Partagez | .
 

 Le Bal à deux [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Le Bal à deux [FE]   Mar 28 Juil - 17:35

Alors que Liam ne savait pas encore quelle conduite adopter, Aude prit à nouveau les initiatives et l'emmena sur la piste de danse. Elle semblait avoir hâte de danser. Cela ne le dérangeait pas outre mesure, seulement... oui, seulement c'était un slow qui passait en ce moment. Heu... Qu'était-il censé dire dans une situation comme celle-ci ?
Il ne pouvait rien dire, lui non plus n'était pas contre danser un slow avec elle. C'est juste qu'il ne savait pas danser. Enfin, il n'avait jamais essayer quoi. A chaque fois qu'il voyait son frère danser, il se foutait ouvertement de sa gueule. En fait, au lieu de ça, il aurait du se taire et lui demander bien sagement de lui apprendre. Heureusement, elle guida tous ses mouvements, se doutant qu'il n'avait jamais beaucoup dansé au cours de sa vie. Elle plaça les mains de Liam sur ses hanches tandis qu'elle-même mettait les siennes autour de son cou. Approchant sa tête vers lui, elle lui chuchota à l'oreille :


- Excuse moi... J'ai très envie de danser cette danse avec toi...


Liam lui fit un doux sourire, et pour toute réponse, serra un peu plus fort Aude, collant son corps contre le sien, toutefois en veillant à ne pas lui faire mal. Ils tournèrent en rond, au rythme de la musique. Elle lova sa tête dans son cou, chose très agréable. Ç'aurait pu être monotone, ennuyeux. Mais non, c'était un plaisir - car il n'était pas avec n'importe qui. Il était avec Aude. C'était pas compliqué en définitive, il suffisait de faire à attention à ne pas marcher les pieds de sa cavalière, et le tour est joué ! Il baissa un peu sa tête, la nichant dans le creux de l'épaule d'Aude, respirant l'odeur enivrante de ses cheveux, beaux et doux, coiffés avec soin pour l'occasion. Elle s'était faite belle pour lui, et il lui en était infiniment reconnaissant. Plusieurs slow, calmes, lents, s'enchaînèrent, leur permettant de rester dans les bras de l'autre.

Tout à coup, la musique changea brutalement, prenant au dépourvu les couples enlacés sur la piste de danse. Ils s'écartèrent l'un de l'autre à contre-cœur, triste que la chanson se soit finie aussi vite. La musique était brutale, rapide et très forte. Il commençait à avoir soif, il la prit par la main et l'entraîna vers le buffet. Pas moyen de se faire entendre, il lui fit comprendre par des gestes qu'il allait se servir à boire. Il partit et revint quelques minutes plus tard, deux verres en main. Il en tendit un à sa cavalière, un sourire aux lèvres. Il était très content de se début de soirée, ça promettait d'être bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Mar 28 Juil - 19:27

Aude avait bien deviner que William ne devait pas avoir l'habitude de danser,et pour ça le slow était une très bonne idée,ce n'était pas une danse particulièrement compliqué,mais tout particulièrement agréable quand on désirait se...rapprocher de son ou de sa cavalier ou cavalière. Et puis apparemment l'idée de danser un slow avec elle ne lui déplaisait pas spécialement vu sa bouille.
Elle sentit que les mains de William était maladroite voilà pourquoi elle les avaient placé elle même sur ses hanches,sentant encore une fois que cela le gêner un peu mais elle fit vite partir la gène du jeune homme en passant ses mains autour de son cou et en lui expliquant son geste au creux de l'oreille d'une voix douce.... Son rêve de la veille s'était réalisé elle était blotit contre lui et elle danser un slow avec lui...

- Excuse moi... J'ai très envie de danser cette danse avec toi...

Elle le sentit prendre peu à peu de plus en plus d'assurance,et il l'attirât d'avantage contre lui ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune brunette. Elle se laissât faire et blottit son visage dans le cou du jeune homme en fermant les yeux inspirant à plein nez l'odeur subtil se dégageant de la peau du jeune homme tandis qu'un fin sourire apparaissait sur ses lèvres. Elle sentit le visage du jeune homme se déposer dans le creux de son épaule,elle se sentait si bien là toute proche de lui,blottit dans ses bras... Même dans ses rêves ce n'avait pas été aussi parfait que ça l'était en ce moment... Heureusement il n'y eut pas qu'un slow,mais plusieurs ainsi ce moment si parfait entre elle et William pu durer encore de longues et longues minutes...

Un changement brutal de type de musique se fit entendre,en surprenant tout les couples enlacés sur la piste... Elle se déserrât des bras de William à contre cœur. La musique était nettement moins agréable que celle sur laquelle ils avaient danse à peine quelques instants avant.. Elle fut heureuse qu'il la prenne par la main et elle se laissât entrainé vers le buffet ayant elle aussi un peu soif. Elle l'attendit et il revint avec deux verre de punch au fruit dans les mains. Il lui en tendit un qu'elle bu en souriant puis elle se rapprochât de lui et lui dit à l'oreille car c'etait la seulfaçon de se faire entendre

-Que dis tu d'aller un peu dans le hall? Ce sera plus calme...

*Et j'ai envie de te parler* pensat elle elle lui reprit la main et attendit son accord pour se diriger vers le hall
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 29 Aoû - 18:48

Liam lui tendit un des deux verre qu'elle prit et bu. Il le fini en deux gorgées, il avait vraiment soif. Il le reposa sur la table du buffet, entre deux autres verres vides. Il sentit une présence se rapprocher à sa gauche, il se tourna. C'était Aude qui se penchait à son oreille pour lui glisser quelques mots. Il tendit l'oreille, tâchant d'entendre ce qu'elle voulait lui dire :

- Que dis-tu d'aller un peu dans le hall ? Ce sera plus calme...

Il hocha la tête et elle lui saisit la main. Ils se dirigèrent vers la sortit, évitant les tables et les couples qui marchaient un peu partout encombrant légèrement le passage. D'ailleurs, l'embouteillage provenait sûrement du fait que le concert donné par deux élèves et un adulte allait bientôt commencer, et tout le monde se pressait pour être au premier rang. Ça devenait de plus en plus dur de sortir de cette foule qui devenait de plus en plus compact. Il affermit sa prisse sur la main de sa cavalière et la rapprocha de lui, il ne voulait pas qu'elle se fasse marcher dessus.
Ensemble, ils réussirent à traverser cette marée humaine, ressortant de l'autre côté. Ils étaient arrivé devant la porte de sortie, qui était également la porte par laquelle ils étaient entrés. Ils l'entre-ouvrirent, se glissant de l'autre côté et refermèrent la porte en vitesse. La porte claqua bruyamment, l'écho lui répondant. Puis, ce fut le silence complet. Ils étaient seul, et c'était très étrange de passer ainsi d'une musique assourdissante au silence le plus lourd.
Liam sourit, c'était assez étrange comme soirée. Mais très agréable. Liam entraîna Aude dehors, ils franchirent la porte les menant au parc. Il faisait nuit noir, on n'y voyait pas à trois pas. Il sortit sa baguette, murmurant un lumos qui éclaira les deux jeunes. Il la guida jusqu'à la pelouse, qui heureusement était parfaitement sèche. Il éteignit sa baguette d'un simple nox et leva la tête. Le ciel était rempli d'étoiles qui scintillaient paisiblement dans leur infinité. Tout simplement magnifique. Comme la créature assise à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 29 Aoû - 20:38

  • Les précédents bals de Aude avaient été très différents,elle était toujours à danser comme une folle avec un cavalier qu'elle conaissait à peine et dont elle ne se souvenait pratiquement plus le lendemain. Là elle le savait ce serai différent. Elle voulait que ce soit différent.Elle esperait que ce le serai... Elle l'espérait très fort.

    - Que dis-tu d'aller un peu dans le hall ? Ce sera plus calme...

    Ils étaient ensuite sorti ou plutôt avaient essayer de rejoindre la sortie main dans la main se battant contre la foule contact qui se rapprocher de la scène ou allait avoir lieu un concert donné par un groupe de rock former de Calvin,son confident,Chris un gryffondor et Nick,un adulte qu'elle ne conaissait que de nom par Calvin qu'elle conaissait très bien puisqu'il était un peu comme son frère. Ils restaient plus ou moins liés l'un à l'autre pour ne pas se perdre dans cette foule. Ce serai... Dommage et bête.
    Ils finirent pas arrivés à la porte d'entrée de la grande salle qu'ils entrouvrirent légèrement de quoi passer de l'autre côté. Ouf,le calme ça faisait du bien quand même. C'était plus agréables que la cacophonie de la grande salle. Alors qu'elle allait l'arreter pour lui parler il l'entraina vers la porte principale de Poudlard,un tour dans le parc... Oui c'était encore mieux comme idée. C'était...limite très romantique.
    Il y avait une légère brise mais pas le genre à vous glacer le corps,plutot le genre à rafraichir agréablement la chaleur qu'il faisait. Bon il allait falloir qu'elle se décide,elle se laissa entrainer par William et son Lumos et une fois qu'ils furent dans la pelouse il eteignit sa baguette,c'était très romantique sous le ciel étoilé... Et c'était maintenant ou jamais,elle le savait très bien au fond d'elle même. Mais comment allait elle pouvoir le lui dire... Elle se plaça face à lui et respira profondément... *Aller c'est parti*

    -William... Je...Je voulais te dire...je ...Je crois... Non je suis sur en fait...Enfin je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 29 Aoû - 23:16

Liam vit Aude se placer devant lui, un air grave. Hm ? Elle avait l'air d'avoir quelque chose d'important à lui dire. Une boule d'angoisse naquit dans son estomac, et il se mit à la supplier intérieurement de ne pas gâcher ce moment merveilleux qu'ils avaient avec une mauvaise nouvelle. Elle avait l'air hésitante. Elle sembla prendre son courage à deux mains, plantant impérieusement ses yeux dans ceux du jeune Serdaigle. Elle respira profondément avant de se lancer :

- William... Je...Je voulais te dire...je ...Je crois... Non je suis sur en fait...Enfin je t'aime.


Un choc plus grand que tout ce qu'il avait jamais imaginée recevoir dans sa vie. Le boule d'angoisse éclata dans un nuage coloré qui fit naître un frisson qui le parcourut de haut en bas. Je... de.... waouw. Lui ne savait pas comment décrire ses sentiments à son égard. Un mélange d'excitation et de peur quand il était en sa présence, et une tristesse quand il pensait à elle en son absence. Pourrait-ce être... ? Il n'avait jamais ressentit ça envers quelqu'un auparavant. Son coeur, depuis leur rencontre, lui soufflait quelque chose mais il se refusait à l'écouter. Ce soir, pour la première fois de sa vie, il se résolu à l'écouter. Son bonheur était entier, rien ne lui manquait. Car il n'était plus seul.
Une pulsion le traversa, il l'écouta sans même y penser. Il se pencha rapidement vers elle, la prit par la taille, l'attirant vers lui et l'embrassa doucement, posant ses lèvres sur les siennes. Il recula un peu son visage, pour contempler la beauté qu'il tenait dans ses bras. Un sourire doux apparut à ses lèvres. Il l'embrassa à nouveau, plus passionnément. Cette réponse lui paraissait de loin la meilleure à lui donner, la plus claire. De toute façon il ne se sentait pas en état de prononcer la moindre parole. Son cœur s'affolait dans sa cage thoracique, il l'entendait même battre dans ses oreilles et au bout de ses doigts. Toute collée contre lui, elle devait le sentir elle aussi. Il la serra encore davantage, s'enivrant de son odeur. Wah, faudrait qu'elle lui donne la marque de son shampoing. Il attendit un moment que son coeur se calme, même s'il n'arrivait pas tout à fait à reprendre une allure normale. Il posa ses lèvres près de son oreille, et lui dit dans un murmure à peine audible :


- Quelle soirée magnifique. Sans doute la meilleure de ma vie. Merci pour ces moments passés ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 29 Aoû - 23:36

  • En effet si la jolie Aude avait était tellement hésitante et stréssé à l'idée de lui avoué tout cela s'était bien pour une raison: le seule qu'elle avait aimer aussi sincèrement avant lui l'avait plantée comme une vieille chaussette alors mais là elle savait que ce serai différent... William était mille fois mieux... Et tellement différent des autres mec... Et elle s'en voulait de ne pas avoir ouvert les yeux plus tot... Mais l'important était que ce soit arrivé non?

    William... Je...Je voulais te dire...je ...Je crois... Non je suis sur en fait...Enfin je t'aime.

    Le dernier mot avait été dit d'une voix si basse que ça avait presque était un murmure. Mais l'important était qu'elle l'ai dit après tout. Et surtout qu'il l'ai entendu car elle ignorait si elle aurai réussi à lui dire une seconde fois sans savoir ce que lui ressentait pour elle. Le coeur de la jeune serpentarde battait à tout rompre comme voulant prouver au monde entier que oui,elle avait un coeur,malgré le mal qu'elle avait pu faire aux gens dans le apssé,elle aussi avait des sentiments,et elle aussi avait souffert dans sa petite vie. Et elle aussi avait le droit d'être heureuse... d'être amoureuse de l'homme parfait... D'être folle de ce jeune homme rencontré à l'infirmerie... D'être folle de William.
    Sans qu'elle ne comprenne réellement ce qui lu arrivait la jeune femme vit Will se penchait vers elle,ce n'était pas elle qui allait l'en empêcher surtout après ce qu'elle venait de lui avouer . Ce serai contradictoire. Il l'embrassa... Un premier baiser doux auquel elle répondit en lui souriant quand leurs lèvres finirent par se séparer. Puis comme si ils avaient tout deux besoin de retrouver cette sensation qui avait été trop courte,ils s'embrassèrent à nouveau,un baiser plus passionnés... Plus sur d'eux. Auquel Aude répondait avec amour et passion. Elle s'était laissée faire et était maintenant toute serrée contre lui ce qui n'était pas pour déplaire à la jolie brune qui avait la tête sur son torse,en effet elle restait plus petite malgré ses talons. Elle en avait tant rêver finalement c'était arriver... Elle avait souvent rêver de ce bal depuis la dernière fois ou ils s'étaient vus,au lac,et jamais elle ne s'était sentit aussi bien de sa vie. Elle frissonna en écoutant tout ses mots murmurer à son oreille comme une caresse

    - Quelle soirée magnifique. Sans doute la meilleure de ma vie. Merci pour ces moments passés ensemble.


    -Mais... Ca ne fait que commencer... Tu ne vas plus pouvoir te débarrasser de moi maintenant...

    C'était dit tout naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Dim 6 Sep - 0:32

Ambiance. The Perfect Drug - Nine Inch Nails


- Mais... Ça ne fait que commencer... Tu ne vas plus pouvoir te débarrasser de moi maintenant...

Liam éclata d'un rire franc, plein de chaleur. Il se tourna ensuite vers Aude, un demi-sourire complice aux lèvres,se postant sur ses genoux, se pencha vers elle :

- Hum, dommage mais... ce n'est pas dans mes intentions ! Tu vas toi aussi devoir me supporter, pour le meilleur et... pour le pire !

Il lui fit un clin d'oeil, se pencha encore plus vers elle. Il était à présent presque totalement au-dessus d'elle, posa doucement sa main sur le dos d'Aude, l'empêchant de tomber en arrière et la retenant, l'empêchant de partir. Non pas qu'il pensait qu'elle serait entièrement contre... Il l'embrassa doucement, puis avec de plus en plus de ferveur. Son autre main était allée se loger dans le creux de sa nuque, se mêlant aux cheveux qui effleuraient l'herbe.

Tout à coup, il s'arrêta et se recula, le visage illuminé d'un sourire qui lui couvrait la moitié du visage. Il plongea ses yeux dans ceux d'Aude, cette forêt il s'était déjà souvent perdu. Aujourd'hui, il n'avait plus peur de ne pas en ressortir, il s'y abandonnait même avec un plaisir non dissimulé. Sa bouche s'ouvrit, pour prononcer enfin ces mots :


- Je viens d'avoir une idée. Ça te dirais de passer une nuit à la belle étoile ? Ici, dans l'herbe, juste nous deux ?


Son sourire disparut juste après, remplacé par un air contrit, un peu gêné. Ses joues rosirent très légèrement, c'était à peine visible. Il se passa une main dans les cheveux, ne sachant plus où se mettre. Il continua, la voix ayant baissée d'une octave :


- Bien sûr, si ça te dis pas, dis-le, on peut... 'fin bref, si tu veux pas, c'est pas grave.


Il venait de remarquer qu'il s'était complètement mit dans le truc, certain qu'elle serait d'accord et tout, mais peut-être elle n'en avait aucune envie. Il sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Il s'était donné en ridicule, son enthousiasme le tuerait, à ce moment il en était aussi certain qu'il s'appelait William.
Il s'assit en tailleurs à côté d'Aude, parfaitement calme, son regard embrassant avec un douceur mêlée de peine son visage parfait, son corps superbe, cette personne si profonde. Il voulait la connaître, dans ses moindres recoins, la moindre de ses pensés, tous ses souvenirs, sa façon de se mouvoir, de penser, son odeur. Il voulait la connaître sur le bout des doigts, ne jamais hésiter quand il s'agissait d'elle.
Elle était en train de devenir sa drogue. Une drogue parfaite, avec pour seuls effets secondaire une conduite parfois insensée, un cœur en fête et une très forte addiction. Une fois qu'on y a gouté, on ne peut plus s'en passer. Alors, c'était ça, l'amour. Après tout, c'est une drogue comme une autre, mais parfaitement incontrôlable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Dim 6 Sep - 12:38

ambiance-fly with me & when you look me in the eyes

  • - Hum, dommage mais... ce n'est pas dans mes intentions ! Tu vas toi aussi devoir me supporter, pour le meilleur et... pour le pire !

    Elle lui fit un magnifique sourire,comme s'était génial de se sentir aimé... De se sentir amoureuse? Oui elle était amoureuse,folle amoureuse de lui.

    -Et même plus que ça Will... Je serai toujours là pour te supporter à partir de maintenant.

    Elle se sentit basculer en arrière,mais son sourire ne parvennait pas à disparaitre. Elle se sentait tellement bien là dans ses bras,le sentant qui la retenait pour ne pas qu'elle tombe. Elle sentit les lèvres de William se poser sur les siennes,elle avait placé ses mains dans la nuque du jeune homme tandis qu'elle répondait à son baiser avec de plus en plus de ferveur.... Si s'était possible elle voulait s'envoler avec lui... Aussi loin que possible,loin de cette école et de ces mauvaises langues... Mais là n'était pas le soucis... Pas pour l'instant l'important n'était que lui... Lui et elle.

    Alors qu'il mettait fin au baiser,leurs regard vinrent se retrouver et Aude se noya avec un magnifique sourire dans l'océan où menaient celui de William. Elle n'avait plus peur de rien,ni de l'avenir,ni du reste. Elle ne voulait que vivre avec lui leur amour. Ce serai parfait... Aussi parfait qu'il l'était.

    - Je viens d'avoir une idée. Ça te dirais de passer une nuit à la belle étoile ? Ici, dans l'herbe, juste nous deux ?

    La proposition fit briller de bonheur les beaux yeux de la jeune femme. Bien sur que oui,qu'elle le voulait! Ce serai ça ou se séparer à la fin de la soirée pour rejoindre chacun leur dortoir,et ça elle n'en avait aucune envie. Il était trop mignon quand il était gêné.

    - Bien sûr, si ça te dis pas, dis-le, on peut... 'fin bref, si tu veux pas, c'est pas grave.

    -Bien sur que si j'en ai envie! Tu crois que j'ai envie de passer la nuit toute seule à devoir répondre aux questions de mes meilleures amies? C'est hors de question. Je préfère amplement rester avec toi pour la nuit.

    Anne secouât rapidement son visage pour replacer ses cheveux(parce qu'elle le valait bien) . Elle sortit de sa robe sa baguette et lança un accio qui leur apporta très peu de temps après deux couvertures. Une sur laquelle se coucher l'autre pour se couvrir. Elle allait vraiment avoir du mal à dormir dans sa robe de bal,mais bon puisque c'était la seule solution. Et puis une nuit aux côtés de Will valait amplement plus que sa petite robe aussi belle soit elle. Finalement elle lança un second accio qui fit apparaitre une nuisette dans les bras de la jeune femme. Elle n'aurai qu'a la passer au dessus de ses sous vêtement. Après tout il l'avait déjà vu en maillot de bain. Elle insatalla l'une des deux couvertures en dessous d'eux et s'installa à ses côtés cassant son visage dans le creux de l'épaule de son petit ami... S'enivrant peu à peu de son parfum subtil... Elle ne voulait jamais être séparée de lui. Elle était sa drogue,il était la sienne... Et jamais elle n'aurai honte d'annoncer que lui elle était folle,folle de William. Folle des moments où ils étaient ensemble folle de tout ce qui se rapporter à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Jeu 10 Sep - 19:58

Lorsque Aude lui dit qu'elle serait toujours là pour le supporter, pour le meilleur et le pire, il sentit une brise agréablement chaude traverser son cœur de part en part. Il n'y avait rien à dire de plus, il sentait que c'était une déclaration qui venait du fond du cœur. Il lui répondit par un doux baiser.
Ensuite, éclairé d'une idée, il s'emballa, lui proposant de dormir à la belle étoile, se reprochant juste après son enthousiasme trop frappant. Heureusement, elle lui répondit :


- Bien sur que si j'en ai envie ! Tu crois que j'ai envie de passer la nuit toute seule à devoir répondre aux questions de mes meilleures amies ? C'est hors de question. Je préfère amplement rester avec toi pour la nuit.


Son cœur explosa dans sa poitrine à ces mots. Il se sentit planer, son visage ne pouvait contenir son sourire tant il était grand. Il était encore en train de savourer la réponse d'Aude qu'elle avait déjà amené à eux deux couvertures et une nuisette. La chemise de nuit n'était pas pour lui évidemment Razz ... il l'aida à installer une des deux couvertures, pliée et installée à même le sol. Ils s'assirent dessus. Il hésita un court instant, puis défit sa chemise, qu'il enleva. Il serait beaucoup plus à l'aise comme ça.

Liam s'assit en tailleur et aussitôt, elle posa sa tête dans le creux de son cou. Changeant de posture en essayant de bouger le moins possible, il l'attira vers lui, prit dans ses bras son corps menu et tiède. Lentement, il s'allongea, tout en gardant Aude contre son torse. Il soupira longuement de contentement, puis rabattit la deuxième couverture sur eux.
C'était tout simplement parfait, un de ces moment qu'on espère qu'il ne se finiront jamais, et dont on se souviendra toute sa vie. Les étoiles les éclairaient doucement, veillaient sur eux. Liam savait qu'il mettrait du temps à s'endormir, avec Aude dans ses bras. Mais cela ne le dérangerait aucunement, bien au contraire. Et puis, si elle aussi ne s'endormait pas tout de suite, il pourraient parler, en apprendre plus l'un sur l'autre...
Sa main, posée sur le dos de la jeune fille, entoura sa taille, pour la rapprocher encore un peu. Ses cheveux frôlaient sa joue, répandant son odeur comme une douce caresse. Ses yeux se fermèrent, il était bien. Parfaitement bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 12 Sep - 10:51

ambiance

  • Si Aude avait besoin de quelque chose en ce moment,s'était uniquement de William. En effet avant lui,elle n'avait connus qu'une fois un amour pareil et le garçon,s'était moqué d'elle en beauté,alors c'était plutôt normal,que la jeune femme ai longtemps hésiter sur la nature de ses sentiments envers William. La peur de souffrir était toujours présente en elle. Mais elle savait aussi,que jamais William ne lui ferai quelque chose du genre...Il l'aimait et elle l'aimait. C'était ça l'important.

    - Bien sur que si j'en ai envie ! Tu crois que j'ai envie de passer la nuit toute seule à devoir répondre aux questions de mes meilleures amies ? C'est hors de question. Je préfère amplement rester avec toi pour la nuit.

    La jeune femme adorait l'idée de passer leur première nuit ensemble,ici dans le parc dans cette ambiance féerique de fin d'année. C'était digne d'un comte de fée... Et cette fois,aucune chance que la princesse s'en aille ou que le prince charmant se trompe. S'était juste eux rien que tout les deux. Tandis qu'il retirer sa chemise,Aude se leva et retira sa robe un peu à l'écart de Will... Puis elle enfila par dessous sa lingerie la nuisette en soie. Elle serai plus à l'aise ainsi. Elle revint et s'installa à ses côtés.

    Aude avait profitée de sa position en tailleurs pour nicher son visage dans le cou de son petit ami,mais elle le sentait changer de position doucement et tendrement. Son beau visage rester enfouit dans le cou de Will comme pour savourer la texture de sa peau autant que son odeur. Elle les sentit passé en position allongé. Elle sur lui,elle contre son torse... Rien que tout les deux dans le parc sous les étoiles.
    Elle se sentait parfaitement bien... Pour la première fois depuis plusieurs années... S'était parfait,juste lui,juste elle,tout les deux réunis,s'aimant ...Pourquoi ne lui avait elle pas avouer avant. C'était tellement bien de se sentir contre lui...Elle sortir son visage du cou de William et le plaça sur le torse parfait de ce dernier... Sentant son coeur battre en se concentrant dans ce délicieux silence.
    Elle le laissait faire,si il la voulait encore plus proche de lui,elle ne s'en plandrai surement pas,elle se sentait parfaitement bien et ne voulait que rien ne les dérange. Que cela dure éternellement peut être.

    -Que dirais tu de parler un peu?Maintenant que nous sommes parfaitement installée?


    Dit elle en lui déposant de petit baiser sur le torse

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 10 Oct - 13:29

Ils étaient l'un contre l'autre, en parfaite harmonie. Rien ne devait venir casser ce moment. Sinon... il ne préférerait même pas imaginer ce qu'il se passerait alors. Liam la sentit bouger contre lui, bouger sa tête pour venir la placer contre son torse. Une agréable caresse quand ses cheveux bougeaient, sa peau si lisse était douce.
Il sentait son cœur pulser contre son visage, régulièrement. Comme une horloge, chaque battement en entraînant un autre. Il souleva sa main au prix d'un effort de volonté et la laissa reposer contre la joue d'Aude, contre ce visage parfait.


- Que dirais-tu de parler un peu? Maintenant que nous sommes parfaitement installés ?


Un sourire vint lentement fleurir sur son visage. Elle avait raison, c'était le moment parfait pour en apprendre plus l'un sur l'autre. Il murmura :

- Ca me va parfaitement, le moment est bien choisi. On fait par questions réponses puis on se laisse porter ?

Par contre... par quoi pourrait-on commencer ? Quelle question serait la meilleure pour introduire ? Il devait avouer que sur le moment il n'en avait aucune idée. Mais, d'un autre côté, ils étaient si bien, était-il véritablement la peine de se casser la tête et rompre ce moment de détente pour une question parfaitement bénigne ? Il en doutait. Bien que William fût un garçon éduqué, il décida de passer outre la galanterie, on n'était forcément très à l'aise pour entamer une discussion. Soudain, succédant au brouillard le plus total, un millier de questions et d'interrogations se pressèrent dans sa tête, autant d'interrogation auxquels il aurait voulu des réponses... Il décida de commencer par la base, tout première question qui lui était venue à l'esprit :


- Pourquoi es-tu à Serpentard ? Je n'ai eu à aucun moment l'impression que tu avais le même caractère que celui des Serpentards habituels... Tu m'a l'air douce, calme, réfléchie, peut-être un peu tête en l'air... Personnellement je t'aurais bien vue à Gryffondor, avec tous les risques que je t'ai vue prendre, sans t'offenser...


Oui, dire à un Serpentard qu'il l'aurait bien vu à Gryffondor n'était habituellement pas la meilleure chose à faire, surtout pour entamer. Mais il sentait qu'elle ne lui en voudrait pas, peut-être même qu'elle ne s'en apercevrait pas... Du moins il l'espérait de tout cœur. Ne serait-ce que pour ne pas gâcher le moment merveilleux qu'ils étaient en train de passer l'un avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Mar 20 Oct - 15:07

  • Aude s'était toujours demander ce que c'était d'embrasser,et de passer de beaux moments avec quelqu'un qu'on aime vraiment. Pas juste un mec qu'on vole à une autre pour faire du mal et pour entretenir sa réputation. Et puis finalement,enfin aujourd'hui,elle avait réussi à avoir sa réponse. C'était quand même vachement mieux.
    Lorsque ses longs cheveux bruns glisser sur le torse du jeune homme,elle le sentait parfois frissonner. Elle le laissa venir placer sa main contre sa joue comme ayant besoin maintenant de ce nouveau et délicieux contact.

    - Ca me va parfaitement, le moment est bien choisi. On fait par questions réponses puis on se laisse porter ?

    Elle ne pu que sourire à nouveau en fermant ses jolis yeux en l'entendant lui répondre dans un murmure:

    -Parfait.

    Dans l'esprit de la jeune verte argent c'était tout autant embrouiller que dans celui du bleu argent. Par quoi commençait on une discussion? Elle le savait en général mais là des tas de craintes naissaient en elle. Et si il la trouvait ridicule? Et si sa question était trop gênante,si il n'avait pas envie d'y répondre... Elle lui fut aussi très reconnaissante de débuté lui même la conversation. Elle toujours allongé contre lui,les yeux mi clos et les mains blottit contre William et elle écouta sa question,qui lui arracha un sourire.

    - Pourquoi es-tu à Serpentard ? Je n'ai eu à aucun moment l'impression que tu avais le même caractère que celui des Serpentards habituels... Tu m'a l'air douce, calme, réfléchie, peut-être un peu tête en l'air... Personnellement je t'aurais bien vue à Gryffondor, avec tous les risques que je t'ai vue prendre, sans t'offenser...


    Si on lui avait dit qu'un jour quelqu'un la comparerai à une Gryffondor. Elle n'aimait pas forcemment les Griffy mais ne le prenait pas mal. Peu de gens pensait la même chose d'elle.

    -Je ... Je ne sais pas. Avec toi,je suis une autre. Peu de gens me connaisse vraiment. Je suis très froide aux premiers abords,je ne supporte pas qu'on me tienne tête.Je ne sais pas spécialement pourquoi je suis à Serpentard,peut être que si tu me voyais à côté de Solène,ma sœur jumelle,tu comprendrais mieux.Je lui ai fait beaucoup de mal quand nous étions enfant. Et je sais que je peux vite faire du mal,parfois sans même le vouloir.Mais comme je te l'ai dit,avec toi,je suis différente,je n'ai pas peur d'être juger,ou quoi que ce soit. J'espère en tout cas,que ce que tu perçois de moi te plais. Tu sais,peut être que si le jour où l'on s'est rencontré,je n'avais pas été malade,j'aurai été méprisable avec toi. Mais je ne préfère pas y penser,on n'est bien tout les deux après tout,ce devait être le destin. Je me demandais quelque chose à propos de toi,tu sembles brillant,toujours en train de travailler,tu es très beau et tu es gentil et doux,alors pourquoi ne t'ais-je jamais vue avec une fille dans les couloirs?


    Elle devait lui parraitre étrange. Mais c'était vraiment quelque chose qu'elle se demander. Il était le petit ami idéal,gentil,doux,gentleman,et très beau et pourtant elle ne l'avait jamais vue durant leur scolarité avec aucune autre fille dans les couloirs,sa soeur était elle aveugle? Après tout Solène et William était dans la même maison,et il devait être au gout de So' alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Lun 26 Oct - 3:28

Cette excuse tenait parfaitement la route, étant donné qu'avant, les rares fois où il la croisait elle n'avait pas l'air spécialement commode. Il ne pu s'empêcher de réagir à une de ses paroles :

- Ah, tu as une sœur jumelle ? Elle s'appelle Solène, Solène Anderson ? Je crois qu'il y a une fille qui s'appelle comme ça à Serdaigle, c'est elle ? Tu me la présentera, hein ? J'ai envie de connaître le plus de choses possible sur toi, et ta famille est comprise dedans ! Et bien évidemment que ce que je perçoit de toi me plaît, car sinon je ne serais pas là où je suis, sois-en sûre.


William eut un petit sourire amusé quand elle lui demanda pourquoi elle ne l'avait jamais vue en compagnie d'une autre fille. Bouh... Il voulait bien lui en expliquer la raison, mais il une partie de son explication allait sembler inhumaine, et l'autre cruche. L'air un peu gêné, il entama son explication par une petite mise en garde :

- Je veux bien t'expliquer, mais évite de me juger ou de te foutre de moi, ok ? Ou alors dis-le moi en face.

Il respira un bon coup. Comment allait-il bien pouvoir commencer ? Les yeux perdus dans les étoiles et la main enfouie dans les cheveux d'Aude, il se sentait apaisé. Et il sentait qu'il pouvait parler de tout. Il se décida tout à coup :

- J'ai toujours eu d'énormes problèmes. Déjà d'attachement, sinon de confiance. J'ai du mal ne serait-ce qu'à m'attacher aux gens, je sais par exemple que les personnes avec qui tu me vois traîner tout le jours, s'ils viennent à partir, ne me manqueront pas. Ça peut paraître totalement inhumain et cruel, mais c'est pas quelque chose que je ne peux gérer. Et je ne fait confiance qu'à quelques personnes : ma mère, mon frère... et maintenant toi.

Sinon, le fait de sortir avec quelqu'un me gêne. Pour moi, ça a toujours rimé avec prises de tête, disputes, etc. Depuis toujours je fuis comme la peste les filles qui disent m'aimer, j'essaye de les dissuader gentiment, mais souvent je leur fait mal. J'ai du mal à être doux, j'arrive pas trop à leur cacher mon... dégoût. Je suis le genre de personne qui se moque des amoureux qui s'embrassent en public, alors... Je sais, c'est stupide, mais on ne se fait pas, tu sais.

Et puis, les contacts physiques me rebutent aussi. De temps en temps, ça ne me dérange pas trop mais souvent, ne serait-ce qu'une main sur mon épaule me met mal à l'aise. Alors, les contacts qu'on deux personnes qui sortent ensemble, j'essayais de ne même pas imaginer ce que ça donnerait...

En fait, tu es la première fille avec laquelle je sors. Tu vas peut-être te demander pourquoi. Pourquoi une exception, pourquoi toi, pourquoi maintenant, pourquoi je fais ça. Et je réponds que parce que, de la même façon que tu es différente avec moi, je suis différent avec toi. Ce malaise, cette distance, cette répulsion disparaît. Tout ce qui reste est une envie de rapprochement, l'envie de te prendre dans mes bras... un sentiment de bien-être. Dans tout mon corps, ta présence me fait du bien, elle me change, elle... m'unifie. Tu m'améliore, je suis plus gentil, plus doux avec toi. Si je suis poli et attentionné avec tout le monde, c'était parce que la politesse exigeait. Mais si je suis attentionné avec toi, c'est parce que j'ai peur de te perdre. Oui je crois que c'est de l'amour. Tu ne sais même pas à quel point j'ai attendu et craint ce moment. Le moment ou je pourrais dire je t'aime à quelqu'un en sachant que c'était la plus stricte vérité.


Ses yeux revinrent sur le visage angélique d'Aude à la fin de son long, long monologue. Il le fini en déposant un léger baiser sur son front. C'était la première fois qu'il se livrait. Elle était la seule à savoir tout cela. Mais ça ne le dérangeait pas, ne dit-on pas que la base d'une relation durable est une confiance réciproque et une grande franchise ? Il lui avait résumé en quelques phrase à quel point il pouvait être détestable, et puis ce n'était même pas tout. Il serra un peu plus fort la verte et argentée dans ses bras, il voulait que cet instant dure toujours, et surtout qu'il ne lui arrive jamais rien. C'était totalement irréaliste, il le savait bien, mais bon, il ne pouvait s'empêcher de l'espérer.
A présent, c'était son tour de poser une question. Qu'est ce qu'il pourrait bien poser ? Elle lui vint presque tout naturellement à l'esprit, il la posa sans même y penser :

- Pourquoi étais-tu... méchante avec ta sœur ?


Il avait buté sur le mot méchante. A ses yeux, il ne correspondait décidément pas avec l'idée qu'il avait de la jeune fille. Beaucoup d'adjectifs lui correspondaient, mais certainement pas méchante. Will se demanda quelle serait devenue leur relation si elle n'avait pas été malade. Leur contact étrange se serait-il produit de toute manière ? Ou en seraient-ils venus à se détester, comme avec Hécate et Yuki ? Il n'en avait aucune idée, mais était heureux que le choses se soient déroulés ainsi. Car rien ne valait ces instants de bonheur et de repos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   Sam 28 Nov - 13:54

  • La jeune femme lui offrit un mince sourire. Parler de sa sœur était toujours douloureux même si entre elles, les choses allaient mieux, le passé ne s'effaçait pas d'un coup de baguette magique.

    -Oui, c'est bien elle. Rien que le fait qu'elle soit à Serdaigle doit te permettre d'imaginer à quel point nous sommes différentes. Je préférerais attendre avant de te la présenter, tu comprends c'est assez compliqué entre elle et moi. Nous somme tellement différente que bien qu'étant jumelle je me demande parfois si nous nous comprenons.

    La question qu'elle lui avait posé pouvait paraître un peu idiote mais elle ne comprenait vraiment pas comment aucune fille n'avait pu connaître l'homme terriblement doux et charmant qu'il était. Qui ne serais pas charmer par sa personnalité exemplaire et ses manières de parfait gentleman? Aucun homme n'avait jamais été si doux et franc avec elle.

    -Le principe de notre relation n'est pas de se moquer de l'autre, mon passé amoureux n'est pas beaucoup plus glorieux j'imagine. Voir il est bien pire que le tien. Je n'ai jamais été...exemplaire en amour avant toi.


    La jeune femme baissa les yeux un peu géné. Oui elle n'avait jamais été la petite amie exemplaire. Quoi que si en fait, une fois. Et cela l'avait menée à ce qu'elle était devenue par la suite, une briseuse de couple. Mais avec lui, tout était fini pour de bon, elle n'avait plus à mentir ni à faire du mal.

    -Tu vas peut être, être étonnés mais de ce côté, nous sommes similaire. Les gens qui m'entourent sont d'avantage autour de moi pour ma réputation que pour ce que je suis, et je n'ai strictement aucune confiance en eux. Voir aucun attachement. Les seules personnes au monde en qui j'ai vraiment confiance,sont ma meilleure amie et mon meilleur ami et toi.Je n'ai même jamais eut vraiment confiance en ma sœur...Certes nous nous disons maintenant beaucoup de choses mais c'est très différent.

    Je vais continuer à être franche avec toi. Dans le passé je suis sorti avec beaucoup de garçons. Mais un seul à déjà vraiment compté, je veux dire presque autant que toi. Et ce..enfin bref il m'a quitté pour une briseuse de couple,c'est suite à cela que je suis devenu ce que j'étais. Je m'amusais à briser les couples des autres, ou du moins à essayer pour prouver aux filles que les hommes qui se disent fidèle ne le sont parfois pas tant que ça.

    Par contre là dessus nous sommes opposé,enfin entre toi et moi c'est différent mais par exemple j'ai besoin de certain contact physique pour renforcer ma confiance en moi. Qui malgré les apparences n'est pas si grande que ça.On ne se refait pas comme tu l'as dit...

    Tu sais, les apriori sur ma maison sont nombreux et quelques-uns sont véridique. Je suis en effet très froide de nature. Et je ne supporte pas les personnes toujours enjouées, j'ai l'impression de voir en eux des enfants qui ne se seraient pas encore rendu compte de la difficulté de la vie. Pourtant avec toi, je suis toujours heureuse, je n'ai jamais autant sourit en si peu de temps. Tu me rends heureuse, rayonnante et surtout tu me fais tellement de bien. Je ne me suis strictement jamais sentit ainsi . Avant toi ma vie n'était plus qu'une sombre nuits avec quelques étoiles et tu as été la météorites qui est venu tout bousculer pour la rendre plus belle et plus douces. Je sais comme toi à quel point aimer peut être difficile,c'est un sentiment tellement agréable et qui fait tellement peur. J'ai tellement peur de te perdre...


    La jeune femme se laissé simplement porter par son cœur. Peu de gens l'avaient déjà entendu parler aussi franchement et se mettre autant à nue devant quelqu'un . Pourtant tout venait naturellement. Elle le laissa la serrait d'avantage contre lui laissant l'une de ses mains glisser doucement sur le torse chaud de son petit ami. Elle se sentait tellement bien à ce moment précis qu'elle refusait que quelque chose ne vienne gâcher cet instant de pure bonheur et d'amour. Elle passa l'une de ses fines mains dans les cheveux de Will tandis que l'autre continuer de s'amuser à faire des aléas sur le torse musclé du jeune homme.
    Ca allait être à son tour de répondre à la question de son petit ami. Aussi, elle attendit sa question avec impatience... La question lui fit baisser quelques peu les yeux. Elle prit de sa voix douce:

    -Je vais surement te parraitre inhumaine et j'espère que ça ne changera rien à tes yeux. Enfant je trouvais qu'avoir une jumelle était un fardeau. Je ne la supportais pas. J'aurai préféré être fille unique à l'époque;la discussion même la plus innocente dérivé en insulte et disputes... Je ne sais pas pourquoi, en école primaire sentant ma facilité à charmer les gens j'ai monté les élèves de ma classe,de notre classe contre elles. Je ne peux pas imaginer tout ce qu'elle a subi. Je pense que je voulais être la meilleure mais je ne m'y suis pas pris de la bonne façon, nous étions tellement différente, je n'imaginais pas que nous puissions nous entendre un jour. Elle a beaucoup souffert et c'est à cause de tout cela que maintenant, je ne préféré pas trop être prêt d'elle... Pour ne pas lui faire à nouveau du mal.

    Aude en avait presque les larmes aux yeux. Elle détestait ce qu'elle avait pu faire à Solène dans le passé. Elle se mit sur le ventre sur William afin de se sentir encore un peu plus au chaud. Sa nuisette ne tenait pas très chaud tout de même. Elle déposa une suite de baiser dans le cou du jeune homme se laissant enivrer par l'odeur qui en émanait. Les mains de la jeune femme caressaient toujours avidement le torse du jeune homme comme pour s'assurer qu'il était bien réel. Qu'il lui appartenait bel et bien.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Bal à deux [FE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bal à deux [FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente-