la remerciaient déjà de tout coeur. Elle sourit alors gentiment à Matthieu et dit :

    - Oui je suppose.

    C'était vrai après tout, la citation était vraie. Mais bon, elle avait très bien compris ce que Matthieu voulait surtout dire. Disons que maintenant, il la considérait comme une de ses amie, et par sa réponse, Jane lui avait signifié qu'elle le considérait elle aussi comme un ami. En même temps après ce qu'ils avaient vécut, et ce qu'ils allaient probablement vivre en retenue, c'était normal et assez naturel, mais bon, désormais c'était un peu plus officiel dirons-nous. Elle sourit de nouveau quand Matthieu dit d'un ton légèrement amusé et moqueur - quand je vous dis qu'il avait le sens de l'auto-dérision le jeune Serpentard ⭐ :

    - T’as vu ? Tu as même une rime pour le même prix.

    Jane rigola doucement. Décidément, c'était vraiment le roi des citations, ou Mr Citation comme elle l'avait appelé un peu plus tôt dans l'après-midi. Elle était contente de l'avoir rencontré finalement, il était gentil comme tout et surtout, pas du tout comme les autres Serpentards qu'elle avait eut l'occasion de côtoyer au cours de ces 6 dernières années à Poudlard. Elle répliqua d'un ton moqueur, un peu ironique même :

    - Quelle chance j'ai dis donc !

    Elle sourit de nouveau. Elle avait envie de bouger un peu, elle en avait marre d'être enfermé à l'intérieur du château alors qu'il faisait si beau dehors et qu'une place à l'ombre de l'arbre de tout à l'heure les attendait. Elle se releva assez vivement, époussetant la poussière qu'elle avait sur ses vêtements à force de s'être étalé par-terre de rire, sourit en y repensant et regarda Matthieu.

    - On retourne dans le parc ? Cet endroit est un peu trop morne à mon goût, tu ne trouves pas ?

    Elle avait montré le couloir dans lequel ils étaient du bras. Il n'était pas si mal que ça pour un couloir où il y avait des salles de cours, mais rien de comparable au charme si attractif du parc de l'école. Elle sourit et commença à chercher les escaliers dans le couloir pour pouvoir descendre. Quand elle les trouva finalement, elle dévala les marches quatre à quatre, impatiente de retrouver le vent frais venir fouetter son visage et l'ombre de l'arbre où ils étaient tout à l'heure, en espérant que personne n'y serait. Mais il y avait peu de chances, les cours avaient encore lieu à cette heure ci. De plus la vue était incomparable depuis le parc par rapport au morne couloir de tout à l'heure. Après quelques petites minutes, elle se retrouva dehors en compagnie de Matthieu, tous deux se dirigeant vers l'endroit où ils étaient tout à l'heure. Mais décidément, leur journée devait être maudite, un groupe de Poufsouffle s'était installé à l'endroit précis où ils étaient tout à l'heure. Faisait une légère grimace, elle se tourna de nouveau vers Matthieu et lui proposa :

    - Tant pis, on va faire un tour dans le parc alors ?

    Il fallait avouer que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait le tour du parc et aujourd'hui tout lui paraissait encore plus beau que d'habitude, alors c'était peut-être le moment idéal. Comme quoi, la présence d'un ami est assez inestimable, vous ne trouvez pas ? ⭐
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Lun 20 Juil - 23:58

Jane répondit d’un ton moqueur

- Quelle chance j'ai dis donc !

Matthieu sourit, préférant cela à rire. Et bien que son estomac l’en remercie, le simple fait de sourire lui faisait mal à la mâchoire. Est-ce qu’on peut se faire un claquage à trop rire ? Si oui, Matthieu n’en était pas loin. Mais ses pensées étaient tournées vers les cours qu’il loupait. Il ne s’en voulait pas du tout de l’laisser ainsi l’ennui et le silence à ses camarades de classe pendant que lui profitait de la liberté et de la compagnie de Jane. Mais rester à l’intérieur le dérangeait. Il avait un peu peur qu’un prof tel que Rogue les surprenne à se balader dans les couloirs. Il voulut proposer à la Serdaigle de sortir dehors mais elle le devançât.

- On retourne dans le parc ? Cet endroit est un peu trop morne à mon goût, tu ne trouves pas ?

Matthieu acquiesça à sa remarque et descendit les marches avec précaution tout de même. Il n’allait pas retomber tout de même. Ca serrait le bouquet. Quoique Jane se marrerait bien. Il arriva bien vite à l’entrée mais lorsqu’ils arrivèrent dehors, Matthieu se tourna vers le coin d’ombre où ils s’étaient installés quelques minutes plus tôt mais il était déjà pris par des jeunes filles inconnues à Matthieu. Soupirant un peu, le jeune homme se tourna vers Jane qui lui dit.

- Tant pis, on va faire un tour dans le parc alors ?

Matthieu attendit quelques secondes et dit faussement songeur.

-Je ne sais pas…étant donné que j’ai vu de quoi tu es capable avec une baguette, il serrait peut être mieux pour ma santé que je ne m’aventure pas trop seul avec toi.

Il sourit. Après tout, lui aussi avait le droit de se moquer. Puis il reprit

-Et si on allait prés de la Forêt Interdite ? Au moins, il n’y aura pas d’enquiquineurs couards et si jamais un monstre vient nous attaquer, tu me protégeras.

Il rit de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mar 21 Juil - 12:49

    Quand Jane lui proposa d'aller faire un tour dans le parc, elle ne s'attendait pas à une telle réponse du jeune homme. Quoi ? Il se moquait d'elle ?! Elle prit un air faussement offensé quand finalement il lui dit :

    - Je ne sais pas…étant donné que j’ai vu de quoi tu es capable avec une baguette, il serait peut être mieux pour ma santé que je ne m’aventure pas trop seul avec toi.

    Elle lui tira la langue d'un air boudeur. Puisque c'était comme ça, elle allait le laisser tout seul tiens. Ou alors, elle pourrait le menacer avec sa baguette puisqu'il avait si peur d'elle C'était la solution ça alors. Non, redevenons un peu sérieux, Jane n'avait plus envie de rire, enfin disons qu'elle n'avait pas envie de recommencer à souffrir le martyr à cause de ses côtes, déjà assez douloureuses sans qu'ils n'en rajoutent une couche. Elle se contenta donc après coup de sourire, amusée, mais même ça ça lui faisait mal. Elle avait mal à la mâchoire à force de rire et de sourire, ça allait pratique tiens. Mais bon, quand même, elle n'allait pas s'empêcher de sourire, même si ce n'était pas des plus agréables comme sensation.

    - Si tu veux, je peux m'en aller aussi si tu as si peur que ça de moi.

    Elle lui lança un sourire moqueur. Si lui avait le droit de se moquer d'elle, alors elle aussi, non mais oh ⭐ Plus sérieusement, elle ne pouvait pas s'empêcher de rire d'elle-même et des autres, sinon elle ne dirait franchement jamais rien. C'était à peu près les seules choses qu'elle était capable de dire tout le temps et à tout le monde. Se moquer gentiment, c'était un peu sa spécialité, sa marque de fabrique.

    - Et si on allait prés de la Forêt Interdite ? Au moins, il n’y aura pas d’enquiquineurs couards et si jamais un monstre vient nous attaquer, tu me protégeras.

    Jane rit doucement en même temps que Matthieu, se tenant quand même les côtes pour éviter qu'elles ne lui fassent trop mal. Il faudrait vraiment qu'ils arrêtent de trop rire sinon ses côtes allaient la lâcher. En même temps, vu ce que la jeune bleue et argent leur faisait subir depuis tout à l'heure, rien d'étonnant.
    Puis elle prit quelques secondes pour réfléchir à la proposition de Matthieu. Elle devait bien avouer qu'une petite promenade dans le parc la tentait bien mais après tout, pourquoi pas. Cela faisait longtemps qu'elle en s'était pas approché de la Forêt Interdite. Non pas que cela lui manquait, elle ne comptait pas cette Forêt parmi ses préférées ni parmi les endroits qui lui manqueraient le plus quand elle serait partie de Poudlard, mais tout de même, ce serait dommage de ne pas en avoir profité plus tant qu'elle était dans la fameuse école de Sorcellerie.


    - Pourquoi pas, ma foi. On ne pourra peut-être pas s'y balader tranquillement, mais c'est sur qu'on sera tranquille.

    Elle sourit et commença à se diriger vers la Forêt en question. Ils en avaient bien pour deux ou trois minutes à y arriver vu comment le parc était immense. Jane était entrain de se dire qu'ils pourraient peut-être profiter de ce moment pour apprendre à un peu mieux se connaitre. Après tout, ils se considéraient tous les deux comme des amis, alors autant en savoir un peu plus l'un sur l'autre.

    - Au fait tu en m'as pas dit, tu as des passions dans la vie ?

    Bon, elle n'avait pas trouvé mieux ⭐ Elle manquait quand même cruellement d'imagination notre jeune Serdaigle, mais bon, ne lui en voulez pas trop, elle est comme elle est. Elle ne put quand même pas s'empêcher de se moquer encore de lui, gentiment bien sur

    - Enfin je veux dire, à part lancer des citations à tout va.

    Elle lui lança un nouveau sourire moqueur tandis qu'ils s'approchaient encore et toujours de la lisière de la Forêt Interdite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mar 21 Juil - 13:13

Matthieu crut démasquer une grimace de douleur à son sourire. Ses muscles de la mâchoire lui faisaient-ils aussi mal qu’à lui ? Rien d’étonnant à cela. Elle accepta gentiment son invitation à se promener prés de la Forêt Interdite.

- Pourquoi pas, ma foi. On ne pourra peut-être pas s'y balader tranquillement, mais c'est sur qu'on sera tranquille.

En effet ! Ces bois étaient généralement désertés. Tout simplement parce que les nouveaux en avaient trop peurs et les anciens n’y voyaient plus d’intérêt. En même temps, cette forêt portait bien son nom. Les quelques rares fois où Matthieu y pénétra. Il décela des bruits étranges, des ombres inquiétantes mais il n’avait jamais réussi à voir un seul habitant de ses bois...ce qui d’ailleurs l’intriguait. Pendant le trajet vers leur destination, Jane essaya de briser le silence et de lancer une conversation en demandant à Matthieu

- Au fait tu en m'as pas dit, tu as des passions dans la vie ? Enfin je veux dire, à part lancer des citations à tout va.

Matthieu réfléchit quelques instants. Il avait des passions certes mais l’une d’entre elle était peut être à éviter d’être énoncé. En effet, Matthieu avait toujours été fasciné par la Magie Noire, enfin seulement au point de vue théorique. Mais bon, ce n’était pas au goût de tous, surtout vu les couleurs qu’il arborait. Il répondit donc à Jane tout en évitant dénoncer celle-ci dans ses passions.

-Moi je suis surtout fasciné par les dragons, un peu comme tout le monde, mais aussi et surtout par la poésie.

Il se sentait un peu gêné et dit aussitôt.

-Enfin, je sais que ce n’est pas très commun mais j’adore la poésie, surtout Moldu et Française. J’ai d’ailleurs appris le français juste pour comprendre les vers de mes auteurs préférés notamment Baudelaire. J’en ai tellement lut et relut que je pourrais sans aucunes difficultés te les réciter.

Matthieu sourit embarrassé. Puis il se tourna vers Jane et demanda.

-Et toi ? A part étudier, qu’est-ce qui te plait dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mar 21 Juil - 18:05

    Les deux jeunes élèves de l'école continuaient à se diriger vers la Forêt Interdite, évitant d'être vu par la garde-chasse au passage, ils avaient certainement déjà eu assez d'ennuis comme ça pour aujourd'hui sans qu'il croit qu'ils allaient aller se promener dans la Forêt Interdite. Quoique cette idée était assez tentante, Jane n'y avait jamais mis les pieds et ces lieux l'intriguaient un peu à vrai dire. Mais bon, pour le moment, les deux jeunes élèves se contentaient de s'en approcher doucement, en discutant tranquillement, après que Jane ait finalement brisé le silence entre eux en le questionnant à propos de ses passions :

    - Moi je suis surtout fasciné par les dragons, un peu comme tout le monde, mais aussi et surtout par la poésie.

    Jane sourit, pour la poésie cela ne l'étonnait pas franchement vu que Matthieu ne semblait pas être franchement un garçon comme les autres. Jane, quant à elle, devait bien avouer ne pas être une très grande fan de poésie, elle préférait les romans, même les nouvelles, mais les poèmes pour elle, étaient trop court, et elle préférait suivre les aventures d'un personnage pendant des centaines et des centaines de pages plutôt que de lire quelques lignes d'un poème avant que ce ne soit fini. Certes, c'était joli, mais ce n'était pas la forme d'écriture préférée de la jeune Serdaigle, bien au contraire.
    Elle n'était pas non plus "d'accord" avec sa fascination pour les dragons. Jane aimait bien toutes les créatures, quelles qu'elles soient, qu'ils s'agissent d'animaux courants comme le chat ou le chien, jusqu'aux dragons, en passant par les loups-garous ( :o). Disons qu'elle aimait les créatures, mais delà à être fascinée par les dragons, franchement pas non plus. Mais bon, chacun ses goûts comme on dit. En plus de ça, elle n'eut pas franchement le temps de répondre que Matthieu avait déjà enchainé, légèrement gêné à priori, même si Jane ne voyait pas de raison évidente à cet embarras si soudain :


    - Enfin, je sais que ce n’est pas très commun mais j’adore la poésie, surtout Moldu et Française. J’ai d’ailleurs appris le français juste pour comprendre les vers de mes auteurs préférés notamment Baudelaire. J’en ai tellement lut et relut que je pourrais sans aucunes difficultés te les réciter.

    Jane sourit. Ainsi il n'aimait pas des choses communes, eh bien Jane avait surtout envie de dire "tant mieux !". S'il avait eut les mêmes goûts que tout le monde, ça aurait été d'un ennui mortel quand même et heureusement qu'il était un peu différent quand même. D'ailleurs c'était ce qu'elle appréciait chez lui donc, pas la peine de chercher à se justifier avec elle.

    - Ne soit pas gêné d'aimer la poésie voyons. Dit-elle en lui lançant un petit sourire moqueur. Désolée, moi je déteste la poésie, je préfère un bon vieux roman de quelques centaines de pages.

    Elle sourit en se tournant vers Matthieu. C'était impression qu'il sache parler le français ! Elle n'allait pas lui demander de le parler vu qu'elle ne comprendrait pas un stricte mot - et surtout que ce serait dur de le parler en RP :@: - mais en tout cas, elle était impressionnée. Comme quoi, il était franchement cultivé et elle aimait ça, chez quiconque. Matthieu était franchement différent des autres gens qu'elle connaissait, un peu plus cultivé qu'eux, surement un peu moins fier et orgueilleux ce qui lui plaisait franchement.

    - Et toi ? A part étudier, qu’est-ce qui te plait dans la vie ?

    Jane lui lança un sourire, l'air de dire "Très drôle". D'un autre côté ce n'était pas tellement faux. Elle sourit en y repensant avant de répondre :

    - Tu penses bien, je ne fais qu'étudier, et rien d'autre ne me plait plus que ça.

    Sourire largement ironique bien sur. Elle avait des passions, d'ailleurs quand elle y pensait, ça lui paraissait d'une telle évidence. Alors qu'elle avait cherché pendant des années, dans quoi faire carrière, elle n'avait jamais pensé à s'interroger sur ce qu'elle aimait le plus faire. Si elle s'était posée cette simple question, peut-être aurait-elle eut une idée plus rapidement. Elle sourit de nouveau et répondit, plus sérieusement cette fois-ci quand même :

    - Sérieusement, j'adore lire et écrire. Disons que la littérature est ma passion de manière générale. Enfin, ça, et les sortilèges.

    Oui elle était passionnée par la magie depuis qu'elle était entrée à Poudlard. Elle avait été élevée pendant onze ans dans un univers on-ne-peut-plus moldu et quand elle avait découvert ses pouvoirs magiques, elle en avait été euphorique. Depuis, la magie était devenue en quelque sorte sa passion, son secret aussi car elle vivait encore parmi la communauté moldue pendant ses vacances, mais surtout, son plus grand amusement après les livres.
    Pendant qu'ils discutaient comme ça, ils approchaient de plus en plus de la Forêt Interdite, et ce, sans que personne ne les ait surpris ce qui tenait franchement du miracle ⭐. Toujours est-il que quand ils s'arrêtèrent finalement devant la lisière de la fameuse Forêt, un éclair traversa l'esprit de Jane et elle eut une idée assez folle pour le coup, et une idée qui risquait probablement de leur attirer des ennuis. Mais bon, au point où ils en étaient.. Elle se tourna vers Matthieu, un sourire malicieux se lisant parfaitement sur son visage, et dit d'un ton enjoué :


    - Eh, ça te dit d'aller faire un tour dans la Forêt ?

    Elle avait bien insisté sur le mot "dans", car il avait de l'importance. Ils avaient dit qu'ils iraient se promener près de la Forêt, pas dedans mais désormais qu'ils y étaient, l'idée tentait bien Jane. Elle n'allait quand même pas quitter Poudlard sans y avoir fait un passage. Bon, il lui restait encore un an me direz-vous, mais l'année prochaine, elle n'aurait probablement pas une minute à elle alors autant en profiter aujourd'hui, surtout que Matthieu était avec elle.
    Eh non, vous ne rêvez pas, c'était bien Jane qui avait proposé ça affraid Comme quoi, peut-être avait-elle un peu changé au cours de ses 6 années à Poudlard, au contact des autres, elle commençaient à devenir un peu plus comme eux, enfin disons un peu moins rat de bibliothèque et plus sociable, enjouée, et plus aventurière dirons-nous. Enfin, si on peut appeler ça une aventure ⭐


    (Bouh Baudelaire ⭐)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Mer 22 Juil - 19:12

- Tu penses bien, je ne fais qu'étudier, et rien d'autre ne me plait plus que ça.

Matthieu sourit, c'est rare les gens qui savait rire de soi avec facilité. Celà impliqué une confiance en soi et une sacrée umilté. Chose que peut de personne avait...malheureusement. Matthieu s'étonnait quand même de son comportement. D'un naturelle solitaire et distant, il parlait sans retenue ni pudeur devant quelqu'un qu'il ne connaissait que depuis quelques heures seulement. Etrange, trés étrange, mais Matthieu sortit bien vite de ses songeries lorsque Jane répondit enfin sans blaguer cette fois à sa question.

- Sérieusement, j'adore lire et écrire. Disons que la littérature est ma passion de manière générale. Enfin, ça, et les sortilèges.

Jane et Matthieu n'était pas si différent. La magie et la lecture faisaient pmartit de leurs vies à un degré incroyable. Le Serpentard comprenait pourquyoi il se sentait bein avec la Serdaigle. Matthieu s'était toujours sentit éxclus du fait de ses différences avec ceux de son âge. Il n'était pas sportif, pas charismastique, préfér la tiédeur des pages d'un livre à la chaleur de l'astre solaire...comme Jane. Matthieu voyait les bois et la lisière de la forêt. Ils n'étaient plus qu'à quelques pas que Jane demanda

- Eh, ça te dit d'aller faire un tour dans la Forêt ?

Matthieu fronca les sourcils, le regard tournés vers la forêt. Entrer n'était pas une idée qui l'enchentait vraiment, pas assez courageux pour celà. Pourtant, il se sentait attirés vers cette inconnue de la faune et de la flore. C'est une étrange sensation, comme lorsque l'on est enfent et que l'on trouve un coffre que l'on nous a formellement ionterdit d'ouvrir, trop dangereux, un subtille mélange entre peur et curiosité. Finalemment, il céda au deuxiéme sentiment et répondit, d'une voix sans appel, pour se donner du courage.

-Oui !

Ils entrérent donc dans cette flore interdite et effrayante. Ils n'avaient fait que quelques pas mais Matthieu se sentait déjà épié, observé. Il détestait cette désagréable sensation. Cependant, si il jetait des regards dans toutes les directions, ce n'était pas par anxiété. Maintenant qu'il était là, il avait envie de voir...quelque chose, nimporte quoi.

-Tu es déjà venut ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 23 Juil - 0:03

    Quand Jane finit par proposer à Matthieu d'aller carrément à l'intérieur de la Forêt Interdite, elle crut tout d'abord discerner sur son visage une lueur de peur, enfin d'anxiété. Il n'avait pas l'air super chaud pour y aller et à vrai dire, si on l'avait proposé à Jane dans n'importe quelle autre circonstance, elle aurait probablement fermement et catégoriquement refusé. Mais voilà, ce n'était pas un jour normal et elle n'était pas avec une personne quelconque. Elle était avec quelqu'un qui la comprenait mine de rien, avec qui elle partageait nombre de ses passions et avec qui elle avait partagé beaucoup aujourd'hui. Quelqu'un d'ailleurs avec qui elle partagerait ses prochains vendredis soirs en retenue ().
    Toujours est-il que ce sentiment qui ressemblait un peu à de l'euphorie et à de l'imprudence montait peu à peu en elle, du fait qu'elle vienne de se faire un nouvel ami, et pas seulement une connaissance, non, elle était sure qu'ils seraient vraiment amis. Elle sentait monter en elle un élan de courage et peut-être aussi de folie car après tout, qui mieux que les Serdaigles connaissaient les dangers de la Forêt Interdite ? Mais ce jour-là, en proposant cette excursion à Matthieu, elle n'avait pas songé au danger, non elle avait juste songé - si toutefois elle avait réfléchit un minimum avant d'ouvrir la bouche - à sa curiosité qui la titillait depuis six longues années. Elle avait toujours voulut savoir ce que ça faisait de briser le règlement et surtout, elle avait toujours voulut découvrir les secrets que renfermaient la Forêt Interdite. Et c'était le moment où jamais.
    Aussi, elle fut heureuse quand Matthieu finit par lui répondre, d'une voix peut-être un peu trop enthousiaste pour être naturelle :


    - Oui !

    Elle sentait bien que le Serpentard était lui aussi un peu effrayé mais visiblement sa curiosité l'avait aussi emporté sur l'autre sentiment qu'il éprouvait. Jane s'était retrouvé face à l'exact même dilemme et en était ressorti l'exact même conclusion. Et ce fut ainsi que deux jeunes élèves se prirent à pénétrer dans la Forêt Interdite une fin d'après-midi, après avoir séché les cours alors que pas plus tard que la veille, l'une des deux élèves aurait put être considérée comme la plus sage de tout le château. Comme quoi les gens changeaient quand ils faisaient des rencontres. Mais bon, sur le moment, Jane pensait ne jamais regretter cette expérience, et surement ne la regretterait-elle pas, en tout cas, quand elle aurait un peu de recul ⭐
    Toujours est-il qu'ils pénétrèrent dans la fameuse Forêt, faisant craquer bon nombre de branches d'arbres au sol sous leur pied en avançant. Le silence était pesant, lourd, effrayant presque. Jane se demandait si elle n'aurait pas préféré entendre des bruits d'animaux, ou en tout cas quelque chose. Elle trouvait le silence bien plus angoissant que tout autre son et bientôt, ils n'entendirent plus que le bruit des branches se cassant sous le poids de leur corps.


    -Tu es déjà venu ici ?

    Jane faillit sursauter, elle avait sentit son coeur s'emballer légèrement en entendant la voix de Matthieu. Il essayait de faire quoi ? De la faire mourir d'une crise cardiaque ?! Elle porta la main à son coeur tout en respirant doucement pour faire redescendre son rythme cardiaque. Quand finalement elle fut calmée, elle se tourna vers Matthieu et lui répondit, presque dans un murmure, comme si le fait de parler trop fort allait attirer sur eux un monstre caché depuis des années dans la Forêt :

    - Non je n'y suis jamais venue, et toi non plus je suppose ?

    Elle l'avait bien observé et elle avait déduit de sa physionomie et de l'anxiété qui se lisait clairement sur son visage qu'il n'était jamais venu. En plus de ça, il ne cessait de chercher des repères visuels avec ses yeux et de toute évidence, il cherchait un endroit connu sans pour autant le trouver. Il ne connaissait donc pas plus la Forêt que Jane elle-même. Elle avait commit une belle imprudence en s'aventurant ainsi dans la Forêt, sans la connaître le moins du monde mais bon, ce qui était fait, était fait.
    Ils continuèrent à avancer, s'enfonçant un peu plus à chaque pas dans la Forêt, la nuit commençant presque déjà à tomber, la lumière se raréfiant à chaque pas qu'ils faisaient, le peu de soleil restant devenant de plus en plus caché par les feuillages des arbres autour d'eux. Ils entraient à présent dans une partie de la Forêt beaucoup plus denses au niveau de sa végétation et la lumière se fit presque inexistante. Au point que Jane sortit sa baguette et dit dans un murmure :


    - Lumos.

    Elle éclaira devant elle et aperçut un espèce de petit sentier qui semblait avoir été tracé. Elle jeta un coup d'oeil à Matthieu puis se mit sur le sentier. Elle commença à le suivre, ne sachant pas tellement si ils revenaient en arrière ou s'ils avançaient. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle ne voulait pas rester immobile, la peur de se faire attaquer par derrière la hantait. Aussi, elle se plaça légèrement devant Matthieu, sait-on jamais ⭐
    Au bout de quelques secondes de marche, les deux jeunes élèves arrivèrent à un embranchement et Jane s'arrêta, se tournant vers Matthieu comme si lui connaissait le bon chemin. Devant son air des plus incrédules, Jane fit une légère grimace et décida de prendre à droite, se disant qu'hésiter ne servirait à rien et que tout était une question de chance après tout.. Et de la chance, ça, ils allaient en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 23 Juil - 16:32

Jane avait sursauté à la question du Serpentard à une telle intensité que ses pieds s’élevérent de quelques décimètres (Quoi ? On a le droit d’en rajouter ^^). Son sursaut avait aussi surpris Matthieu. Il tourna un tour complet sur lui-même croyant qu’une bête s’était offerte au regard de la Serdaigle expliquant ainsi sa…peur. Mais il ne trouva rien. Par contre, Jane répondit quelques secondes plus tard à sa question.

- Non je n'y suis jamais venue, et toi non plus je suppose ?

En fait si, plusieurs fois même. Mais il n’avait toujours fait que quelques pas d’en cette forêt. Etant seul, il ne s’était jamais risqué à s’aventurer au cœur du bois, surtout qu’il n’avait aucune idée des créatures qui pouvait bien y vivre. Rien de bien rassurant en somme. Matthieu était assez content que Jane soit là en ce moment même. Bien qu’il n’était pas franchement sur qu’elle soit plus courageuse et plus intrépide que lui, au moins il avait quelqu’un à qui se fier. Elle avait bientôt sortit sa baguette pour jeter le sort « Lumos ». Acte pertinent vu l’obscurité incroyable qui émanait de cette forêt à chaque pas qu’il faisait. Ce qui agacé le plus Matthieu, c’était le silence. A part les branches qui cassaient sous leurs pas, aucun bruit n’arrivaient à leurs oreilles : pas d’oiseau, pas de vent…rien. Arrivé à une intersection Jane s’était tournés vers le Serpentard. Celui-ci ne lui fit par de son ignorance au chemin qu’ils devaient prendre que par une tête songeur. Il décida donc d’aller à droite mais à peine avait-elle fait quelques pas, que des bruits de sabot arrivèrent dans leur direction. Matthieu se raidit soudain et sortit sa baguette avec une incroyable vitesse.

-Qu’est-ce que c’est ? Un cheval ?

Les bruits de sabot se rapprochèrent d’eux et Matthieu eut rapidement sa réponse. Deux centaures sortirent des bois. Ces créatures mi-homme mi-cheval arrivèrent face aux deux élèves, leurs arcs tendues. L’un avait son pelage brun-roux mais sa longue crinière et sa barbe était d’un rouge vif, quand à l’autre, son pelage était blanc, tout comme ses cheveux longs. Tous deux avaient un regard vert émeraude et observaient les deux élèves. Le blanc baissa son arc et dit à son congénère.

-Baisse ton arc, ce ne sont que des petits.

Matthieu n’arrivait pas à bouger, à parler. Il n’avait jamais vu de centaure de sa vie et la manière dont il les observait avec avidité ne devait pas follement rassuré ceux-ci. Il regarda Jane impuissant, ce demandant ce qu’il devait faire. Le roux qui n’avait toujours pas baissé son arc dit d’une voix tonitruante.

-Ils ne sont pas si petits que cela. Ils sont en âge de se reproduire non ? Je hais les sorciers. Ils sont si arrogants et prétentieux. Ils rétrécissent sans cesse nos terres et maintenant, ils viennent les arpenter et nous observer comme si on était des statues. J’en ai assez.

Matthieu était toujours aussi immobile. Le fait que le centaure les ait désigné comme être capable de se reproduire amusé un peu celui-ci. Mais dans le contexte, c’était pour le moins effrayant. Il avait toujours sa baguette tendu et ne savait que dire et que faire. Ce n’était peut être pas une si bonne idée de s’être aventurer ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Jeu 23 Juil - 21:42

    Jane finit donc par choisir une direction, un peu au hasard, ne voulant pas hésiter trop longtemps sachant qu'il devait déjà être assez tard comme ça et que dans tous les cas, leur décision serait le fruit du hasard le plus total. Mais à peine eurent-ils fait quelques pas dans la direction que la jeune Serdaigle avait emprunté, que cette dernière sut qu'elle n'aurait pas du prendre celle-là.
    En effet, désormais les deux jeunes élèves pouvaient entendre d'autres bruits que le bruit des branches brisées sous leurs pas. Ils pouvaient désormais parfaitement entendre le bruit de sabot martelant lourdement le sol et si Jane se fiait à son ouïe, elle aurait dit qu'ils venaient vers eux. Elle priait pour que son imagination lui joue des tours à cause de l'environnement qui les entourait tandis que Matthieu lui disait :


    - Qu’est-ce que c’est ? Un cheval ?

    Jane se tourna vers lui, l'air surement aussi incrédule que le jeune Serpentard. Elle n'en avait aucune idée mais vu ce qu'elle avait entendu, elle préférerait que ce soit des chevaux, car si c'était ce qu'elle pensait, ils étaient mal partis.. Elle se mordit la lèvre, attendant que les bruits de sabots se rapprochent, encore et encore, incapable de bouger, comme un accusé attendant que sa sentence tombe. Pour les deux jeunes élèves, leur sentence serait de savoir à quoi ils allaient bientôt avoir affaire.
    D'ailleurs, Jane vit bientôt ses pires craintes confirmées lorsqu'elle aperçut, arrivant droit vers eux, deux centaures, leurs arcs tendus devant eux, pointant les deux jeunes élèves. L'un d'eux, au pelage blanc, baissa son arc en les voyant mais Jane ne fut pas spécialement rassurée, étant donné que son camarade ne semblait pas aussi amical et pacifique que lui. Pourtant, le centaure au pelage blanc qui avait abaissé son arc lui dit :


    - Baisse ton arc, ce ne sont que des petits.

    Jane était tout aussi paralysée que Matthieu. Elle regardait le centaure au pelage plus roux qui lui-même les regardait avec une certaine haine dans les yeux. Celui-ci n'avait toujours pas baissé son arc et ce geste ne rassurait pas franchement Jane. Elle s'en voulait de s'être aventurée dans la Forêt Interdite à une heure pareille, sans avoir réfléchit auparavant. Elle commençait presque déjà à devenir parano et elle imaginait d'ici la réaction des professeurs et des élèves le lendemain matin quand Hagrid le garde-chasse ramènerait leurs corps inanimés jusqu'au château. Jane frissonna en y pensant mais chassa bien vite cette image de ses pensées. Elle ne devait pas penser à ce genre de chose, elle était encore bien vivante et peut-être que les centaures ne leur ferait pas de mal. Déjà l'un des deux semblait convaincu, mais l'autre en revanche, beaucoup moins..

    - Ils ne sont pas si petits que cela. Ils sont en âge de se reproduire non ? Je hais les sorciers. Ils sont si arrogants et prétentieux. Ils rétrécissent sans cesse nos terres et maintenant, ils viennent les arpenter et nous observer comme si on était des statues. J’en ai assez.

    Jane sentit son coeur s'emballer en entendant le discours du centaure au pelage roux. En tout cas, elle cessa de le fixer bêtement aussitôt. Il semblait déterminé à ne pas les laisser s'en sortir comme ça, indemne. Elle déglutit avec difficulté, ne pouvant s'en empêcher, trop anxieuse et angoissée. Elle avait lut pas mal de choses sur les centaures, elle en avait été un jour passionnée. Elle aimait la façon dont ils prédisaient l'avenir mais elle avait été un peu effrayé par leur haine envers les sorciers. Et voilà que maintenant, elle avait à l'affronter en direct live. Elle n'en revenait pas d'avoir put être aussi stupide mais le moment ne se prêtait pas aux lamentations, il fallait qu'ils fassent quelque chose s'ils ne voulaient pas finir avec une flèche en pleine poitrine.
    Elle savait que les centaures détestaient être comparés à des humains et encore plus qu'on les traite comme des créatures, des êtres inférieurs aux humains. Ils se considéraient, au contraire, comme leur supérieur. C'était déjà une boulette de moins qu'elle pourrait faire. Elle savait aussi que comme tous les êtres pensant, ils avaient besoin de voir qu'on les respectait et pas qu'on les méprisait. Aussi elle baissa les yeux, s'inclinant très légèrement devant les deux centaures, et dit d'une voix qu'elle essayait de rendre calme et naturelle.. :


    - Nous sommes désolés de nous être aventurés ici. Nous avons eut tort et nous ne nous en rendons compte que maintenant.

    Mais elle avait peur d'en rajouter, d'un autre côté, elle pensait ce qu'elle disait. Elle savait que eux, les humains, n'avaient aucun droit de s'aventurer ainsi sur leurs terres, et les centaures avaient toutes les raisons d'être furieux. Aussi ses excuses étaient pour le moins sincères mais bon, les centaures devaient déjà tellement en avoir entendu de fausses excuses qu'elle priait juste pour qu'ils sachent reconnaître l'honnêteté dans la voix de Jane. En tout cas, son visage lui, affichait un regret des plus profonds et sans appel.
    En tout cas, elle savait que la dernière chose à faire serait d'essayer de vaincre les centaures par la force, enfin, s'ils voulaient s'en sortir vivants quoi. En attendant, Jane avait abaissé sa baguette à son tour, laissant son bras le long de son corps, sa baguette toujours allumée cependant pour ne pas les plonger tous dans l'obscurité la plus totale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Ven 24 Juil - 13:56

Matthieu connaissait peut de chose sur les centaures. Mais le fait que ces derniers ne portaient pas les Sorciers dans leurs cœurs n’étaient un secret pour personne. Il était au moins rassuré que l’un des deux soit de leurs côtés. Matthieu se sentait quand même démunit. Il ne savait que faire. Ce fut Jane qui tenta quelque chose. Sous un ton d’excuse, elle dit

- Nous sommes désolés de nous être aventurés ici. Nous avons eut tort et nous ne nous en rendons compte que maintenant.

Les centaures ne bougèrent pas, jugeant les élèves du regard. Le rouquin regardait toujours avec sévérité et inquiétude les baguettes des deux jeunes sorciers. Mais il était hors de question que Matthieu la range. Même si elle ne lui était pas vraiment d’une grande aide en ce moment, le tenir entre c’est doit lui donnait un sentiment de sécurité et de puissance. Le Centaure blanc essayai de calmer les choses.

-Enfin, arrête bon sang. Tu ne vas quand même pas les frapper de tes flèches. Les Sorciers sont certes moins sages que nous mais la plupart au moins ne feraient pas de mal à nos poulains. La barbarie n’est pas digne des centaures. Le grand Chiron l’a dit.

Chiron ? Qui était Chiron ? Un sage ou le chef de leur clan ? Mais la question n’était pas là. Le roux avait l’air de réfléchir à ce que venait de dire son congénère. Cette petite hésitation réconfortait Matthieu cependant celui-ci ne baissa pas son arc, le regard toujours fixés sur leurs baguettes. C’était assez étrange qu’une personne aussi forte physiquement, armés d’arc et de flèches aiguisés puisse autant avoir peur de deux morceaux de bois. Il avait surement déjà eu affaire à des sorciers.

-Les centaures ont prêté serment de ne pas se mêler des affaires des Sorciers. Et puis tu vois bien qu’il n’avait en aucun cas eu comme but de nous offenser.

-Je ne fais pas confiance aux paroles des Sorciers.

Matthieu regardait les créatures mi homme mi cheval avec inquiétude. Et dire qu’il y a pas si longtemps, ils avaient du mal Jane et lui à rester sérieux. Maintenant plus figé et sérieux qu’eux, tu meurs.

(HS : Jane, n’ais-pas peur de faire ce que tu veux avec les centaures ^^. Ils vont pas te manger)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Sam 25 Juil - 10:57

    Jane était toujours paralysée par la peur devant les centaures, se sentant tout à fait incapable de dire quoi que ce soit d'autre, surtout vu l'effet que ses dernières paroles semblaient avoir eut sur les centaures. En effet, ils fixaient toujours les deux jeunes élèves de la même manière et Jane ne savait plus quoi faire ou quoi dire, ayant juste l'impression que tout ce qu'elle pourrait dire ou faire ne ferait que rendre les choses encore pires.

    - Enfin, arrête bon sang. Tu ne vas quand même pas les frapper de tes flèches. Les Sorciers sont certes moins sages que nous mais la plupart au moins ne feraient pas de mal à nos poulains. La barbarie n’est pas digne des centaures. Le grand Chiron l’a dit.

    Jane fut d'abord heureuse d'entendre qu'au moins l'un des deux centaures semblait d'accord pour les laisser partir, il ne restait plus que l'autre à convaincre dans ce cas là. Mais bon, ça ne risquait pas d'être si facile que ça. En attendant, à la fin de la phrase du centaure au pelage blanc, Jane haussa légèrement les sourcils en entendant le nom "Chiron". Elle n'avait aucune idée de qui il pouvait bien être, enfin elle se doutait que c'était une sorte de sage ou sinon un maitre pour eux, un chef de clan, aussi elle était contente que le jeune centaure semble dire que lui aussi considérait que la barbarie n'était pas digne de leur espèce.
    En tout cas les paroles du jeune centaure eurent un effet sur l'autre centaure au pelage plus roux. Il semblait hésiter et rien que ce petit moment d'hésitation avait redonné un peu de baume au coeur à Jane. Tout n'était donc pas perdu !


    - Les centaures ont prêté serment de ne pas se mêler des affaires des Sorciers. Et puis tu vois bien qu’il n’avait en aucun cas eu comme but de nous offenser.

    - Je ne fais pas confiance aux paroles des Sorciers.

    Cette fois-ci, nulle hésitation chez le centaure roux qui avait tout de suite répliqué, Jane déglutit avec difficulté, ce n'était pas franchement une bonne nouvelle. Le centaure roux semblait avoir retrouvé de l'assurance, ou en tout cas, il semblait de nouveau persuadé qu'il ne fallait pas laisser Jane & Matthieu s'en aller comme ça. Heureusement pour eux, visiblement le centaure blanc semblait avoir plus d'influence que le roux, il semblait aussi un plus vieux, ou en tout cas plus mur et peut-être que le roux finirait par se fier à ce qu'il disait. En attendant, le centaure au pelage blanc avait reprit d'un air las :

    - Nous le savons tous, tu l'as dit cent fois déjà au moins. Mais veux-tu vraiment désobéir au grand Chiron par simple haine des sorciers ?

    Le centaure au pelage blanc ne semblait pas porter non plus les sorciers sans son coeur mais lui au moins, ne désobéissait pas au grand Chiron pensa Jane, alors même qu'elle ne comprenait qu'à moitié ce qu'elle pensait, ne sachant toujours pas qui était le grand Chiron. En tout cas, Jane réprima un sourire en voyant le mouvement que le centaure roux fit en entendant les paroles de son congénère, il abaissa légèrement son arc, ses traits étaient néanmoins toujours aussi hargneux et ça ne rassurait pas franchement Jane. Mais le centaure roux semblait têtu :

    - Le grand Chiron peut se tromper. Peut-être ne voit-il pas les sorciers tels qu'ils sont réellement..

    - Tu sais très bien qu'il ne se trompe pas, c'est impossible.

    Jane et Matthieu assistaient à présent à l'échange un peu comme à un match de ping-pong, leurs yeux allant d'un centaure à l'autre en fonction de celui qui prenait la parole. En tout cas le grand Chiron avait l'air d'être celui qu'ils écoutaient - ou en tout cas devaient ecouter -, et cela rassura légèrement Jane. Cependant, le centaure roux ne baissait toujours pas son arc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Sam 25 Juil - 11:20

La méfiance à l’égard des humains qu’avait les centaures n’étaient pas un bon point pour eux. Mais le centaure blanc n’avait pas l’air de vouloir abandonner la partie. Il reprit donc cette fois avec une certaine lassitude dans la voix.

- Nous le savons tous, tu l'as dit cent fois déjà au moins. Mais veux-tu vraiment désobéir au grand Chiron par simple haine des sorciers ?

Le roux avait l’air de s’être prit une véritable claque à la remarque du centaure blanc. Apparemment, Chiron avait laissé ou donner des ordres ou des préceptes dont les centaures devaient respectés. Mais ce nom, Chiron, il l’avait déjà entendu quelque part mais où. Il cherchait dans les livres qu’il avait lut sur les créatures mythiques et célèbres mais pour l’instant rien ne lui venait. Si il savait qui s’était, peut être qu’il aurait put jouer l’autorité de Chiron comme carte pour s’enfuir avec Jane. En tout cas, la roux têtu dit à son congénère.

- Le grand Chiron peut se tromper. Peut-être ne voit-il pas les sorciers tels qu'ils sont réellement…

- Tu sais très bien qu'il ne se trompe pas, c'est impossible.

-Impossible, comment pourrais-tu le savoir ? Certains d’entre nous disent qu’il était qu’in vulgaire mulet des hommes

-Chiron n’était pas un mulet !

Matthieu regardait les deux centaures qui maintenant se dévisageait. Il avait l’air de se chamailler sur ce Chiron. Qui que ce soit, Matthieu remerciait ce dénommé Chiron…mais oui ! « Remercié des dieux, le centaure Chiron. Rejoint les cieux entent que maître des canassons ». C’est cela. Matthieu se souvenait qu’il avait lu ce dernier dans un poème. Mais bon, cela ne l’aidait pas pour autant. Mais les deux centaures avaient l’air de ne plus faire attention aux deux élèves.

-Il est notre guide à tous. Sans ces préceptes, notre horde ne serrait qu’anarchie et chaos, comme celle des humains.

Matthieu recula d’un pas, invitant Jane à en faire de même et espèrent que les centaures ne les empêcheraient pas de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   Sam 25 Juil - 20:10

    - Impossible, comment pourrais-tu le savoir ? Certains d’entre nous disent qu’il était qu’un vulgaire mulet des hommes

    - Chiron n’était pas un mulet !

    De toute évidence, les esprits s'échauffaient entre les deux centaures et Jane et Matthieu assistaient, impuissants et légèrement effrayés - du moins pour la bleue et argent - à leur dispute. En tout cas, pour le moment, les deux créatures semblaient avoir légèrement oublié Jane & Matthieu et étaient plus concentrés l'un sur l'autre. Ils se dévisageaient désormais mutuellement, attendant surement que l'un dépasse les bornes pour déclencher une vériatble bataille. Cette scène était des plus impressionnantes, vous pouvez me croire en tout cas.
    En tout cas, le ton montait de plus en plus entre les deux centaures et Jane ne savait plus franchement où se mettre. Elle jeta un coup d'oeil au jeune Serpentard qui semblait au moins aussi sceptique qu'elle. Puis elle se retourna vers les deux centaures, tandis que celui au pelage blanc s'écriait :


    - Il est notre guide à tous. Sans ces préceptes, notre horde ne serrait qu’anarchie et chaos, comme celle des humains.

    Matthieu recula d'un pas tandis que le centaure disait cela, et Jane l'imita, tentant de ne pas se faire voir des deux centaures. Mais visiblement, ils semblaient tous deux trop occupés à se disputer pour remarquer que Jane et Matthieu tentaient de s'enfuir. Elle jeta un nouveau coup d'oeil à Matthieu, l'air de lui demander s'il avait un plan. Bon c'était un peu stupide vu que même s'il en avait eut un, il n'aurait pas été capable de lui transmettre par la pensée, mais c'était un simple geste qui lui permettait de se rassurer, avoir un contact visuel avec celui qui était dans le même bateau qu'elle. En tout cas, le centaure roux ne tarda pas à répliquer, plus férocement encore qu'auparavant.

    - Sans ses préceptes, il n'y aurait plus de sorciers et le monde ne pourrait que s'en porter mieux. Chiron n'est qu'un lâche !

    Jane sentait que cette réplique avait été la goutte d'eau qui ferait déborder le vase pour le centaure au pelage blanc, qui s'efforçait depuis le début de défendre Chiron. De toute évidence, il lui vouait un respect implacable. En tout cas, Jane savait que ça allait mal tourner à ce moment là, et ce, avant même que le centaure au pelage blanc ne se cabre et ne vienne frapper son congénère en plein dans la poitrine à l'aide de ses sabots. Le centaure roux tomba en arrière dans un bruit sourd mais se releva extrêmement vite. Jane eut à peine le temps de réaliser ce qui se passait, que déjà le centaure roux avait foncé sur celui au pelage blanc et lui rentrait dedans.
    La jeune Serdaigle, sans se tourner vers lui cette fois-ci, prit la main de Matthieu et commença à l'entrainer en courant vers le chemin par lequel les deux jeunes élèves étaient arrivés. Elle courait, sans réfléchir, suivant juste le chemin en sens inverse, priant pour qu'elle ne se trompe pas, mais Jane comptait sur sa bonne mémoire visuelle. Elle ne sentait presque pas les branches qui lui martelaient le visage tandis qu'elle courait, encore et encore, espérant aussi que les centaures seraient trop occupés pour les suivre, et aussi, qu'ils ne rencontreraient pas d'autres créatures. Plus jamais elle ne viendrait dans cette Forêt et ça n'avait été que pure folie de s'y risquer la première fois déjà.
    A plusieurs reprises, en courant, elle s'était tournée vers Matthieu, voir si ça allait pour lui, entendant au loin les cris des deux centaures, hurlant de rage et probablement aussi de douleur. Elle avait pourtant bien fait attention à ne pas tomber tout en courant sans regarder où elle allait, mais alors qu'elle commençait à apercevoir de nouveau un peu les lumières du château à travers les arbres, elle se tourna vers Matthieu pour le lui dire, quand elle se prit le pied dans une racine d'un arbre qui dépassait légèrement du sol, et s'étala de tout son long contre le sol de terre de la Forêt. Elle resta quelques instants par-terre ainsi, ne sachant pas si elle avait entrainé Matthieu dans sa chute ou pas, sachant juste qu'elle s'était bien esquintée les genoux au passage en tombant sur le sol dur.


    - Aïe.

    Ce fut tout ce qu'elle fut capable de prononcer, brisant ainsi le nouveau silence de la Forêt Interdite, qui était redevenue plus paisible visiblement. Tout ce dont Jane était sure à ce moment précis, c'était qu'elle avait mal partout, mais plus particulièrement aux genoux quand même, qu'il faisait froid, noir, et qu'elle n'avait plus envie que d'une chose, retrouver le confort de la salle commune de Serdaigle et surtout, son lit.

    - Matthieu ?

    Elle ne savait toujours pas si lui aussi était tombé, mais vu qu'elle se sentait plaqué au sol, comme si quelqu'un était assise sur elle, elle aurait dit que oui :@:
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aide d'une nouvelle amie (Fe Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle amie de nouvelle aventure [Privé : Petit Emeraude :) ]
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}
» Yeah une nouvelle amie pour jouer
» [Aide] Mise à jour de la PowerSave
» (f) grace "gracie" jane gummer -> petite soeur, complice, confidente et meilleure amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente-