Partagez | .
 

 Nez à Nez improvisé (FE Ian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Dim 16 Aoû - 11:38

Non mais quelle journée je vous jure ! Jade n’avait qu’une seule et unique envie, qu’elle se termine et que commence enfin le week-end. La semaine qui venait de s’écouler avait tout simplement été une totale horreur pour la jeune femme. Tout d’abord, le bal d’été qui s’était déroulé dans la grande salle n’avait pas été ce qu’elle avait espéré le moins du monde. En effet, notre belle blonde s’était retrouvée dans cette immense salle sans cavalier et la soirée avait été d’un ennuie mortel pour elle vu que Jade avait toujours le regard attiré comme un aimant par la porte d’entrée dans l’espoir de voir apparaitre Ian. Cependant, il n’avait pas pointé le bout de son nez de toute la soirée. Jade avait alors balancé entre la frustration de ne pas l’avoir vu à cette fête et le soulagement de savoir qu’il n’avait pas accompagné une quelconque autre fille. Dans un certain sens, le jeune homme l’obsédait de plus en plus et cela ne lui plaisait guère surtout qu’elle éprouvait plus souvent de l’aversion pour lui que de l’attirance. Les deux jeunes gens s’étaient croisés durant toute la semaine sans pour autant discuter comme ils l’avaient fait par le passé. En effet, Jade n’arrivait pas vraiment à faire le point dans sa tête et préférait donc éviter le vert et argent plutôt que de se torturer de nouveau l’esprit avec toutes sortes de question dont elle ne trouvait manifestement pas les réponses. Même ses amies avaient remarqués ce changement sans en comprendre la raison profonde et préféraient généralement ne pas déranger la jeune demoiselle lorsque cette dernière n’était pas d’humeur de peur d’aggraver encore sa morosité. Il fallait vraiment qu’elle se ressaisisse coute que coute quand même ! La belle blondinette voulait absolument retrouver son humeur enjouée habituelle, redevenir comme elle l’était avant. La seule personne à qui Jade pouvait se confier sans retenue et qui était toujours d’excellent conseil pour elle était sa marraine, Alaïa. Mais les deux femmes n’avaient pas souvent le loisir de se voir mais le pendentif que l’asiatique lui avait offert était d’une véritable utilité vu qu’il leur permettait d’entendre les pensées l’une de l’autre, une véritable merveille.

C’est donc dans cet état d’esprit que la jeune rouge et or quitta enfin sa dernière heure de cours, une heure entière d’histoire de la magie en compagnie des Serpentards bien entendu. Pour ajouter à son humeur massacrante du jour, la jeune femme n’avait pas résisté à l’envie de poser ses prunelles azur sur le visage de Ian, grave erreur d’ailleurs. Leurs regards s’étaient croisés et Jade s’était empressée de rompre ce contact en rosissant légèrement. Elle ne comprenait pas pourquoi elle était toujours aussi troublée lorsqu’il captait son regard. La sonnerie annonçant la fin des cours et le week-end retentit enfin dans les couloirs de l’école de sorcellerie. Sans perdre une seule seconde, la rouge et or rassembla ses affaires et se dirigea précipitamment vers la liberté qui s’offrait à elle pour ces deux prochains jours. Le temps était radieux au dehors si bien que la plupart de ses condisciples se dirigèrent vers le parc de Poudlard et ses alentours. Endroit bien trop fréquenté pour que Jade puisse y réfléchir en paix et la bibliothèque n’était pas l’endroit le plus approprié pour ce à quoi elle voulait réfléchir. Après quelques minutes de réflexion, la demoiselle regagna la tour des gryffondor où elle déposa toutes ses affaires avant de ressortir et de se diriger vers l’endroit idéal pour qu’elle puisse réfléchir sans y être dérangée pendant le temps qu’elle jugerait nécessaire. C’est ainsi que notre belle blonde se retrouva dans le couloir qui la menait directement vers l’endroit où se trouvait la salle sur demande, lieu rêvé pour être tranquille. Pensant à l’endroit où elle aurait aimé être à cet instant, la demoiselle commença ses trois passage devant ce mur les yeux fermés. Très mauvaise idée d’ailleurs car, soudain, la belle blonde heurta quelqu’un de plein fouet. Non mais qui avait eut l’idée de se promener dans cette partie du château alors qu’il faisait si bon dehors ?! Jade ouvrit alors les yeux et se retrouva nez à nez avec celui qu’elle tentait d’éviter depuis le début de la semaine. A croire qu’il avait la faculté de se trouver toujours là où elle était quand même ! La belle blonde lui adressa un pâle sourire d’excuse.


« Bonjour Ian, je suis désolée de t’avoir bousculé de la sorte. J’étais très concentrée pour obtenir ce que je désirais dans la salle sur demande et fermer les yeux m’aide. Enfin soit, ça n’a aucune importance. Excuse-moi. »

Non mais sérieusement, qu’est-ce qu’elle avait à toujours avoir besoin de se justifier ou de raconter sa vie lorsqu’il était dans les parages ?! Cette réflexion lui arracha une moue qu’elle réussit tant bien que mal à canaliser. Jade passa la mèche qui lui revenait sur le visage derrière son oreille et resta plantée en plein milieu du couloir, tout simplement incapable de réfléchir plus loin que le bout de son nez et inapte à se rappeler ce qu’elle avait désiré quelques secondes plus tôt. Sa capacité de concentration avait volé en éclat lorsqu’elle avait heurté le jeune vert et argent. Il avait vraiment l’art de la déstabiliser tout de même. Reprenant un peu ses esprits et arrivant à concilier deux pensées ensembles, la jeune demoiselle s’adressa de nouveau à lui sur le ton de la conversation.

« Comment se fait-il que tu ne profites pas de la magnifique fin de journée ?! Je sais que tu adores flâner au bord du lac ! Oups, peut-être suis-je indiscrète et puis, ça ne me regarde certainement pas de toute façon ! »

La belle blondinette eut un petit rire nerveux tandis que ses prunelles azur étaient attirées vers un bouton de porte qui venait d’apparaitre. Non mais qu’est-ce qui pouvait bien se cacher derrière cette porte bon sang ?! La jeune demoiselle n’avait pas terminé ses trois passages devant le mur et l’image du havre de paix qu’elle avait en tête s’était volatilisée comme neige au soleil après qu’elle ait bousculé Ian par inadvertance, comme si lui n’avait pas pu faire attention d’ailleurs ! D’une certaine façon, la jeune rouge et or était curieuse de découvrir ce qui se cachait derrière cette porte et d’un autre coté, elle n’avait pas envie de partir alors que le vert et argent se trouvait en face d’elle. D’une certaine manière, elle avait envie de le fuir en prenant cette porte et en la refermant derrière elle et d’un autre coté, Jade était irrésistiblement attirée par le jeune homme dont elle ne pouvait détacher les yeux plus de quelques minutes. Non mais si ca continuait comme ça, Jade se résoudrait bientôt à aller voir un psychiatre ! Cette obsession allait vraiment la rendre folle au bout d’un moment quoi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Dim 16 Aoû - 12:08

Encore une semaine de passée, pas trop tôt. Surtout vu le dernier cours qu'on venait d'avoir. Histoire de la magie, rien de plus barbant dans la semaine de toute façon. Et avec les Gryffondors, justement ceux dont il ne souhaitait pas voir la moindre tête. Enfin malgré tout, il y avait quelques exceptions dans le lot, c'était rare mais il y en avait malgré tout. Nul doute qu'au cours de cette heure de cours, son regard dévia, il faut dire qu'on n'écoutait pas vraiment ce genre de cours, ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus. Et du coup, il croisa le regard d'une Gryffondor, une bien connue, celle qui avait cherché à en savoir plus le concernant la dernière fois. Tiens, elle venait de détourner le regard par la suite, il ne comprendrait jamais rien.

Fort heureusement, il avait échappé à la séance de danse improvisée avec le bal. Il faut dire qu'il avait purement et simplement fait exprès de ne pas y aller. A vrai dire, si c'était pour se présenter comme un pinguin durant cette soirée et ne rien faire, il préférait encore rester dans son dortoir et lire finalement ou aller tenter une quelconque promenade en dehors des heures dehors. Mais aller au bal, non, ce n'était pas sa tasse de thé. Bien sur, il savait danser, on l'avait légèrement obligé à savoir le faire, il fallait savoir le faire quand on venait d'une famille de sang pur. Mais bon, fort heureusement, on n'avait pas été obligé de participer à cette mascarade de bal. De toute façon il n'avait personne avec qui y allait, en même temps, il ne cherchait pas vraiment non plus.

Enfin désormais l'heure se termina enfin. C'était le week-end, on allait pouvoir en profiter. Enfin pour lui en profiter, on pouvait se demander ce que cela voulait dire mine de rien, vu qu'il n'allait certainement rien faire. En tout cas, ce qui était certain, c'est qu'il n'allait pas fréquenter les pro-mangemorts de son année, bien qu'il savait qu'il n'aurait pas forcément le choix en sortant de Poudlard. Sa voie était toute tracée, mais si c'était le cas, il saurait se débrouiller. Il n'était pas serpentard pour rien. D'ailleurs, n'essayait-il pas de connaître et de maitriser l'occlumancie ? Aller savoir pourquoi. Nul doute qu'on essayait de se donner les meilleures armes possibles pour éviter toute mauvaise surprise dans le futur. Peut-être que cela aussi aidait à avoir ce visage inexpressif finalement.

Enfin pour le moment, il marcha, et sans vraiment savoir pourquoi, il allait bientôt se retrouver au niveau de la salle sur demande, enfin jusqu'au moment ou il rencontre quelqu'un. Enfin qu'ils se rentrèrent dedans. A première vue, une fille, après tout, elle était moins costaud que lui, et les formes étaient différentes, difficile de dire qu'il s'agissait d'un garçon. Mais la surprise fut quand il regarda de qui il s'agit. Tiens donc, la fameuse Gryffondor qui cherchait toujours à en savoir plus sur lui, bien que ces derniers temps, on ne faisait que se croiser. Et elle ne posait même plus de questions, va comprendre les filles finalement. Il n'allait pas chercher non plus.


« Bonjour Ian, je suis désolée de t’avoir bousculé de la sorte. J’étais très concentrée pour obtenir ce que je désirais dans la salle sur demande et fermer les yeux m’aide. Enfin soit, ça n’a aucune importance. Excuse-moi. »

Léger haussement d'un sourcil, et voilà le moulin à parole était de retour on dirait. Il n'avait pas franchement demandé des explications sur ce qu'elle faisait là en fait. Après tout, on était tous libre de faire ce que l'on veut. Pas la peine qu'elle s'explique auprès de lui, il n'était pas son père, encore moins son petit ami, donc pourquoi est-ce qu'il fallait se justifier. Bien sur, Monsieur dans toute sa splendeur, ne laissa entrevoir aucun sentiment, rien sur son visage, quoiqu'elle avait du entendre malgré tout parler de comment cela s'était passé après qu'elle l'ait embrassée sur la joue. Cela avait du parler surtout quand cela concernait un Serpentard et une Gryffondor.

« Comment se fait-il que tu ne profites pas de la magnifique fin de journée ?! Je sais que tu adores flâner au bord du lac ! Oups, peut-être suis-je indiscrète et puis, ça ne me regarde certainement pas de toute façon ! »

Elle ne pouvait pas se taire cinq minutes quand même ? Il fallait toujours qu'elle parle ! Il y avait bien une façon de la faire taire, on ne parlait bien entendu pas d'un sort, mais simplement d'un tout autre moyen, mais on doutait vraiment que cela soit à faire. Bien que cela serait tentant. Bref oublions pendant quelques instants ce qu'il venait de penser. Non, c'était Serpentard et Gryffondor, incompatibles tout simplement. Léger regard vers ce qui semblait apparaître au niveau de la salle sur demande, apparemment une poignée. En attendant, il savait que du monde ne tarderait pas à suivre derrière lui, en ce moment, il était toujours suivi par la poignée de Serpentards qui souhaitaient devenir mangemorts, nul doute que s'ils voyaient une Gryffondor, ils allaient en profiter.

"Tais toi !"

C'était clair non ? Avant qu'il ne prenne sa main et ne l'embarque dans la salle sur demande, bien qu'il ne sache pas à quoi il aurait droit en rentrant là-dedans en fait. Espérons que ce ne soit pas une chambre quand même ! Enfin bon il avait toujours été des plus aimables actuellement, suffit de voir le ton assez polaire avec lequel il avait sorti ces quelques mots, mais bon au moins il lui avait évité une rencontre douloureuse.

"Les pro-mangemorts me suivent depuis le début de semaine, ils t'auraient vue, tu aurais passé un sale quart d'heure."

Peut-être qu'il aurait du finalement la laisser, non, il avait beau ne pas savoir quoi avec elle, il n'était pas du genre quand même à la laisser seule face à je ne sais combien de futurs mangemorts en puissance. Et puis elle ne méritait pas cela, collante comme elle est malgré tout. En tout cas on avait donné son explication concernant le fait de la faire taire. Bon en tout cas maintenant, il allait jeter un coup d'oeil sur les alentours, histoire de savoir à quoi elle avait pensé quand elle avait voulu entrer là-dedans.

"Tu as pensé à quoi en entrant ici ?"

Non parce qu'il ne le sentait pas, on allait encore se retrouver dans Alice au Pays des Merveilles, il le sentait venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Dim 16 Aoû - 14:41

Bien entendu, il avait fallu que ce soit lui qui lui tombe dessus à ce moment-même ! Non mais pourquoi le destin s’acharnait-il à placer ce jeune homme sur son chemin à chaque occasion ?! Personne ne comprenait qu’elle avait besoin de réfléchir et d’y voir un peu plus clair dans sa vie ou quoi ?! Apparemment, un peu de tranquillité était trop demandé dans cette école. Jade avait évité de se retrouver en face du jeune homme les rares fois où elle l’avait croisé, elle ne voulait pas que son trouble se fasse sentir et la seule solution qu’elle avait pu trouver était de l’éviter au maximum. La belle blonde avait croisé son regard durant le cours d’histoire de la magie et s’était empressée de détourner de sien avant que ses pensées du moment ne prennent inexorablement le dessus. Soit, la demoiselle avait besoin d’un endroit où elle ne risquait pas de le croiser pour réfléchir et la salle sur demande semblait être le meilleur endroit pour cela … Grossière erreur apparemment vu qu’elle venait de percuter Ian de plein fouet. Bien entendu, il n’y avait eu aucun mal vu qu’elle ne marchait pas vite et lui non plus d’ailleurs mais elle s’excusa tout de même en jeune demoiselle bien élevée qu’elle était. Bien entendu, la belle blonde ne pu s’empêcher de justifier sur la raison pour laquelle elle l’avait heurté, quelle bécasse tout de même ! Les raisons de ses actes ne regardaient aucunement le vert et argent tout de même. Il haussa un sourcil mais ne dit rien alors que la jeune demoiselle ne pouvait pas s’empêcher de lui demander pourquoi il ne se trouvait pas dehors alors qu’il faisait si bon. Non mais c’était dingue comme elle n’arrivait jamais à se taire et à garder une apparence digne lorsqu’il se trouvait à ses cotés tout de même. Par moment, la belle blonde regrettait de ne pas posséder un visage aussi royalement inexpressif que celui du jeune homme. Soit, la voix du jeune vert et argent s’éleva alors dans le couloir qu’ils occupaient, toujours aussi froide qu’à l’habitude.

« Tais-toi ! »

Jade le dévisagea, incrédule ! C’était la première fois que quelqu’un osait s’adresser à elle de la sorte et elle n’en revenait franchement pas. La seule chose qu’elle avait essayée de faire était de meubler la conversation et de paraitre un minimum agréable et gentille avec lui. Non mais quel toupet tout de même ! Soit, la belle blonde s’empourpra légèrement et une rage inouïe s’empara d’elle ! Non mais elle n’allait tout de même pas se laisser faire comme ça vous savez ! Elle s’apprêtait à lui répliquer des choses pas très très charmantes lorsqu’il lui attrapa la main et l’attira dans la salle sur demande qui venait tout simplement d’apparaitre devant eux. Soit, ils se retrouvèrent alors dans la pièce, la jeune femme jetant un regard circulaire à ce qu’elle avait fait apparaitre tandis que le jeune homme reprenait la parole d’une voix toujours aussi glaciale. Pourtant, il ne lui avait toujours pas lâché la main ce qui fit sourire la rouge et or.

"Les pro-mangemorts me suivent depuis le début de semaine, ils t'auraient vue, tu aurais passé un sale quart d'heure."

Han oui, des pro-mangemorts ! Le pauvre tout de même. D’ailleurs, Jade était bien heureuse d’avoir été envoyée chez les rouge et or et d’avoir par la même occasion échappé à la poursuite de ces petits malades mentaux ! Bien entendu, ses grands-parents auraient certainement été fiers et heureux que ce genre de situation lui arrive mais bon, Jade était contente que ce ne soit pas le cas vu qu’elle n’avait aucune envie de devenir une ratatinée de la cervelle à la botte du seigneur des ténèbres. Ian se plaça en héro, affirmant que si ces illuminés l’avait vue en sa compagnie, elle aurait passé un sale quart d’heure ce qui était peu probable mais bon, il valait mieux ne pas tenter le diable tout de même ! Elle lui lança un regard peu amène quand il affirmait ce genre de chose … Non mais il ne la connaissait pas tout de même !

« Je crois que j’aurais été capable de me défendre comme une grande tu sais. Et puis, mes grands-parents sont des mangemorts donc je n’aurais peut-être rien eu à craindre. Cependant, je te remercie tout de même pour ta sollicitude. C'est très ... Gentil de ta part. »

La belle blonde lui adressa un doux sourire, elle était tout de même secrètement heureuse qu’il s’inquiète pour elle de la sorte. C’était toujours agréable tout de même. Le vert et argent aurait très bien pu la laisser aux prises avec cette bande de futurs mangemorts en herbe mais il ne l’avait pas fait. C’est alors qu’elle le vit jeter un coup d’œil à ce qui se trouvait dans cette pièce, ce qu’elle avait désiré d’une certaine façon et qu’il n’était surtout pas censé voir d’ailleurs. Jade en fit de même et découvrir un endroit calme et paisible, ressemblant à une vaste clairière baignée d’un doux soleil, un petit ruisseau coulant doucement entre des pierres. C’était vraiment l’endroit parfait pour la méditation, l’endroit qu’elle avait espéré avoir quelques minutes plus tôt, seule. Cependant, elle trouvait que Ian avait parfaitement sa place dans ce décor quelque peu féérique car, oui, de petites fées volaient une peu partout dans la pièce, signe de l’enjouement magique qui touchait particulièrement la jeune demoiselle. Et puis, ces petits-êtres étaient particulièrement apaisant du point de vue de la rouge et or. La blondinette était encore plongée dans sa contemplation silencieuse lorsque la voix polaire du jeune homme se fit de nouveau entendre à ses cotés. Non mais c’est qu’il avait de la conversation le vert et argent quand il le voulait dites moi !

"Tu as pensé à quoi en entrant ici ?"

Elle plongea son regard azur dans les prunelles du jeune homme.

« Oh, à rien en particulier, j’avais seulement besoin d’un endroit apaisant, reposant où il faisait bon réfléchir et je suppose que mon subconscient à fait le reste à ma place. Je trouve que c’est particulièrement réussi d’ailleurs. »

La fin de sa phrase était plutôt adressée à elle-même qu’au jeune homme mais elle avait toute fois fait cette réflexion à haute voix. Et puis, elle lui avait mentit sans en éprouver le moindre remords. Non mais sérieusement, vous auriez vu Jade avouer au vert et argent que c’était de sa faute si elle avait voulu s’isoler car elle n’arrivait pas à comprendre les sentiments confus qu’elle éprouvait pour lui ?! Et bien elle, pas du tout si bien qu’elle préféra royalement lui mentir. Et puis, ce n’était pas vraiment un mensonge, elle avait simplement omis de lui faire part de la véritable raison de sa présence dans cette salle particulière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Dim 16 Aoû - 15:46

« Je crois que j’aurais été capable de me défendre comme une grande tu sais. Et puis, mes grands-parents sont des mangemorts donc je n’aurais peut-être rien eu à craindre. Cependant, je te remercie tout de même pour ta sollicitude. C'est très ... Gentil de ta part. »

Il aurait peut-être mieux fait de la laisser avec les pro-mangemorts. Bien sur, elle aurait été capable de se défendre comme une grande face à tout un groupe finalement. On y croyait, enfin de toute façon les Gryffondors étaient connus pour ne pas trop réfléchir et plus foncer dans le tas non ? Ouais enfin, il n'avait pas vraiment fait cela rien que pour elle non plus, fallait pas éxagérer non plus. Il avait tout d'abord pensé à lui mine de rien, et il n'était pas gentil. Il ne savait certainement même pas ce que ce mot voulait dire au final. Non franchement, il préférait qu'elle évite qu'il dise qu'il soit gentil, cela allait ruiner sa réputation de loup solitaire. A laquelle il tenait d'ailleurs. Enfin toujours est-il que pour le moment, on lâcha quand même sa main. On n'allait pas la garder cent sept ans dans les mains non plus, de plus les contacts physiques, ce n'était pas franchement son truc.

Enfin tout cela pour par la suite observer les alentours. Finalement on aurait préféré qu'une chambre à cela. On dirait qu'on était dans le paysage tout magnifique tout plein des télétubbies. Oui bon il était un sang pur, il n'était pas censé connaître les émissions moldues, surtout que la télévision, il ne connaissait pas à vrai dire. Mais bon, dans le genre, le paysage cela ressemblait à cela. Enfin pas vraiment le reflet de la réalité, et c'était bien trop mielleux à son goût. Il devrait peut-être penser à partir d'ailleurs, quoiqu'avec les Serpents qui devaient se trouver à l'extérieur, il était peut-être mieux aussi. Cela lui éviterait des discussions pour le moins saoulantes concernant son avenir, le fait de servir le maitre et on en passe et des meilleures à vrai dire. Pas vraiment ce qui lui plaisait le plus de faire, mais bon on n'était pas encore à cet instant là. Et qu'est-ce qu'elle tentait de faire là en plongeant son regard dans le sien ? Le faire succomber d'un regard ? Elle avait encore le temps d'attendre la petite de toute façon.


« Oh, à rien en particulier, j’avais seulement besoin d’un endroit apaisant, reposant où il faisait bon réfléchir et je suppose que mon subconscient à fait le reste à ma place. Je trouve que c’est particulièrement réussi d’ailleurs. »

Les Gryffondors savaient réfléchir ? Grande nouvelle, mais on allait éviter cette remarque sarcastique finalement. Pour l'instant, il préféra quand même s'éloigner quelque peu d'elle, à vrai dire, à ses côtés, c'était assez bizarre. Dans un sens il voulait la faire partir assez loin, ne pas la voir car elle lui donnait de l'urticère mais dans un autre sens, disons simplement que sa compagnie, ou même sa présence le réchauffait de l'intérieur. Va savoir, ce que les hormones lui jouaient encore comme tour. De toute façon c'était pour cela qu'on évitait aussi le plus de contacts avec elle. D'ailleurs le dernier avec son baiser sur la joue, cela l'avait chamboulé pendant quelques instants. Enfin pour le moment, léger regard sur les alentours, il allait falloir attendre un peu avant de bouger de toute façon.

"Hum. Oui. Très.....féérique."

Pas vraiment convaincu par ce qu'il disait finalement, en même temps lui et les paysages de ce genre. A vrai dire, avec lui, le plus ennuyeux, était qu'il n'exprimait jamais ce qu'il ressentait, on ne voyait rien transparaitre dans son regard ou même sur son visage. Les rares fois ou il souriait, ce n'était vraiment qu'avec ceux qui étaient les plus proches de lui, et cela se comptait sur le bout des doigts finalement. Enfin sans oublier que l'intonation de sa voix était toute sauf chaleureuse et que cela ne donnait pas franchement envie de voir plus loin que la façade mine de rien. Bon on n'allait pas non plus laisser le silence s'installer quand même si ? Il allait dire quelque chose, s'il trouvait quoi bien entendu. Pas des plus faciles le concernant, alors il allait revenir simplement à ses premières paroles une fois qu'ils furent entrés ici.

"Bien sur, Gryffondor jusqu'au bout, sur que face à toute une bande de futurs mangemorts, tu aurais fait le poids. Faut parfois réfléchir quand même. Même si je doute que vous y arriviez dans votre club des lions."

Sarcasme et tout le reste, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il était le plus aimable des garçons. Mais va savoir si cela n'était pas un moyen de défense, de se prémunir tout simplement contre de quelconque rapprochement, possible aussi. Et la plupart du temps cela fonctionnait on ne peut mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Lun 17 Aoû - 10:25

Le jeune vert et argent fini par lui lâcher la main. D’une certaine façon, ce contact plaisait à la belle blonde même si elle refusait de l’admettre … Non mais quelle mauvaise foi je vous jure ces jeunes ! Soit, une fois ce contact rompu, l’esprit de la jeune rouge et or retrouva à peu près ses capacités intellectuelles. Il avait vraiment l’art de lui mettre les idées à l’envers ce type. Lorsqu’il rompit le contact, Ian se déplaça lentement dans la salle, observant les alentours avant de demander à la jeune femme ce qui l’avait poussé à imaginer un pareil endroit. Comme si ça l’intéressait franchement ! Le ton de sa voix n’avait de toute façon pas changé et l’expression de son visage encore moins. Il était toujours aussi froid et inexpressif. Jade se demandait vraiment ce qui pouvait bien l’attirer de la sorte chez un garçon tel que celui-là … peut-être était-elle un peu masochiste comme le lui avait récemment fait remarquer ses amies tout compte fait. Si ça continuait de la sorte, il faudrait vraiment qu’elle aille consulter à Sainte-Mangouste ! La jeune demoiselle en profita pour admirer ce que son subconscient avait créé en corrélation avec ce dont elle avait besoin. En fin de compte, la blondinette trouvait que c’était plutôt réussi comme décor harmonieux, même les petites fées se mariaient parfaitement avec son décor. Elle en fit part au jeune homme ainsi que le fait qu’elle avait besoin de réfléchir et d’un endroit approprié pour cela quand elle avait imaginé ce décor. Elle précisa également qu’elle trouvait les lieux plutôt réussi, de son point de vue du moins. C’était tout ce dont elle avait besoin pour être apaisée et se ressourcer. Bien entendu, maintenant qu’il était là, elle ne pourrait pas spécialement réfléchir à ce pourquoi cette pièce était apparue à la base mais ce n’était pas plus mal. Ils auraient peut-être enfin l’occasion d’avoir une discussion digne de ce nom et d’apprendre à mieux se connaitre même si Jade doutait un peu que le vert et argent soit enclin aux confidences. D’une certaine manière, la rouge et or avait très bien cerné la personnalité superflue du jeune homme et savait qu’il serait certainement très difficile de percer sa carapace et qu’il se révèle à elle. Cependant, Jade était patiente et persévérante. Ses pensées furtives furent coupées par Ian qui lui donnait ses impressions quant au décor.

‘’Hum. Oui. Très … féérique ‘’

Pas très convaincu ni convainquant tiens. La jeune demoiselle lui lança alors un regard peu amène. Pourquoi fallait-il toujours qu’il critique tout ?! Elle leva les yeux au ciel, légèrement exaspérée comme quoi, il lui inspirait une foule de sentiments pour le plus souvent en opposition totale, de quoi devenir chèvre en fait. La blondinette poussa un soupir à fendre l’âme tout en se dirigeant vers une partie de la clairière faisant face au ruisseau et om elle prit place, lui tournant délibérément le dos. Elle ne l’obligeait pas à rester en sa compagnie après tout. Il l’avait sortie des pseudo-griffes d’une bande de tarés, c’était bien aimable mais il pouvait partir maintenant s’il le désirait, elle ne le gardait pas prisonnier tout de même.

« Oh, mais si ça te déplait tellement, je ne t’oblige pas à rester. C’est bien aimable de m’avoir sortie des griffes de cette bande de cinglé à la botte du seigneur des ténèbres mais je ne suis pas un bourreau, tu peux partir quand tu veux. »

Non mais quoi ?! Qu’est-ce qu’il voulait à la fin ?! Jade ne comprenait vraiment plus rien aux garçons. La belle blonde se tut, le regard plongé dans l’eau claire qui coulait juste devant elle. D’une certaine façon, ce doux bruit l’apaisait même si elle ne pouvait pas être totalement calme tant qu’il serait dans son environnement. Il avait vraiment l’art de la déconcentrer et d’attisé sa curiosité plus que quiconque, c’était vraiment bizarre. Pourtant, plus d’une se serait immédiatement découragée rien qu’au ton de la voix de Ian mais elle n’était pas comme toutes ces filles qui s’arrêtaient à la première apparence. Jade était persuadée qu’il y avait autre chose sous cet aspect revêche mais elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur ce que c’était pour le moment du moins. Cependant, elle ne parvenait pas à lâcher l’affaire ne serait-ce qu’une seconde. Le silence s’était doucement installé ce qui ne dérangeait pas la jeune demoiselle qui ferma même les yeux quelques instants, s’imprégnant des douces odeurs qui l’entourait. Jade avait toujours adoré la nature et toute sa splendeur. De plus, la blondinette savait que Ian n’était pas spécialement causant et elle ne voulait en aucun cas passer pour un moulin à parole obligé de parler à chaque fois que le silence s’installait, ce n’était pas du tout son cas même si on aurait parfois pu le croire à son contact tellement elle était sociable. Cependant, le calme fut rompu par la voix froide du jeune homme qui s’éleva … Pour une fois que ce n’était pas elle ! Cette simple pensée fit sourire la jeune femme qui lui tournait toujours délibérément le dos. Elle rouvrit lentement les paupières tandis qu’elle écoutait ce qu’il avait à dire.

"Bien sur, Gryffondor jusqu'au bout, sur que face à toute une bande de futurs mangemorts, tu aurais fait le poids. Faut parfois réfléchir quand même. Même si je doute que vous y arriviez dans votre club des lions."

Alors comme ça on en revenait au sujet de départ, très bien. Cela ne dérangeait pas la jeune femme. Par contre, les insinuations du jeune vert et argent furent loin de lui plaire complètement si bien que Jade préféra les prendre à la rigolade pour ne pas trop se froisser. D’ailleurs, son doux rire cristallin s’éleva dans la pièce lorsqu’il se tut. Les garçons ne comprenaient vraiment rien n’est-ce pas ! Et encore moins les verts et argents tellement encrés dans leurs pensées étriquées. La belle blonde ne daigna pas se retourner vers lui, une froide colère de se faire insulter de la sorte brulait dans ses prunelles. Ce qu’il pouvait l’exaspérer parfois quand même ! Jade s’adressa alors à lui, sa voix tellement chaleureuse habituellement charriait à présent les glaçons, elle n’acceptait pas d’être jugée de la sorte alors qu’il ne la connaissait même pas ! Non mais pour qui se prenait-il à la fin ?!

« Je voudrais bien savoir ce qui te permet de juger les gryffondors de la sorte et moi en particulier. Jusqu’à preuve du contraire, je ne pense pas que tu me connaisses outre mesure ni que tu puisses juger de l’étendue de mes pouvoirs ce qui te rend totalement incapable de savoir si je m’en serais tirée devant cette bande de cinglés en herbe. Et je ne te permets pas d’insulter l’intelligence de ma maison. Est-ce que je me permets de parler de la pensée étriquée des Serpentard ?! Pourtant, j’aurais certainement beaucoup de choses à en dire … notamment du point de vue que ta maison nourrit à l’égard de la mienne et qui est pour moi sans aucun fondement. »

Jade se tut instantanément avant d’en dire trop et de devenir infecte et encore plus désagréable qu’elle ne venait de l’être. Rien à faire, elle avait vraiment un sale caractère par moment et quand on la cherchait, on la trouvait généralement. La belle blonde respira lentement, tentant de se clamer un maximum et de reprendre le dessus sur ses émotions. Cette semaines de tensions et de frustrations avait été un véritable supplice pour elle et tout ce qu’elle avait emmagasiné durant cette semaine risquait de sortir en ce moment-même, ce qu’elle ne désirait absolument pas, enfin, pas devant lui du moins. D’ailleurs, la belle blondinette serait vraiment étonnée que le vert et argent ne prenne pas la porte directement. Lui qui n’aimait déjà pas beaucoup de parler prendrait certainement ombrage de ce qu’elle venait de lui jeter à la figure et filerait sans attendre qu’elle ne s’énerve à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Lun 17 Aoû - 19:48

« Oh, mais si ça te déplait tellement, je ne t’oblige pas à rester. C’est bien aimable de m’avoir sortie des griffes de cette bande de cinglé à la botte du seigneur des ténèbres mais je ne suis pas un bourreau, tu peux partir quand tu veux. »

Tant mieux tiens ! De toute façon il n'avait franchement pas l'intention de rester, surtout dans ce genre d'environnement et avec elle. C'était surtout le "avec elle" qui faisait pencher la balance finalement. On risquait encore si l'on restait d'être un peu trop expressif, enfin quand lui il parlait d'être un peu trop expressif c'est tout simplement de se laisser vraiment un tout petit peu aller finalement. Pour cela que la plupart du temps, notamment avec elle, il était toujours aussi mordant, cassant à souhait. A vrai dire, il ne trouvait pas d'autres moyens pour la mettre en rogne, et la faire sortir de ses gonds. Ce qui permettait par la suite finalement de pouvoir s'en aller sans trop s'en vouloir. Pratique non ? Oui à vrai dire, c'était comme cela qu'il voyait les choses. La pousser à bout, et à première vue, on dirait que cela marchait n'est-ce pas ? C'était si simple de réussir à mettre en colère ces gryffondors finalement qu'à la fin ce n'était même plus amusant. Bien de toute façon, il allait simplement attendre que nos amis Serpentards passent leur chemin avant d'en sortir.

Pour l'instant, il allait être obligé de se la coltiner. Bon courage.


"Ne t'en fais pas, je ne m'attarde pas. J'attends qu'ils soient passés et je file."

Oh ? On aurait touché à la sensibilité des gryffondors peut-être ? On dirait bien que oui, intérieurement, ce fut amusant de voir avec quelle verve elle défendit sa maison, et elle également. Et pourtant, il n'avait vu que l'aspect logique de la situation. Mais bon si après elle n'était pas capable de voir la vérité en face, il n'y pouvait rien, ce n'était pas lui qui avait des oeillières devant les yeux. Et ce n'était pas avec son petit discours enflammé qu'elle réussirait à le faire sortir de ses gonds. Après tout, elle pouvait toujours dire ce qu'elle voulait sur Serpentard, cela ne le toucherait pas vraiment. En tout cas on pourrait se demander ce qui le touchait réellement lui. Avec le peu qu'il montrait difficile de savoir n'est-ce pas ?

« Je voudrais bien savoir ce qui te permet de juger les gryffondors de la sorte et moi en particulier. Jusqu’à preuve du contraire, je ne pense pas que tu me connaisses outre mesure ni que tu puisses juger de l’étendue de mes pouvoirs ce qui te rend totalement incapable de savoir si je m’en serais tirée devant cette bande de cinglés en herbe. Et je ne te permets pas d’insulter l’intelligence de ma maison. Est-ce que je me permets de parler de la pensée étriquée des Serpentard ?! Pourtant, j’aurais certainement beaucoup de choses à en dire … notamment du point de vue que ta maison nourrit à l’égard de la mienne et qui est pour moi sans aucun fondement. »

Pour la première fois, il eut une autre réaction que celle de d'habitude, il ricanna légèrement. A vrai dire, cela l'avait bien amusé de la voir s'évertuer à défendre si facilement sa maison, à crier, rougir de colère, bref à s'emporter comme une typique Gryffondor. C'était si facile comme on le disait. Enfin malgré tout, quand il se retourna dans sa direction, son visage restait tout de même toujours aussi inexpressif en fin de compte. D'ailleurs maintenant qu'elle avait l'air de se calmer, il s'approcha lentement d'elle, tel un prédateur chassant sa proie. Il restait malgré tout égal à lui-même, seul sa démarche prouvait qu'actuellement, il jouait avec elle, en quelque sorte. D'ailleurs, il fut rapidement devant elle, le regard toujours aussi froid.

"Il est si facile de vous pousser à vous emporter, que cela en devient lassant."

Il se pencha légèrement vers elle, non ne croyez pas qu'il va l'embrasser, non mais oh ce n'était pas le genre de la maison tout de même ! Bien sur, vu ce qu'il était entrain de faire, on pourrait le penser vu que son visage s'approcha du sien, mais à la dernière minute, il bifurqua de direction pour venir murmurer à son oreille, rien de chaleureux dans le ton de sa voix, c'était toujours la même chose.

"On s'emporte petite fille ?"

Bien sur, c'était moqueur, bien qu'il soit difficile de le percevoir au ton de sa voix. Enfin malgré tout, il recula rapidement son visage avant de faire demi-tour, la laissant comme cela. Et de se diriger vers la sortie en fin de compte, l'air de rien. A croire finalement qu'il n'était pas vraiment touché par ce qu'il venait de faire, que tout ceci n'était rien. Et que cela n'avait pas de conséquences en fin de compte. Enfin au moins, il avait réussi à l'énerver, désormais peut-être qu'elle le laisserait tranquille, quelques temps, comme cette dernière semaine. Un moyen comme un autre de se protéger n'est-ce pas ? Car après tout, on dirait mine de rien, qu'en s'approchant vers elle, cela avait été comme un aimant. Bien qu'on ne comprenne pas vraiment ce qui se passe. On la considérait avec indifférence et pourtant, quelque part, il y avait autre chose. Va comprendre, les hormones peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Lun 17 Aoû - 23:16

"Ne t'en fais pas, je ne m'attarde pas. J'attends qu'ils soient passés et je file."

« Comme je te l’ai dit, tu es libre de prendre la porte quand tu le souhaiteras. »

Non mais quelle bonne idée il avait, certainement la meilleure depuis pas mal de temps d’ailleurs. Jade ne savait pas par quel bout le prendre pour qu’elle ne le vexe pas ou pour qu’il ne l’attaque pas à son tour. C’était vraiment épuisant à la fin et en même temps … Lorsqu’il lâcha cette simple phrase de son ton habituellement glacé auquel elle s’était habituée, son cœur ne pu s’empêcher de se serrer et de regretter les paroles que le vert et argent venait de prononcer. Elle cherchait à l’éviter et en même temps, la blondinette avait horriblement besoin de le savoir proche d’elle. C’était hallucinant tout de même … Quelque chose ne tournait pas rond dans sa tête, elle en était bel et bien persuadée maintenant. Elle s’était un peu éloignée de lui, préférant lui tourner le dos pour éviter de montrer le combat intérieur qui faisait rage en elle en cet instant même. Tout était bien trop confus au point où elle du refouler les larmes qui lui picotaient les yeux. Non mais elle n’allait tout de même pas se mettre à pleurer comme une enfant devant lui tout de même ! Il avait réussit à la foutre en rogne en un temps record franchement. A croire que les émotions de la jeune femme étaient décuplées par 10 000 lorsqu’elle se trouvait en sa présence ! Pourtant, le point de vue des autres sur elle ou sur sa maison ne l’avait jamais autant atteinte par le passé. En général, la devise de Jade était de répondre les imbéciles par le silence mais elle n’arrivait pas à l’appliquer avec Ian dans les parages, il fallait toujours qu’elle réponde à ses provocations. Soit, la belle blonde lui exposa clairement sa façon de penser sans se retourner vers lui le moins du monde … Croiser son regard l’aurait de toute façon trop déstabilisée une fois de plus lui faisant sans conteste perdre tous ses moyens. Lorsqu’elle eut terminé sa tirade, la demoiselle reprit calmement ses esprits, mettant en pratique ses exercices de relaxation ce qui se révéla payant.

Cependant, Ian ne semblait pas avoir envie qu’elle retrouve son calme car il ricana doucement ce qui lui mit de nouveau les nerfs en pelote bien qu’elle réussit étonnement bien à se contenir cette fois-ci. Le vert et argent n’en avait pourtant pas fini avec elle … Lentement, tel un félin guettant sa proie, il s’approcha d’elle et se plaça juste devant elle tandis que la belle blonde se redressait de tout sa hauteur …. Elle avait horreur de se sentir en infériorité, certainement un coté de son caractère Serpentard d’ailleurs. La jeune femme lui fit face, le visage aussi inexpressif que possible sauf que ses yeux pouvait la trahir à tout moment. Il prit alors la parole s’en s’approcher d’elle outre mesure … Il y avait toujours une distance de sécurité entre eux quoi qu’il arrive. Bien entendu, Jade avait dépassé les limites lors de leur première rencontre en déposant un baiser sur la joue et elle ne l’avait pas regretté, loin de là mais elle n’avait fait qu’accentuer son mal être intérieur. Il s’adressa à elle de sa voix froide, coutumière à un point que la belle blonde ne s’en offusquait plus le moins du monde.


"Il est si facile de vous pousser à vous emporter, que cela en devient lassant."

Han oui, ben il était mal tombé en fait. Bon, d’accord, elle avait un tout petit peu perdu son sang froid mais il y avait de quoi franchement ! La jeune femme ne préféra même pas lui répondre. Elle se contenta d’afficher ce petit air hautain et agrémenté de ce sourire en coin ironique qu’elle réservait d’ordinaire à ses grands-parents et à ses ennemis. Non, elle ne se laisserait pas déconcentrer aussi facilement et la belle blonde évita le regard froid du jeune homme au maximum afin de ne pas être déstabilisée outre mesure. Cependant, le vert et argent allait employer une autre technique tout aussi efficace. En effet, Ian s’approcha dangereusement du visage de la jeune femme, si près qu’elle cru un instant qu’il ne s’arrêterait jamais avant de l’avoir embrassée. Son cerveau lui commandait de reculer d’au moins un pas mais ses membres et sa volonté profonde s’y refusait obstinément.
*Oh mon Dieu, faite qu’il s’arrête avant que je ne tombe dans les pommes. S’il vous plaiiiiiiiiiiiiittttt. »
Non mais sérieusement, elle n’avait pas vraiment l’habitude qu’un garçon soit aussi proche d’elle depuis un bon moment. Et elle ne voulait surtout pas que ce soit lui en plus. A croire que le temps avait décidé de s’étirer à l’infini, donnant à la rouge et or tout le temps nécessaire pour capter les moindres détails du visage de son interlocuteur, lui permettant de distinguer le parfum qu’il portait. Soit, Jade tenta tant bien que mal de contrôler sa respiration qu’elle sentait devenir haletante, espérant que ce supplice prendrait rapidement fin pour une fois. Enfin, le temps sembla reprendre son cours et le visage du jeune homme dévia au dernier moment, s’arrêtant au niveau de son oreille. Ils étaient si proches que la jeune blondinette pouvait distinguer de nombreux détails qu’elle n’aurait pas pu voir en un autre temps ce qui la mettait super mal à l’aise pour le moment en tout cas. Elle étouffa un soupir de soulagement tandis qu’il prenait à nouveau la parole.


"On s'emporte petite fille ?"

Un sourire naquit sur les lèvres de la jeune demoiselle. En fait, il n’avait de nouveau rien comprit comme tous les garçons d’ailleurs. En cet instant, elle ne s’était certainement pas emportée … En fait, la belle blonde venait de faire preuve d’une maitrise de soit hors norme si bien que son rire cristallin ne pu s’empêcher de franchir ses lèvres devant cette situation totalement farfelue et tellement déstabilisante en même temps. Il fut cependant bien rapide pour s’éloigner d’elle et faire demi-tour tout en se dirigeant vers la porte qui le couperait de sa vue et peut-être de sa vie en fait. Jade ne pouvait pas le laisser partir comme ça mais en même temps, elle ne savait pas vraiment quoi lui dire pour le retenir ou lui faire avoir envie de rester en sa compagnie. Les idées, toutes plus farfelues les unes que les autres se bousculaient dans sa tête, l’empêchant de réfléchir comme elle l’aurait habituellement fait. La rouge et or ne pu s’empêcher de se retourner dans sa direction un sourire amusé flottant sur ses lèvres boutons de rose.

« Tu pars déjà ?! La conversation que nous avons ne t’intéresse donc pas plus que ça ?! Je crois plutôt que c’est toi qui t’emporte intérieurement, petit enfant. Ton visage inexpressif ne sert qu’à dissimuler ce qui se passe réellement à l’intérieur de toi … Rien de plus. Enfin, je ne te retiens pas de toute façon … Fais ce que tu veux. »

Elle avança de quelque pas mais en restant tout de même à une distance respectable du jeune vert et argent. La belle blonde croisa ses bras sur sa poitrine sans bouger, attendant qu’il reprenne la parole ou qu’il sorte définitivement de la pièce. Dans un cas comme dans l’autre, elle aurait matière à réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mar 18 Aoû - 18:49

« Tu pars déjà ?! La conversation que nous avons ne t’intéresse donc pas plus que ça ?! Je crois plutôt que c’est toi qui t’emporte intérieurement, petit enfant. Ton visage inexpressif ne sert qu’à dissimuler ce qui se passe réellement à l’intérieur de toi … Rien de plus. Enfin, je ne te retiens pas de toute façon … Fais ce que tu veux. »

Elle essayait de faire quoi là ? De le faire réagir d'une quelconque manière que ce soit ? Cela ne marchait pas aussi facilement avec lui. A vrai dire, elle croyait vraiment ce qu'elle venait de dire ? Bien sur elle ne le connaissait pas, de toute façon elle essayait simplement de le faire s'emporter. A quoi bon que tout ceci arrive ? Il y avait vraiment un but à tout cela ? Pas vraiment. A croire qu'un jeu venait de s'instaurer entre eux. Ils avaient l'air de se chercher, sans savoir exactement qui gagnerait sur l'autre. C'était à celui qui pousserait le plus l'autre dans ses retranchements. Bien en tout cas à première vue, il avait eu tout faux sur ce qu'il venait de dire. Quoiqu'en fait, il avait quand même remarqué que le fait qu'il soit proche d'elle, cela ne l'avait pas laissée de marbre. Elle avait eu des réactions, donc qu'elle ne lui fasse pas croire qu'elle était restée inactive dans un certain sens.

Il se retourna légèrement dans sa direction, n'ayant pas encore franchi la porte. Elle cherchait vraiment à jouer, franchement, il ne la comprenait pas. Il ne comprenait pas pourquoi elle cherchait autant à en savoir sur lui finalement, ou plutôt à passer la couche épaisse de ciment qu'il avait mis autour de lui. Va comprendre les filles et leurs hormones en ébullition de toute façon. Trop difficile pour un jeune homme de dix sept ans. Agir d'abord et réfléchir ensuite, voilà ce qu'elle venait de faire. Tout le contraire de ce que lui ferait. Il n'était pas assez idiot pour tomber dans ce genre de pièges n'est-ce pas ? Franchement pas. A vrai dire, on allait plutôt s'amuser là dans ce cas présent, à ruser pour gagner la partie. Mais mine de rien, le fait qu'il ne soit pas encore vraiment parti, cela ne voulait-il pas dire quelque chose ? C'était sous-jacent, je vous l'accorde, mais c'était bien là. En quelque sorte, on cherchait sa présence, autant qu'on la redoutait. Bien qu'elle soit encore loin du but de réussir à fendre son armure en acier trempé.


"Tu parles beaucoup, mais tu agis peu. Quelqu'un ne t'a jamais dis qu'on devrait te ficeler la langue ?"

On avait pas perdu de son mordant, ni même de ce ton si froid qu'il employait la plupart du temps. A vrai dire, cela faisait parti du masque. Elle croyait vraiment savoir ce qu'il y avait en-dessous ? Il en doutait sérieusement en tout cas. L'observant quelques instants, il reprit sa marche dans sa direction, cette fois on n'allait pas simplement s'arrêter à venir murmurer son oreille, non là actuellement, il cherchait simplement à s'approcher d'elle, ce qui ne serait pas difficile, vu qu'ils n'étaient que tous les deux dans la pièce. En tout cas il n'allait pas s'arrêter, il allait l'obliger à reculer, toujours reculer pour se retrouver adosser contre un mur tout simplement, ou tomber dans l'herbe va savoir si elle ne tenait pas l'équilibre. A vrai dire, on ne cherchait pas non plus à lui faire mordre la poussière, juste à montrer qui s'emporter par rapport à l'autre finalement. Le regard perçant vers elle, on allait avoir sa réponse, enfin il l'espérait mine de rien quand même.

"Qui a eu des réactions quand j'étais trop proche ? Pas la peine de le cacher, je sentais ton souffle contre moi."

Elle pouvait avoir cacher toutes ses réactions derrière un masque, certaines choses ne trompaient pas finalement n'est-ce pas ? Les réactions du corps humain étaient vraiment imprévisibles. Enfin il faisait cela également car se faire traiter de petit garçon, cela rappelait de mauvais souvenirs, de vieux mais de mauvais souvenirs. Pour cela, pour éviter d'y repenser, on avait préféré jouer avec la Gryffondor, au risque de se brûler avec le feu mais cela, seul l'avenir nous le dira. Il faut dire qu'il était tellement secret, tellement cacher ce petit garçon comme elle le disait, qu'il était vraiment difficile de savoir si ce qu'il faisait, c'était par pure sadisme ou simplement par une envie soudaine et irrésistible. Même lui, on n'était pas vraiment sur qu'il le sache de toute façon. Enfin maintenant que cela était fait, autant continuer.

"Que cherches tu petite fille ? Affronter le grand et méchant Serpentard ? Montrer que tu es capable de lui tenir tête. Si tu veux vraiment le tester, il y a Voldy et ses potes dans le monde."

C'était bas et cruel dans un sens non ? Oui certainement. Enfin il ne cherchait pas non plus à faire dans la gentillesse à vrai dire. Loin de là. De toute façon on doutait qu'il connaisse réellement ce mot, "gentillesse". Un jour peut-être, mais alors dans fort fort longtemps. Il se recula à nouveau, c'était bon ? Elle avait son compte désormais ? Elle allait le laisser en paix ou continuer son petit numéro ? Non car au bout d'un moment, cela ne fonctionnerait plus. A vrai dire, ce qu'il faisait également ne fonctionnerait plus au bout d'un moment. Mais bon, actuellement, il n'avait pas pensé, il s'était juste rapproché. Comme une envie, un besoin irrémédiable. Fort heureusement on savait garder le contrôle de soi, on n'avait pas été élevé à coup de doloris pour rien de toute manière. Tiens peut-être qu'avec tout cela, le décor allait changer. Cela serait une bonne idée, non car avoir le droit à un tel paysage, parfois cela pouvait être tellement....gryffondor. Comme si le monde était tout beau, tout plein, et tout blanc. Pas de noir. Encore certains qui se faisaient des illusions. Naïfs. Mais bon, on n'allait pas leur en vouloir, c'était juste des simples d'esprit voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mar 18 Aoû - 20:55

Han comme ça il voulait jouer avec ses nerfs et avec elle et bien, le vert et argent avait frappé à la bonne porte ! La jeune rouge et or ne se laisserait certainement pas faire aussi facilement et puis, elle n’avait pas envie de le laisser partir avec ce petit air satisfait. Il avait remporté une bataille mais certainement pas la guerre. La belle blonde lui lança quelques paroles assez mordantes et qu’elle pensait véridiques. Petit sourire satisfait s’accrochant aux lèvres de notre belle blonde lorsqu’il s’arrêta, la main sur la poignée de la porte et qu’il se retourna vers elle. Comme quoi, on pouvait facilement faire mouche par moment. Elle le toisa de son petit air supérieur et arrogant qu’elle avait spécialement travaillé pour lui, histoire de rendre fier ses grands-parents au passage ! Il était en effet extrêmement rare que la jeune demoiselle bien élevée qu’elle était eut à recourir à ce genre de comportement envers une quelconque personne …. Dans la situation actuelle, Ian n’était plus une personne quelconque. En fait, il ne l’avait jamais vraiment été d’une certaine manière. La blondinette ne bougea pas d’un cheveu, curieuse de savoir ce qu’il lui avait encore concocté comme réplique de son propre cru. Intérieurement, cette joute verbale amusait profondément la jeune femme même si son air en paraissait bien plus souvent exaspéré qu’autre chose. Il était quand même agréable de pouvoir laisser échapper une partie de sa frustration par moment tout de même. Il se décida enfin à reprendre la parole. Elle le toisa du regard sans se départie de sa mine amusée, il était resté en fin de compte. Elle n’avait pas vraiment envie qu’il parte de toute façon même si elle cherchait le plus souvent à l’éviter Dieu seul sait pourquoi d’ailleurs.

"Tu parles beaucoup, mais tu agis peu. Quelqu'un ne t'a jamais dis qu'on devrait te ficeler la langue ?"

Cette petite phrase lancée avec ce petit ton mordant habituel fit pouffer de rire la jeune femme. Non mais on ne la lui avait encore jamais faite celle-là tout de même. Bon, ok, il fallait bien avouer, Jade était particulièrement bavarde habituellement mais bon, elle faisait quand même pas mal d’effort en sa présence pour parler le moins possible ! Il voulait quoi à la fin ?! Qu’elle se taise ?! Si ce n’était que ça, pourquoi n’avait-il pas prit la porte alors ?! Non mais la belle blonde ne comprenait vraiment plus rien aux garçons, c’était officiel. Et puis, qu’est-ce qu’elle avait toujours à aller s’enticher de ce genre de sale type ?! Pfff … Les quelques secondes que durèrent sa réflexion ne laissèrent rien transparaitre sur son visage. Elle lui adressa un sourire torve avant de reprendre la parole d’une voix vibrante.

« Han ouais, tu trouves que je n’agis pas assez … Tu es vraiment un mec compliqué tu sais ! Personne n’ose facilement t’approcher apparemment, bizarre tout de même. En même temps, si j’agis trop, tu risques de le regretter et tu vas avoir enfin une occasion de te plaindre et de me détester encore plus qu’à cet instant … Je pense que c’est déjà assez ainsi non ?! Maintenant, si tu veux jouer avec le feu, jouons, je suis de taille. Et non, personne n’a jamais tenté de me ficeler la langue, certainement par peur que je ne les morde … Tu peux tenter ta chance si tu veux … A tes risques et périls. »

Elle posa son regard azur sur lui … Franchement, il la prenait pour qui à la fin ?! Non, elle n’était pas le moins du monde impressionnable. Et Ian ne lui faisait pas peur, c’était certain. Parfois elle était tellement attirée par lui que c’en devenait pratiquement insupportable et parfois elle le détestait tellement que sa simple vue lui soulevait le cœur. Le jeune homme qui était statique à cet instant, reprit la marche en sa direction … Jade n’était certainement pas décidée à bouger le moins du monde … Elle ne se laisserait pas faire, point barre. Bon, d’accord, il était légèrement plus grand et plus fort qu’elle si bien qu’il n’aurait aucun mal à la faire bouger mais bon, elle résisterait tout de même au maximum. Il s’avança vers elle, bien décidé à ne pas la laisser tranquillement sur place si bien qu’elle se retrouva rapidement adossée contre le mur … Sans aucune échappatoire pour passer entre ses griffes maintenant. Dans un sens, ce n’était pas plus mal ! Il ne lui faisait pas peur et Jade savait que de toute façon il ne chercherait pas à lui faire du mal.

"Qui a eu des réactions quand j'étais trop proche ? Pas la peine de le cacher, je sentais ton souffle contre moi."

Oh mon dieu, il était encore plus proche maintenant ! Non mais qu’il recule s’il vous plait !!! Elle allait vraiment finir par perdre tous ses moyens. C’est donc dans un grand effort de concentration que la jeune femme discerna les dernières paroles du vert et argent. Elle avait le cœur qui battait la chamade à tout rompre si bien qu’elle était persuadée qu’il pouvait facilement entendre les battements de son cœur à cet instant. Il était vraiment mais vraiment dangereusement proche d’elle, la belle blonde pouvait sentir son souffle se poser sur elle
*Concentre-toi Jade ! Inspire, expire ! Non mais calme-toi à la fin … C’est ce qu’il cherche.*
Ben oui, plus facile à dire qu’à faire en tout cas ! Elle tenta de reprendre son souffle alors que l’odeur de son parfum lui emplissait les narines, délicieuse odeur en passant.


« Oh … Mais en voilà une nouvelle … Tu ne serais pas aveugle ! Heureuse de l’apprendre. De telles réactions te paraissent-elles tellement anormales ?! Permet-moi d’en douter.»

Non mais pourquoi devait-elle toujours être en proie à perdre ses moyens face à lui ?! Elle se sentait fondre comme neige au soleil par moment mais la hargne de ne pas se laisser faire la faisait encore tenir debout, digne. Non mais pourquoi, pourquoi il ne reculait pas maintenant ?! Il avait juré sa perte ou quoi ?! S’il jouait trop avec le feu, il allait se bruler et elle aussi par la même occasion. La jeune femme plaqua ses mains sur le mur qui se trouvait juste derrière elle à présent. Au moins, elle pourrait toujours éviter qu’elles ne fassent des bêtises sur un coup de tête. Le jeune homme n’en avait apparemment pas encore fini avec elle. Il fallait qu’elle se recentre très rapidement.
*Pense à tes exercices de relaxations, pense à ça !!!*


"Que cherches-tu petite fille ? Affronter le grand et méchant Serpentard ? Montrer que tu es capable de lui tenir tête. Si tu veux vraiment le tester, il y a Voldy et ses potes dans le monde."

Roh mais qu’est ce qu’il pouvait l’exaspérer de l’appeler comme ça ! Elle n’était plus une petite fille depuis longtemps ! Devait-elle être totalement honnête envers lui ou devait-elle persister dans son mensonge comme elle le faisait depuis le début. Car oui, il fallait bien l’avouer finalement, elle se mentait à elle-même et ce n’était certainement pas une coïncidence si la rouge et or cherchait toujours la compagnie du vert et argent pourtant tellement arrogant. Elle plongea son regard azur dans les prunelles du jeune homme, elle n’avait pas peur de lui … Seul leur façon d’être aussi proche physiquement l’un de l’autre la troublait outre mesure. Un petit rire mi amusé, mi nerveux s’échappa des lèvres de la demoiselle qui tenta de baiser quelque peu la tête dans l’espoir d’éviter ainsi d’être trop aux prises avec le parfum du jeune homme … En fait, ce n’était pas vraiment une bonne idée vu que sa tête manqua de toucher une partie du corps du jeune homme. Jade releva donc la tête.

« Ce que je cherche … Je ne le sais pas moi –même. C’est un peu confus dans ma tête. Une partie de moi voudrait ne jamais te voir et une autre partie ne peut s’empêcher d’en avoir besoin. Difficile à comprendre et à expliquer surtout. T’affronter ?! Je ne vois pas pourquoi ! Tu ne me fais pas peur le moins du monde … Tu ne vas pas me dire que tu ne t’en étais pas rendu compte toi qui es tellement observateur sur certains points ! »

La torture qu’elle éprouvait ne semblait pas prendre fin … Si lui ne ressentait rien, il n’était pas de même pour la jeune femme qui avait de plus en plus de mal à se concentrer et à se contrôler. S’il continuait à être aussi proche d’elle, ses nerfs allaient finir par lâcher et soit il accepterait ce qui se passerait, soit ce serait la fin éternelle de leur discussion … Elle n’en serait cependant pas la seule responsable dans un cas comme dans l’autre. Pourrait-on vraiment lui en vouloir de ce qui se passerait alors que le vert et argent avait bien cerné qu'il ne la laissait pas indifférente ?! Ne cherchait-il pas lui aussi une telle confrontation ?! Le mystère restait pour le moment entier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mar 18 Aoû - 21:54

« Han ouais, tu trouves que je n’agis pas assez … Tu es vraiment un mec compliqué tu sais ! Personne n’ose facilement t’approcher apparemment, bizarre tout de même. En même temps, si j’agis trop, tu risques de le regretter et tu vas avoir enfin une occasion de te plaindre et de me détester encore plus qu’à cet instant … Je pense que c’est déjà assez ainsi non ?! Maintenant, si tu veux jouer avec le feu, jouons, je suis de taille. Et non, personne n’a jamais tenté de me ficeler la langue, certainement par peur que je ne les morde … Tu peux tenter ta chance si tu veux … A tes risques et périls. »

On dirait qu'elle avait retrouvé sa langue la petite gryffondor. Amusant de voir comment finalement, il était assez aisé de faire sortir à nouveau la jeune fille de ses gonds. Bien sur, comme s'il n'avait que cela à faire que de tenter de la museler. A vrai dire, on ne saurait pas réellement comment s'y prendre, un sortilège peut-être ? Cela serait certainement le plus simple et le moins couteux. Enfin toujours est-il en tout cas, qu'en ce moment, bien qu'elle essaye de farouchement se débattre enfin surtout sortir de cette situation, elle n'avait pas l'air d'être contre. Enfin de toute façon qu'est-ce qu'il y connaissait à la perpléxité féminine ? Pas grand chose. A vrai dire, en ce moment, il avait beau garder son visage totalement propre sur lui, et impassible au possible, ce n'était pas pour autant, qu'on ne ressentait pas cette chaleur de sentir un corps étranger contre le sien et plus exactement celui d'une jeune femme. A vrai dire, il mit même cela sur le compte des hormones. Tout le monde savait qu'à cet âge, c'était monnaie courante, qu'on ne soit pas étonné que cela arrive en ce moment, même si c'était avec une Gryffondor.

« Oh … Mais en voilà une nouvelle … Tu ne serais pas aveugle ! Heureuse de l’apprendre. De telles réactions te paraissent-elles tellement anormales ?! Permet-moi d’en douter.»

« Ce que je cherche … Je ne le sais pas moi –même. C’est un peu confus dans ma tête. Une partie de moi voudrait ne jamais te voir et une autre partie ne peut s’empêcher d’en avoir besoin. Difficile à comprendre et à expliquer surtout. T’affronter ?! Je ne vois pas pourquoi ! Tu ne me fais pas peur le moins du monde … Tu ne vas pas me dire que tu ne t’en étais pas rendu compte toi qui es tellement observateur sur certains points ! »

Oh elle se rebellait la jeune femme. Fille. Bref, toujours est-il qu'apparemment il y avait deux versions quand elle le voyait, passer du temps en sa compagnie ou pas. On ne voyait pas pourquoi finalement ? Franchement qu'est-ce qui la poussait à vouloir passer du temps avec lui ? Même lui ne voulait pas passer son propre temps à sa compagnie. On ne pouvait pas dire qu'il était quelqu'un d'agréable dans le sens de la discussion ou même de la vie sociale. Bien au contraire. En tout cas on comprenait le fait qu'elle ne souhaite pas le voir, et cela le rassura quelque peu. Malgré tout, dans l'action du moment, il haussa légèrement un sourcil. Elle se confiait on dirait mine de rien. Est-ce dû au fait qu'ils soient si proches que cela ? Va savoir finalement. D'ailleurs, il se colla légèrement contre elle. On avait bien remarqué que de toute façon, elle faisait tout pour l'éviter, se sentait-elle gênée ? Va savoir ou alors elle avait peur de ses propres réactions, possible également. En même temps, il jouait avec le feu, il le savait.

Alors pourquoi est-ce qu'il tentait d'y jouer justement ? Pour s'amuser ? L'amusement était terminé dès la première fois en fait, et maintenant c'était quoi ? Un jeu du chat et de la souris grandeur nature ? Le vilain serpentard voulait coincer la jeune gryffondor pour la dépuceler ? Non on n'y croyait pas non plus. A vrai dire, on ne savait même pas pourquoi on faisait cela, on essayait en tout cas de ne pas y penser tout simplement. C'était plus simple que le reste. On verra bien ce qui se passera par la suite tout simplement.


"Tu es bizarre."

Venant de sa bouche on pouvait prendre cela comme un compliment quand même. Parce qu'au niveau de la bizarrerie du comportement, il gagnait haut la main mine de rien. Il suffisait de voir comment il se comportait avec les gens qui avaient réussi à être proches de lui, et ceux au contraire qui restaient encore dans les alentours ou les autres tout simplement. Enfin en tout cas, ce n'était pas pour autant qu'on avait bougé de là ou on était. D'ailleurs, il remua légèrement, va comprendre pourquoi, un moment de gêne passagère chez lui ? Va comprendre pourquoi il avait fait cela. De toute façon seul lui le savait mine de rien. Il était malgré tout assez bizarre de voir finalement un Serpentard et une Gryffondor dans ce genre d'endroit et dans ce genre de positions. A vrai dire, habituellement, c'était plus des duels qu'on avait entre ces deux maisons qu'autre chose. Il la fixa pendant quelques instants dans les yeux avant de venir murmurer à son oreille.

"Si tu ne sais pas l'expliquer, montres le petite Gryffondor. Je croyais que vous êtiez dotés d'un courage dans cette maison ?"

Pur sarcasme évidemment, d'ailleurs allait-il rester là ou il était ou pas ? Bonne question finalement. A première vue, il n'avait pas l'air de bouger. Il attendait simplement de voir ce qu'elle tenterait de faire ou pas, à vrai dire, on pouvait se poser des questions sur ce qu'elle ferait. De toute façon, il suffisait qu'elle le gifle et là elle serait certaine qu'au final, ils n'allaient plus se revoir, en même temps, cela ferait certainement des vacances pour lui. Pas besoin d'avoir une rouge et or sur les basques à longueur de temps. Je vous jure, ces Gryffondors....c'était eux qui cherchaient les noises et après on disait des Serpentards. Il n'y avait pas de justice dans ce monde intolérable. En attendant, on se colla légèrement contre elle, fort heureusement qu'ils étaient habillés quand même, car là disons qu'on se touchait pas mal malgré tout. Réaction chimique peut-être ? Ou alors c'était toute autre chose dont il ne voulait pas s'avouer. Egalement possible en fin de compte. On verra bien au cours de ce qui se passera par la suite, mais nul doute que malgré ses paroles et son ton mordant à souhait, il avait fait un pas en avant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mer 19 Aoû - 10:40

Ils étaient bien trop proches maintenant ! Jade avait l’impression que son odorat et sa vue venaient de se décupler d’une façon totalement dingue. La belle blonde pouvait voir les moindres traits du jeune homme, elle pouvait voir ses lèvres se mouvoir sans aucun souci et puis, elle sentait ce parfum … Cette odeur si délicate et enivrante d’ailleurs. Malheureusement pour elle s’entend car ce rapprochement soudain la déstabilisait plus que d’ordinaire. Jade se rappelait parfaitement bien leur première rencontre qui n’avait d’ailleurs pas été de tout repos pour elle mais qui avait plu à la jeune demoiselle sans aucun doute. Jade se rappelait le chaste baiser qu’elle avait déposé sur la joue du jeune homme et la réaction qu’il avait eue envers les autres élèves mais pas envers elle, il n’avait rien fait, rien dit pour la décourager ou pour l’humilier contrairement à ce que les autres vert et argent ne se seraient pas gêner de faire … ne serait-ce pas un signe tout compte fait ?! Il était vrai que la belle blonde avait cherché à l’éviter par la suite sans jamais y arriver réellement, comme si le sort s’acharnait à les faire coexister l’un avec l’autre … C’était plus fort qu’elle, comme si une force plus inhumaine et supérieure la poussait droit dans les bras de ce type d’apparence sans cœur et pourtant, Jade était persuadée qu’autre chose se cachait sous cette carapace bien qu’elle n’arrive pas vraiment à savoir de quoi il s’agissait vraiment, Ian était trop difficile à cerner encore. Il ne prit pas la peine de répondre à ce qu’elle lui disait ce qui ne la dérangea pas outre mesure, la belle blonde était assez habituée à parler seule par moment. Il lui avait demandé ce qu’elle cherchait et Jade avait décidé de ne pas lui mentir en fin de compte. Autant qu’il soit tout de suite au courant du dilemme qui rongeait la jeune femme, une quelconque réaction de sa part ne pouvait que l’aider à voir plus clair dans sa vie et dans ses sentiments tout compte fait. Cependant, elle n’arrivait pas à vraiment mettre des mots sur ce qu’elle ressentait vraiment. Lorsqu’elle eut fini, Jade vit que le vert et argent arquait un sourcil, elle lui adressa un petit sourire d’excuse, elle ne faisait pas ce genre de déclaration habituellement.

Jade était plutôt une jeune demoiselle discrète sur sa vie sentimentale et encore plus sur ses sentiments, seule Alaïa, sa marraine, savait tout de sa vie. Ian en profita pour se rapprocher encore un peu plus d’elle, leurs corps se touchaient franchement maintenant. La belle blonde avait à présent de grosses difficultés à déglutir. S’il continuait ainsi, ses nerfs allaient lâcher ou alors elle allait tomber dans les pommes, c’était sur et certain. Mais pourquoi avait-il autant besoin de se coller à elle alors qu’il avait tenté par tous les moyens d’éviter les contacts physiques lors de leur toute première rencontre ?! Les garçons, et Ian en particulier, étaient tout simplement incompréhensibles pour notre jeune rouge et or. Oh mon Dieu, ce qu’il pouvait sentir bon tout de même. La jeune femme était tellement crispée qu’elle sentait tous ses muscles se tendre en elle. Pas que ce contact étroit soit spécialement désagréable, loin de là. Quelle fille n’apprécierait pas de se retrouver aussi proche d’un garçon aussi séduisant ?! Mais elle se sentait plutôt gênée de ce contact, pas spécialement à cause de lui mais plutôt à cause d’elle-même … La blondinette n’avait pas l’esprit très clair quand à ses sentiments pour lui particulièrement. Quelques mots passèrent alors la barrière des lèvres du vert et argent, laissant un peu de répits à la demoiselle qu’il tenait entre ses mains en ce moment-même.


"Tu es bizarre."

Il avait parfaitement résumé ce qu’elle était en trois mots ! Jade n’avait jamais prétendu ne pas l’être … Elle n’avait jamais été comme tout le monde et ne le serait certainement jamais d’ailleurs ce qui ne la dérangeait pas. A ses mots, la jeune demoiselle eut un doux rire tout en relevant enfin les yeux vers lui. Franchement, question bizarrerie, il n’était pas mal dans le genre … Il était peut-être même le roi dans ce domaine ce qui laissa croire à la jeune demoiselle que ce n’était pas spécialement une tare ou un reproche mais plutôt une constatation voir un compliment si on cherchait un peu plus loin. Jade s’adressa alors à lui d’une toute petite voix, incapable de parler plus fort sans une bonne maitrise de ses émotions.

« Je n’ai jamais prétendu ne pas l’être. Je dois certainement être un cas psychiatrique hors paire même pour m’accrocher ainsi à quelqu’un d’aussi peu agréable que toi. A croire que suis totalement folle. »

Un petit rire ne pu s’empêcher d’échapper de ses lèvres. Elle adorait pousser les gens à bout et en particulier Ian tout de même. Et puis, on ne pouvait pas vraiment lui donner tord tout de même. Peu de filles auraient eu le courage qu’elle avait eu d’accepter de continuer à lui parler. Pire, la blondinette recherchait consciemment et inconsciemment la présence du serpentard à ses cotés, c’était simplement plus fort qu’elle, plus fort que lui … Plus fort qu’eux tout compte fait. Le jeune homme plongea alors son regard dans les prunelles azur de la demoiselle sans ciller. Il la fixa de cette façon pendant quelques instants avant de se rapprocher dangereusement et de s’arrêter au niveau de son oreille où il murmura quelques paroles. Ils étaient plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été auparavant et que Jade n’avait jamais été avec aucun garçon auparavant.

"Si tu ne sais pas l'expliquer, montres le petite Gryffondor. Je croyais que vous étiez dotés d'un courage dans cette maison ?"

S’il n’avait pas été aussi prêt d’elle, la jeune femme aurait certainement ricané devant cette demande pour le moins particulière. Mais il était tellement proche de la rouge et or qu’elle avait bien trop de mal à garder son sang froid pour faire de l’esprit. Il la tenait à sa merci, c’était clair comme de l’eau de roche. Jade eut un instant l’irrésistible envie de le gifler mais elle parvint tout de même à se contenir, sa bonne éducation prenant toujours le dessus sur la plupart de ses désires. Et puis, elle savait très bien que ce geste signerait la fin définitive de leur relation aussi tumultueuse soit-elle et elle ne le désirait pas vraiment. Elle avait trop besoin de savoir qu’il était la pour risquer de le perdre. Son subconscient était apparemment au courant d’une chose qu’elle ignorait elle-même. Jade avait espéré en vain qu’il la laisserait respirer et qu’il se serait un peu écarté d’elle mais c’était peine perdue. A la place, il se colla encore un peu plus contre la jeune demoiselle dont le souffle se fit soudain plus court, plus heurter bien qu’elle tente au maximum de se contrôler. La situation lui échappait complètement et devenait parfaitement incontrôlable ce qu’elle détestait vraiment. Il était rare qu’elle perde ses moyens et son sang froid mais le jeune vert et argent avait vraiment la technique pour y parvenir. Elle lui lança un regard particulier, à la fois rempli de défi et de peur. La blondinette ne voulait rien faire qui pourrait le heurter ou le mettre en colère mais il était tellement … tellement quoi !

« Tu … es vraiment … certain de ce que tu fais … et de ce que tu veux ? »

Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire à l’instant même et pourtant, Jade savait ce qu’elle désirait elle, profondément. Cependant, la blondinette était incapable de savoir ce qui se passait dans la tête de Ian à cet instant et elle hésitait entre différentes solutions. De toute façon, Jade ne voulait pas passer pour une lâche à ses yeux ni aux yeux de quiconque d’ailleurs. Elle était une gryffondor et se devait donc d’être courageuse à souhait … C’était bien l’une des caractéristiques de sa maison après tout. Et puis, il ne pourrait pas vraiment lui en vouloir pour ce qu’elle s’apprêtait à faire … Il l’avait poussé dans ses derniers retranchements tout compte fait. Bon d’accord, il faut bien avouer que Jade essayait de se donner bonne conscience tout en sachant très bien que c’était trop irrésistible pour qu’elle y résiste plus longtemps. La tension était totalement palpable entre eux deux mais ce n’était pas vraiment un aura empli de haine, loin de là d’ailleurs. Il se trouvait à présent en face d’elle, son visage à quelques centimètres du sien. Sans réfléchir une minute de plus, Jade s’avança et déposa ses lèvres contre celles du jeune homme. Avec une agilité déconcertante, ses mains se faufilèrent dans les cheveux du vert et argent, prolongeant ainsi le baiser. Toute la tension qui régnait entre eux depuis le début de cette conversation sembla s’évanouir. Se rendant compte de ce qu’elle venait de faire, la belle blonde le relâcha, prête à subir les conséquences de ses actes sans aucun remord. Il avait les lèvres particulièrement douce d’ailleurs, il fallait le faire remarquer tout de même. Bien qu’elle soit tout à fait satisfaite de ce qu’elle venait de faire, il était malvenu de ne pas s’excuser.

« Oh, excuse-moi, je ne sais pas ce qui m’a prit ! La proximité entre nous certainement. »

Bien qu’elle se soit excusée, ses excuses sonnaient vraiment faux. En effet, la belle blonde n’était pas le moins du monde désolée de ce qui venait de se passer. Au moins, s’ils devaient ne plus jamais s’adresser la parole, la belle blondinette aurait au moins un superbe souvenir de cette rencontre. Ce baiser, elle y avait pensé de nombreuses fois mais sans jamais avoir envisagé ce genre d’endroit ni ce genre de situation d’ailleurs. Ce qui était certain, c’était que la jeune demoiselle respirait bien mieux maintenant, comme si elle était apaisée ou déchargée d’un poids qu’elle portait sur ses épaules depuis longtemps maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mer 19 Aoû - 13:30

« Je n’ai jamais prétendu ne pas l’être. Je dois certainement être un cas psychiatrique hors paire même pour m’accrocher ainsi à quelqu’un d’aussi peu agréable que toi. A croire que suis totalement folle. »

« Tu … es vraiment … certain de ce que tu fais … et de ce que tu veux ? »

Non il disait cela juste pour le plaisir. S'il l'avait dis, c'était qu'il le voulait non ? Franchement elle réfléchissait trop par moment. Bizarre venant d'une Gryffondor quand même non ? Enfin toujours est-il aussi qu'il n'avait pas vraiment de réaction propre extérieure face à cela, c'est vrai qu'on pouvait se poser des questions concernant le fait qu'il était sérieux ou non. Mais bon, si cela ne l'était pas, serait-il vraiment collé tout contre elle ? Est-ce qu'il ressentirait la chaleur entre les deux corps malgré la barrière des vêtements ? On en doutait quand même. Avouons le, Ian était un jeune homme quand même. Et comme tout jeune homme, d'une quelconque maison que ce soit, le fait de se retrouver dans ce genre de position et de situation, disons que cela ne rendait personne impassible. Tout du moins extérieurement. Fort heureusement les différents "cours" subis avec son père, aidaient quand même à se tenir pour le moins insondable. il faut dire que se prendre des doloris, au bout d'un moment vous saviez quand il fallait faire comme si cela ne vous touchait pas, même si intérieurement, c'était le martyr et que vous sentiez tout votre corps parcouru de douleurs.

Enfin là quand même ce n'était pas de la douleur, non loin de là. Il suffit de voir qu'elle avança son visage vers le sien, et qu'elle l'embrassa pour le comprendre. A vrai dire, au départ, il s'attendait à une gifle bien sentie. Cela aurait remis les pendules à l'heure n'est-ce pas ? Eh bien non ce fut tout le contraire. Elle venait de l'embrasser. Quel homme dirait non à un baiser franchement ? Nul doute également qu'elle faisait tout aussi pour le dévergonder en quelque sorte. Pour qu'il s'exprime. Les mots n'étaient pas son fort, mais malgré tout dans les gestes c'était tout le contraire. Il pouvait toujours paraitre insensible ce n'était pas pour autant qu'il l'était vraiment. Il suffit de voir qu'il se colla d'avantage contre elle, la plaquant cette fois vraiment contre lui, ses mains venant se poser sur ses hanches, et qu'à ce baiser, il y répondait et qu'il l'approfondissait en passant la barrière de ses lèvres.

Va comprendre pourquoi cela lui était venu. Juste une envie soudaine ? Ou était-ce toute autre chose ? Comme une alchimie qui passait entre ces deux-là même si habituellement, ils ne pouvaient pas se voir en patûre. Malgré tout cela se termina, comme quoi, tout à une fin, et elle s'excusa. C'était amusant mine de rien, elle l'embrassait et par la suite elle s'excusait de faire cela. Non finalement on ne comprenait rien aux filles.


« Oh, excuse-moi, je ne sais pas ce qui m’a prit ! La proximité entre nous certainement. »

Quelle excuse mine de rien. Enfin c'était tout ce qu'elle avait trouvé pour excuser son comportement ? Parce que mine de rien, c'était totalement indécent n'est-ce pas ? Non on plaisantait, il y avait pire que cela en fin de compte. Proximité, la proximité avait bon dos quand même, la dernière fois, ils avaient été proches aussi et ce n'était pas pour autant qu'elle avait tenté ce genre de choses. Enfin va comprendre, et pourquoi elle lui sortait ce genre d'excuses ? Elle n'avait pas apprécié ? En tout cas, ce n'était pas son avis, d'après ce qu'on avait pu sentir en tout cas. La main dans ses cheveux avait dû être une illusion en fin de compte. De toute façon elle ne le bernerait pas comme cela. Il n'était pas né de la dernière pluie.

"La ferme."

Bien sur, n'importe qui serait outré de ce qu'il venait de dire, mais ce qu'il fit par la suite, cela dû évacuer les propos qu'il venait de tenir puisqu'il repartait à l'assaut de ses lèvres, d'ailleurs, c'était bien moins doux et timide que le premier. La preuve, c'était fort, passionné, il essayait de passer le barrage de ses lèvres pour approfondir le baiser, se serrant bien contre lui. Que voulez-vous, ces hormones étaient en ébullition actuellement. Il savait qu'il avait joué avec le feu, et maintenant il s'en mordait les doigts quand même. Enfin toujours est-il qu'à un moment ou à un autre il fallut bien stopper tout ceci, juste pour reprendre de l'air. On se voyait mal mourrir asphyxier à cause d'un baiser de toute façon. Il recula son visage, avant de totalement se reculer. La lâchant et s'éloignant de plusieurs pas, gardant toujours son visage impassible. Mais malgré tout, le regard pouvait dire autre chose, à travers le regard glacé il y avait quelque chose. Comme une petite flamme. Il fallait être observateur pour le voir mais qui sait !

"J'ai connu mieux. Et plus entraînant."

Faire mal, enfin faire souffrir, là actuellement, on ne savait pas pourquoi il avait dis cela. Peut-être parce qu'il aimait la mettre en colère. non le verbe "aimer" était à mettre à la poubelle, il appréciait, il n'aimait pas. De toute façon il ne pouvait plus vraiment aimer depuis plusieurs années. Il ne l'avait jamais vraiment dis à quelqu'un, même proche. Peut-être pour cela, que cela n'avait jamais réellement duré avec ces anciennes petites amies. Enfin ce n'était pas le principal actuellement. Est-ce qu'il la poussait dans ses retranchements ? Peut-être. Qu'est-ce qu'il voulait exactement ? Il n'en savait rien. Juste qu'il ne pouvait se permettre de se laisser aller, de montrer ce qu'il était vraiment. Il devait garder ce masque longtemps. Garder cette impression de froideur envers tout le monde. Même avec les proches, ne pas se laisser attendrir par un quelconque sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 10:02

Bien entendu, le vert et argent éluda sa question comme à son habitude, laissant la belle blonde se dépatouiller entre ce qu’elle pouvait se permettre de faire ou non. De toute façon, autant tenter le tout pour le tout, Jade n’avait rien à perdre en fin de compte. Elle avait deux solutions, le gifler comme elle avait si souvent rêver de le faire ou l’embrasser et voir quel serait sa réaction. Franchement, la demoiselle décida d’opter pour la deuxième solution … Ce serait tout de même vachement plus agréable pour elle. La rouge et or préféra lui demander s’il était certain de ce qu’il voulait, histoire qu’il ne soit pas trop prit au dépourvu tout de même. Il avait joué avec le feu, tout comme Jade, et ils allaient tous deux se brûler maintenant. Ian ne daigna pas lui répondre, se contentant de l’observer de ses prunelles glacées.
* Je suis courageuse, je n’ai pas peur de ses réactions … Je suis forte …*
Oui, Jade avait besoin de se donner un minimum de courage en vue de ce qu’elle allait faire vu qu’il était tout simplement impossible de prédire les réactions du vert et argent à l’avance. Une fois qu’elle fut un peu calmée, la belle blonde approcha ses lèvres de celles du jeune homme. Elle n’eut pas beaucoup de chemin à faire étant donné leur proximité aussi soudaine qu’agréable. La jeune demoiselle déposa alors ses lèvres contre celles du jeune homme et l’embrassa. Si le vert et argent avait fait un pas vers elle en ne lui répondant pas, la jeune femme venait d’effectuer un saut de l’ange totalement suicidaire. Ce baiser était au départ doux et timide de sa part à elle sauf que tout se passa dans le sens contraire à ce à quoi elle s’attendait.

En effet, Jade s’attendait à ce que Ian la repousse ou se moque ouvertement d’elle comme il en avait l’habitude mais, une fois la surprise du jeune homme passée, il répondit au baiser de la rouge et or à son plus grand étonnement. Leurs corps se rapprochèrent alors comme jamais et le vert et argent plaça même ses mains sur les hanches de la jeune femme qui lui faisait face. C’était à son tour à elle d’être étonnée et franchement agréablement étonnée. Ian prolongea leur baiser qui se serait fini beaucoup plus rapidement dans l’esprit de la jeune femme ce qui n’était pas pour lui déplaire. Il fallait bien avouer que ce contact plutôt intime était agréable et qu’il se termina trop tôt au gout de la belle blonde qui ne laissa cependant rien transparaitre, préférant profiter à fond de ce délicieux moment. En jeune fille bien élevée, jade s’excusa pour ce qu’elle venait de faire bien qu’elle ne le pense aucunement. En effet, la demoiselle était même plutôt franchement satisfaite d’elle et ses excuses sonnèrent affreusement fausses à ses propres oreilles. Bon, ok, Jade n’avait pas fait preuve d’une imagination hors norme pour justifier son geste et puis, elle n’avait vraiment pas envie de le faire … Elle était bien trop satisfaite d’elle-même. D’une certaine façon, la rouge et or avait percé le vert et argent à jour. Bien qu’il reste froid et hautain avec elle en parole, ce qui venait de se passer entre eux à cet instant-même prouvait qu’elle ne lui était pas aussi indifférente qu’il se plaisait à le faire croire. Il avait répondu à son baiser et c’était tout ce qui lui importait. Jade accrocha un petit sourire satisfait sus son joli minois tandis qu’elle terminait sa pitoyable excuse. Ian la regarda et lui dit en tout deux mots …


"La ferme."

La belle blonde n’allait pas accepter aussi facilement ce qu’il venait de lui dire avec ce petit air froid qu’il n’avait toujours pas perdu avec elle. Non mais qu’est-ce qu’il lui prenait franchement. La jeune femme commençait à objecter d’un petit ton supérieur lorsqu’elle fut coupée nette dans son élan. Vous voulez savoir pourquoi ?! Et bien tout simplement parce que Ian avait recommencé à l’embrasser. Elle aurait éclaté d’un rire chaleureux si ses lèvres n’avaient pas été aussi occupées en cet instant. Leur baiser fut vraiment différent du premier … Plus passionnée, plus fougueux mais tout aussi agréable pour elle. Ian prenait les devant et Jade n’allait certainement pas s’en plaindre. Les deux jeunes gens étaient plus proches que jamais ce qui n’était pas spécialement pour déplaire à notre amie. Il fallait bien avouer qu’il était plutôt agréable de se retrouver aux prises avec un garçon franchement beau et pour une fois agréable. Leur baiser du malheureusement prendre fin, un peu trop tôt au gout de Jade mais elle n’allait tout de même pas rechigner, elle avait obtenu en quelques minutes ce qu’elle pensait devoir attendre des mois pour l’avoir alors autant ne pas être trop exigeante tout de suite tout de même. Ian écarta alors son visage du sien avant de s’écarter totalement d’elle de quelques pas. Bien que le regard qu’il posa sur elle fût toujours aussi froid que d’habitude, la demoiselle ne doutait pas un seul instant que quelque chose venait de changer entre eux … Et en bien. Maintenant que leurs corps n’étaient plus l’un contre l’autre, une impression de froid submergea durant quelques brèves secondes notre belle blonde ; Ce con tact et cette chaleur avait quand même quelque chose d’agréable au fond. D’ailleurs, elle n’aurait certainement pas été contre le fait qu’ils restent un peu plus longtemps enlacé. Il ne pu s’empêcher de reprendre la parole et de tenter de tout gâcher ! La belle blonde leva les yeux au ciel d’une façon exaspérée. C’était une véritable maladie chez lui tout de même ! Comme s’il était incapable de la laisser tranquillement savourer ce moment en paix. Il adorait la voir en rogne ou quoi ?! On pouvait se poser des questions sur ses véritables intentions à la fin. Il pouvait être tellement doux et agréable avec elle comme il pouvait se montrer blessant et arrogant la seconde d’après … Elle n’arriverait décidément jamais à le comprendre mais Jade était bien décidée à ne pas se laisser faire et à utiliser la ruse pour le piéger à son propre jeu si possible.

"J'ai connu mieux. Et plus entraînant."

La jeune demoiselle lui adressa un sourire malicieux … Sachant très bien ce qu’elle allait lui répondre. La colère n’avait pas de place en elle pour le moment, elle était encore bien trop satisfaite de ce qu’elle venait de vivre avec lui. Il ne pouvait pas réellement penser ce qu’il était en train de dire, pas à propos d’elle en tout cas.

« Ah bon ?! Voilà qui m’étonne, j’étais persuadée qu’aucune fille n’avait osé t’approcher d’assez prêt pour t’embrasser. Pourtant, tes lèvres disaient bel et bien le contraire de tes paroles actuelles. Ne me prend pas pour une débile au moins ! Oh ! Et puis, on est deux dans un baiser … Je pense que tu as des progrès à faire, un peu d’entrainement ne te ferais pas de mal. Dans ma grande bonté d’âme, je veux bien devenir ton catch si tu le désires bien entendu. »

Petit sourire satisfait et suffisant sur les lèvres, Jade s’avança d’un pas, se rapprochant de lui sans pour autant rétablir un quelconque contact. Elle ne désirait quand même pas lui faire peur pour l’instant. En même temps, il avait cherché cette réplique en lui balançant ce genre de chose. Et puis, il fallait bien avouer que la rouge et or adorait se livrer à ce genre de joute verbal avec lui … Lui lancer des pics en retour de ses paroles en devenait tout simplement amusant pour elle. D’autant plus que la rouge et or était persuadée qu’il avait apprécié le moment qu’ils venaient de passer ensemble. Jade savait qu’il cherchait à la pousser dans ses retranchements et à la mettre en colère. On avait bien vu à quoi ce petit jeu les avait menés quelques secondes plus tôt d’ailleurs. Cependant, la belle blondinette décida qu’elle ne s’y laisserait pas prendre et qu’elle ne s’énerverait pas le moins du monde en la présence du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 10:47

« Ah bon ?! Voilà qui m’étonne, j’étais persuadée qu’aucune fille n’avait osé t’approcher d’assez prêt pour t’embrasser. Pourtant, tes lèvres disaient bel et bien le contraire de tes paroles actuelles. Ne me prend pas pour une débile au moins ! Oh ! Et puis, on est deux dans un baiser … Je pense que tu as des progrès à faire, un peu d’entrainement ne te ferais pas de mal. Dans ma grande bonté d’âme, je veux bien devenir ton catch si tu le désires bien entendu. »

Léger haussement de sourcil. Qu'est-ce qu'elle sous entendait par là ? De toute façon ce qui venait de se passer n'était rien d'autre que l'expression de ses hormones d'adolescent. Rien d'autre. C'était une erreur, et cela ne se reproduira pas pendant longtemps. Voilà à quoi il devait s'en tenir désormais. Elle croyait vraiment qu'il céderait à ce qu'elle venait de dire ? Elle était encore loin du compte. Certes, il n'avait pas été contre ce baiser, au contraire vu ce qu'il avait fait par la suite, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait recommencer l'expérience. Elle avait beau essayé de le déstabiliser, cela ne marcherait pas ainsi. Il avait connu pire comme manière de déstabiliser les gens tout simplement. Elle était encore loin d'arriver à la hauteur d'autres personnes à qui il avait eu à faire. Pour cela qu'actuellement, il n'eut réellement aucune réaction à proprement dite. Il suffisait d'un rien, pour lui faire croire qu'au final, elle avait un semblant de pouvoir sur lui. Et ce n'était pas du tout ce qu'il voulait. Que voulez-vous, les hommes avaient leurs fiertés.

"Ce n'est pas parce qu'il y a eu un baiser que je souhaite recommencer."

Non mais c'est vrai quoi ! Il n'était pas un garçon facile de toute façon. Enfin redevenons sérieux. Il sentait également que s'ils recommençaient, il ne saurait dire ou cela s'arrêterait et dans ils seraient embarqués. Et c'était justement ce qu'il ne souhaitait pas. Etre dépendant de quelqu'un d'autre. Oh bien sur, il en voulait encore plus, il n'aurait certainement rien contre finalement, mais il valait mieux pas ne pas recommencer. De toute façon ils n'étaient pas compatibles physiquement et psychologiquement. Enfin pour le premier, on avait une preuve du contraire désormais avec les baisers. Mais n'y pensons pas, enfin essayons de ne pas y penser tout simplement. Il y avait mieux à faire, et puis il y avait mieux comme fille non ? De toute façon les relations sentimentales ce n'était pas franchement son type. Et s'embarquer dans une relation purement physique ? Comme si c'était ce qu'elle souhaitait. Bien que là, elle tendait le bâton pour se faire battre de toute façon.

"Peut-être que je n'étais pas au maximum de mes possibilités. Va savoir si c'était le fait de t'embrasser qui me faisait cela."

Oui il était de nouveau mesquin, méchant, enfin vous trouverez aisément tous les mots pour le décrire. Mais bon c'était un moyen pour lui de se protéger. De se protéger de quoi bonne question. Enfin en tout cas, ce n'était pas à cause de ce petit interlude que cela allait réussir à changer ses expressions en fait. De toute façon qu'est-ce qu'elle cherchait à faire exactement ? Elle n'y arriverait certainement pas. Et qu'elle aille trouver quelqu'un d'autre pour tester ses charmes. Il est capable de résister quand même à une jeune femme en manque de câlins non ? Bien sur. Même si finalement, on avait clairement compris qu'entre ces deux-là, il y avait autre chose. Mais c'était à croire qu'il ne souhaitait pas essayer de savoir ce que s'était et de laisser cela bien enfoui au fond de lui. Elle avait beau tenter une nouvelle approche, ce ne serait pas cela qui changerait les choses. Il avait joué une fois avec le feu, et c'était tout. Maintenant chacun allait reprendre sa petite vie tranquille. Enfin c'était ce qu'il voyait, et ce qu'il voulait. De toute façon il ne voulait certainement pas s'attacher à quelqu'un, bien qu'il ait déjà quelques attaches. Complexe le jeune homme non ? Oui, qu'on ne s'étonne pas avec ce qu'il avait eu dans son enfance, et ce qui allait lui arriver après Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 12:12

Il arqua légèrement les sourcils lorsqu’elle eut terminé sa réplique. Bon, il fallait bien avouer qu’elle n’y était pas allée par 4 chemin et alors ?! Autant être franche et direct, il ne servait à rien de tourner autour du pot pendant 300 ans avant de dire ce qu’on pensait. Soit, la blondinette ne bougea pas d’un millimètre, il valait mieux qu’elle garde un minimum de distance pour pouvoir réfléchir sans devoir faire des efforts de concentration. La proximité du jeune homme avait toujours le même effet sur la belle blonde, il lui embuait l’esprit et elle n’était plus capable de réfléchir de façon censée ce qui confortait le jeune homme dans son affirmation quant à laquelle les rouges et or ne réfléchissaient pas. Jade l’observa quelques secondes, ne se départissant pas de son petit sourire satisfait. D’une certaine manière, la demoiselle avait obtenu une partie de ce qu’elle voulait vraiment et un peu plus même. Cette petite entrevue improvisée lui avait permis de voir plus clair dans sa tête, dans sa vie et dans ses sentiments. Elle savait que ce qui l’attirait comme un aimant chez Ian se cachait sous ce qu’il paraissait être. Elle était également consciente qu’il lui faudrait pas mal de temps et de patience pour le percer à jour et cela ne la dérangeait pas vraiment. De toute façon, les deux jeunes gens se retrouveraient toujours même s’ils faisaient tout pour s’éviter au maximum. Ils en avaient eu la preuve au cours de cette dernière semaine de toute façon. Pour une fois, le début de week-end de la belle blonde était plutôt satisfaisant au final. Ils allaient très certainement encore se prendre la tête avant de se quitter mais ce n’était pas vraiment grave, ca avait même quelque chose … D’excitant au fond. Jade ne savait jamais comment il allait réagir ni ce qu’il allait lui dire ce qui faisait qu’elle avait la possibilité d’exercer sa répartie avec lui, un bon point. La blondinette en était là de ses réflexions lorsque la voix toujours aussi glaciale de Ian s’éleva de nouveau dans les airs.

"Ce n'est pas parce qu'il y a eu un baiser que je souhaite recommencer."

Jade haussa les épaules. En fait, elle s’en foutait un peu de ce qu’il pensait en fin de compte. Elle avait obtenu ce à quoi elle ne cessait de penser depuis quelques jours et elle était contente comme ça. Cela resterait certainement un de ses beaux souvenirs même si Ian faisait de nouveau tout pour gâcher ce moment en la provoquant, à croire que c'était une de ses occupations favorites en fin de compte.

« Oh, c’était juste une proposition. Rien d’obligatoire bien entendu. Ce n’est pas mon genre de forcer les gens tu sais. On ne peut pas forcer une personne à éprouver les mêmes sentiments ou les mêmes convictions que soi de toute façon.»

C’était la vérité, ce n’était pas du tout dans son caractère de forcer quiconque à penser ou à agir comme elle. En général, seuls ceux qui aimaient ses idées ou l’aimaient elle la suivait tout simplement. Jade n’avait jamais imposé sa façon de voir ou quoi que ce soit d’autre à personne, même pas à son chat. Ce que la belle blondinette savait très bien, c’était qu’on ne pouvait pas forcer quelqu’un à éprouver des sentiments envers soi-même ou encore à aimer quelqu’un. Il était clair pour elle que le vert et argent ne pourrait jamais éprouver de vrais sentiments pour quelqu’un tant qu’il ne s’accepterait pas lui-même. Non mais dans quel pétrin est-ce qu’elle avait encore eut la bonne et merveilleuse idée de se fourrer elle ?! Ses amies lui répétaient constamment que plusieurs garçons de leur propre maison étaient prêt à lui faire la cours mais elle n’arrivait pas à les trouver intéressants … Ils avaient tous quelque chose d’insipide, une sorte d’adoration béate pour elle qui en faisait des guimauves et elle n’avait vraiment pas besoin de ça. Pas de toutou qui vous suit partout s’il vous plait. Ian avait quant à lui quelque chose d’insaisissable, d’inaccessible ce qui en faisait une proie idéale pour la jeune femme. Jade avait toujours apprécié la difficulté pour obtenir ce qu’elle voulait et Ian en était la preuve vivante. Et puis, ils avaient des conversations plutôt intéressantes du point de vue colérique tout de même. Chacun essayant sans cesse de déstabiliser l’autre et de le pousser à bout. Ian se révélait être un adversaire de taille car même si les paroles de la rouge et or le touchait, il faisait toujours en sorte de garder ce masque de froideur qui cachait toutes ses émotions. Jade n’avait qu’entre-aperçu le potentiel émotif du jeune homme durant leurs baisers et c’était plutôt intrigant il fallait bien l’avouer. Jade lui avait dit qu’il avait des progrès à faire niveau baiser, c’était un peu vrai et faux en même temps, elle voulait juste voir jusqu’à quel point il se laisserait critiquer de la sorte, c’était … amusant en fait. La réponse du jeune homme ne se fit pas attendre.

"Peut-être que je n'étais pas au maximum de mes possibilités. Va savoir si c'était le fait de t'embrasser qui me faisait cela."

Elle éclate de rire. Non mais il avait l’art et la manière de tenter de la culpabiliser tout de même ! Mais c’était peine perdue pour aujourd’hui, la blondinette était bien trop satisfaite d’elle-même pour prendre un quelconque ombrage de ce qu’il venait de dire. Et puis, elle savait qu’elle embrassait bien, ce n’était pas le premier garçon à lui rouler un patin après tout. La réplique de la jeune femme ne se fit pas attendre. Pas qu’elle soit choquée par ce qu’il venait de dire, loin de là. En fait, elle s’en moquait royalement, seul son opinion personnelle et ce qu’elle avait ressentit elle lui importait. On verrait plus tard pour ce qui était de Ian, une analyse était prévue dès qu’ils se seraient quittés.

« Le peut-être n’a pas sa place dans ta phrase je crois. Et puis, ne rejette pas la faute de ta performance sur moi s’il te plait. Assume tes actes pour une fois, ca te fera certainement pas mal de bien. Et si tu prenais plus souvent l’habitude de te lâcher un peu et de laisser tomber les barrières d’acier que tu t’es forgé autour de ta véritable personnalité, je suis certaine que tu arriverais à avoir un bon niveau. Mais bon, ce ne sont pas mes oignons de toute façon …. Nous ne sommes rien l’un pour l’autre en fin de compte. »

Elle haussa de nouveau les épaules sur la fin de sa phrase. Ca devenait un peu maladif en fait. Et puis, il ne fallait pas se voiler la face, il n’y avait jamais rien eut de particulier entre eux si ce n’est cette attirance qu’elle ressentait un peu trop par moment il était vrai. En fait, Jade avait besoin de sa présence même s’ils n’étaient pas franchement de bons amis. Le caractère dur et froid du jeune homme lui faisait attraper des boutons alors que ce qu’il lui avait montré aujourd’hui adoucissait franchement cette sensation de haine que Jade éprouvait généralement pour lui. Il était incompréhensible, elle l’était tout autant par moment ce qui ne facilitait pas leur relation en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 14:57

« Oh, c’était juste une proposition. Rien d’obligatoire bien entendu. Ce n’est pas mon genre de forcer les gens tu sais. On ne peut pas forcer une personne à éprouver les mêmes sentiments ou les mêmes convictions que soi de toute façon.»

Tant mieux quand même, car ce n'était nullement son intention. Non mais franchement, comme s'il allait se laisser dominer aussi facilement. De toute façon c'était hors de question. Vu comment il était, il fallait déjà y arriver, et il y avait du travail mine de rien. Eh bien sa proposition elle pouvait la garder pour elle finalement. Certes elle pouvait ressentir ce qu'elle voulait, mais dans son cas, il savait ou il allait. Tout du moins il l'espérait en tout cas. Car nul doute qu'elle essayait actuellement de le déstabiliser. Mais le plus ennuyeux pour elle, c'était que cela n'était pas si facile que cela d'y arriver avec lui. De toute façon il était tellement compartimenté comme on pourrait dire, que comprendre ce qu'il voulait ou même ce qu'il ressentait, cela revenait à croire aux miracles. Mais bon on ne sait jamais après tout n'est-ce pas ?

« Le peut-être n’a pas sa place dans ta phrase je crois. Et puis, ne rejette pas la faute de ta performance sur moi s’il te plait. Assume tes actes pour une fois, ca te fera certainement pas mal de bien. Et si tu prenais plus souvent l’habitude de te lâcher un peu et de laisser tomber les barrières d’acier que tu t’es forgé autour de ta véritable personnalité, je suis certaine que tu arriverais à avoir un bon niveau. Mais bon, ce ne sont pas mes oignons de toute façon …. Nous ne sommes rien l’un pour l’autre en fin de compte. »

C'était censé le faire réagir également ? Nul doute que cela n'eut pas vraiment le fait escompté. A vrai dire, il avait déjà eu son lot de petites amies, plus ou moins sérieux à vrai dire. Donc il avait de l'entraînement de ce côté-là, et d'un autre côté aussi mais n'allons pas sur ce terrain là mine de rien. De toute façon elle pouvait penser ce qu'elle voulait le concernant, elle ne le connaissait pas. Elle croyait vraiment que tout ceci n'était qu'une façade, qu'il se protégeait ? Après tout cela faisait peut-être parti de lui. Faut dire que c'était tellement ancré dans son caractère que cela n'étonnerait personne désormais. Qu'elle laisse sa vraie personnalité là ou elle était, elle était très bien, et elle n'avait pas besoin d'une petite Gryffondor fouineuse pour sortir de là. Qu'est-ce qu'elle cherchait franchement ? Qu'il s'énerve ? Cela n'arriverait pas. En tout cas la dernière phrase était on ne peut plus véridique quand même.

"Au moins une chose censée. Nous ne sommes rien l'un pour l'autre."

C'était bas et cruel, mais tellement lui. Voilà aussi pourquoi il poussait tout le monde à le haïr. Il faisait tout pour que ce soit le cas par ses paroles blessantes. Qu'elle y croit ou pas, ce n'était pas franchement ses affaires, lui il savait ce qu'il en était. Entre eux, ce n'était que pure attraction physique, et une fois que ce sera consommé, ce sera fini. Encore fallait-il vouloir le consommer quand même. On n'était pas si désespéré que cela. De toute façon il restait totalement inflexible pour le moment, elle ne l'aurait pas aussi facilement. D'ailleurs, il serait temps d'arrêter ce petit jeu, et peut-être même de filer. Encore faut-il en avoir l'envie tout simplement. Grande question, grand dilemne surtout pour le moment.

"Je n'ai pas besoin de tes conseils petite Gryffondor. Surtout s'ils sont erronés. Peut-être que tu veux une autre démonstration ? Non je perdrais simplement mon temps et mes envies aussi."

Non mais c'est qu'il continuait mine de rien ! Bien sur, il ne savait pas du tout comment cela allait terminer. Enfin cette conversation, peut-être qu'ils allaient finir par se battre tiens. Faut dire qu'il l'aurait bien cherché. Il essayait toujours de la faire sortir de ses gonds, de la rendre hors d'elle, qu'elle file d'ici. Bien qu'au final, ce soit lui qui l'ait embarquée ici, sans lui demander son avis. Mais bon, on ne reviendra pas sur ce genre de détails quand même. Il y avait plus important actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 15:45

C’était tout de même extrêmement déconcertant de voir à quel point certaine personne se complaisait à vivre dans le mensonge tout de même. Les dernières paroles qu’elle avait prononcées, Jade n’y croyait pas du tout. Bien entendu, il lui était impossible de mettre un terme exact sur ce qu’était leur relation mais en fin de compte, il suffisait de voir la façon dont ils se retrouvaient toujours dans les mêmes endroits alors qu’ils tentaient de se fuir mutuellement pour comprendre que les deux jeunes gens ne seraient jamais rien l’un pour l’autre. Si ce n’était pas un signe du destin, qu’est-ce que ça pouvait bien être ?! Le jeune homme semblait un peu ennuyé d’être là, en sa compagnie, et pourtant, la belle blonde lui avait bien stipulé qu’il pouvait partir à tout moment, elle ne le retiendrait certainement pas d’ailleurs. La rouge et or avait eu sa dose de sarcasme pour la journée au moins. Bien entendu, elle n’était pas non plus contre le fait qu’il reste là. Bien qu’il soit assez désagréable, la blondinette aimait quand même se retrouver en sa compagnie même si leurs entretiens se terminaient en général d’une drôle de façon. Jade n’arrivait pas vraiment à le cerner, il était trop complexe, trop spécial pour qu’elle y arrive aussi vite qu’elle en avait l’habitude ce qui avait le don de l’exaspérer dans un certain sens et en même temps, cette grosse part de mystère qui entourait la vert et argent lui plaisait bien, Jade avait du mal à imaginer Ian autrement que comme il l’était actuellement. Et pourtant, la jeune demoiselle était intimement persuadée qu’il cachait quelque chose d’autre sans arriver à mettre le doigt dessus. Une seule conviction s’imposait à elle, jamais elle ne lâcherait prise et elle tenterait par tous les moyens mis à sa disposition de le percer à jour (Pourquoi pas le fouet tant qu’à faire). Bon, il l’exaspérait quand même vachement d’avoir ce genre de réaction alors que tout compte fait, elle ne lui voulait aucun mal. On aurait vraiment dit qu’il la prenait pour une ennemie ce qu’elle n’était pas du tout. Jade était persuadée que le vert et argent était tellement habitué à refouler son véritable caractère et à prendre cet air froid et détaché qu’il lui arrivait parfois d’oublier qui il était réellement mais elle ne préféra pas lui en faire la remarque, autant ne pas tenter le diable tout de même.

"Au moins une chose censée. Nous ne sommes rien l'un pour l'autre."

Elle lui adressa un signe de tête affirmatif bien que cette confirmation lui serra un peu le cœur tout de même. Il fallait bien avouer que la blondinette l’aimait quand même bien dans le fond même s’il était froid, hautain et que son caractère ne correspondait absolument pas à ce qu’elle désirait obtenir chez un homme. En même temps, il était comme il était et ce n’était pas en un coup de baguette qu’il changerait, Jade le savait bien. La jeune femme devra faire preuve d’imagination, de patience et d’un contrôle sur elle hors norme pour arriver à quelque chose, elle en était parfaitement consciente. Elle savait aussi qu’elle ne pourrait jamais faire autrement que de tout tenter, c’était tout simplement plus fort qu’elle à son grand désarroi. Et même si Jade n’avait pas envie de le voir, son regard était imperceptiblement attiré par lui dès qu’il se trouvait dans la même pièce qu’elle, c’était vraiment bizarre et dérangeant en même temps. Surtout quand elle n’avait pas envie de croiser son visage froid et qu’elle y était tout de même contrainte. Sans une parole, Jade lui tourna le dos et s’installa le long du petit ruisseau qui courrait le long de la pièce. Elle y trempa le bout de ses doigts, son esprit travaillant à toute vitesse. Elle avait vraiment du mal à rester calme et pourtant, elle se faisait un véritable point d’honneur à ne pas perdre son sang froid et comme elle était par trop encline à faire lorsqu’elle le voyait trop, autant s’en détourner. La rouge et or pensait qu’il partirait alors, la laissant seule mais il n’en fit rien car il reprit la parole.

"Je n'ai pas besoin de tes conseils petite Gryffondor. Surtout s'ils sont erronés. Peut-être que tu veux une autre démonstration ? Non je perdrais simplement mon temps et mes envies aussi."

Petit rire sarcastique avec une pointe d’exaspération tout de même. Non mais qu’est-ce qu’il avait à toujours dire qu’elle était petite ?! Ce n’était pas du tout le cas ! Ils avaient le même âge et Jade avait une taille féminine tout à fait respectable avec son mètre 70 tout de même. S’il pensait la faire fuir de cette salle en lui lançant des pics, il la connaissait bien mal … Ce qui devait être le cas finalement. Déjà, cet endroit était son œuvre personnelle à elle et non à lui et puis, elle avait été là la première. Il l’avait limite obligée à rentrer dans la pièce avec lui et maintenant il tentait de la faire partir ?! Et bien plutôt se battre que de quitter les lieux, un point c’est tout ! Bon, elle n’avait pas spécialement envie de se battre non plus en fin de compte. Elle ne voulait lui donner cette satisfaction, celle de l’avoir tellement poussée à bout qu’elle ne pourrait plus se contrôler. A ses paroles, elle tourna son joli minois vers lui, plongeant ses prunelles azur, dur comme de la pierre dans son regard à lui. Elle n’était certes plus ni encline au sarcasme ni à la moquerie et cela devait certainement se ressentir bien qu’elle se contrôla au-delà de ses espérances.

« Arrête de dire que je suis petite ! Ca m’exaspère. J’ai un prénom jusqu’à preuve du contraire et ce serait bien que tu l’emploies au lieu de me qualifier de la sorte ! Quand ce n’est pas les cours, je ne suis pas une rouge et or ! Je suis moi, tout simplement. Et puis, tu n’es pas obliger de suivre mes conseils, c’est ta vie et ton problème, je n’ai rien à voir la dedans et heureusement d’ailleurs parce que je crois qu’on m’internerait d’urgence à Sainte-Mangouste. Et si tu crois que j’ai envie que tu m’embrasses et bien, ce n’est pas du tout le cas pour l’instant, met ton cœur à l’aise. Je te hais en ce moment-même. »

Il fallait qu’elle lui dise cela, elle le devenait. Pourquoi ?! Jade était incapable de le comprendre. Elle devait le lui dire, c’était tout. Jamais elle n’avait eu de telle parole pour personne, même pas Aude, son ennemie la plus intime chez les verts et argent. D’ailleurs, elle se serait certainement fait remonter les bretelles si ses parents l’avaient entendue dire des choses pareilles, ce n’était pas du tout bien élevé ni digne de son rang d’ailleurs. Jade détourna immédiatement le regard du jeune homme, préférant se concentrer sur ce qui se passait dans le ruisseau … autant dire … rien mais il fallait qu’elle évacue ce qu’elle ressentait à cet instant à toute vitesse alors que des larmes de rage et de frustration apparaissaient déjà dans ses yeux bleus. La belle blonde ne voulait pas qu’il s’en rende compte, cela ne lui ferait que trop plaisir. Elle ferma les yeux, les premières larmes tombant sur ses joues alors qu’elle les essuyait rapidement d’un revers de sa main. Doucement, les battements de son cœur se calmaient et elle retrouvait petit à petit son self-control coutumier. Lorsque Jade rouvrit les yeux, elle était de nouveau parfaitement calme et sereine. Ce petit emportement passager était une histoire ancienne. Elle ne se départit pas pour autant de son air glacial, bien décidée à ne plus se laisser faire pour Ian. Elle n’allait tout de même pas supporter ce qu’il lui lançait à la figure sans bronche et encore quoi après ?! Jade avait torp souvent voulu le ménager, éviter de heurter sa sensibilité mais c'était fini à présent. Il ne l'épargnait pas lui alors elle ne voyait pas pourquoi elle devrait se montrer gentille envers Ian pour l'instant. Elle aurait même encore être plus virulente dans ses paroles mais elle s'en était abstenue Dieu seul sait pourquoi d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 17:58

« Arrête de dire que je suis petite ! Ca m’exaspère. J’ai un prénom jusqu’à preuve du contraire et ce serait bien que tu l’emploies au lieu de me qualifier de la sorte ! Quand ce n’est pas les cours, je ne suis pas une rouge et or ! Je suis moi, tout simplement. Et puis, tu n’es pas obliger de suivre mes conseils, c’est ta vie et ton problème, je n’ai rien à voir la dedans et heureusement d’ailleurs parce que je crois qu’on m’internerait d’urgence à Sainte-Mangouste. Et si tu crois que j’ai envie que tu m’embrasses et bien, ce n’est pas du tout le cas pour l’instant, met ton cœur à l’aise. Je te hais en ce moment-même. »

Eh bien tant mieux si elle était exaspérée en tout cas ! Nul doute qu'on dirait qu'elle était entrain d'évacuer un trop plein. Ca y est ? Elle était calmée maintenant ? Non mais qu'elle le dit franchement, on la laisserait encore s'énerver jusqu'à devenir rouge tomate, sans rien dire. C'était tellement amusant en fin de compte. Enfin toujours est-il qu'apparemment elle cherchait des noises, enfin elle lui en sortait de belles actuellement. Enfin qu'elle continue, de toute façon pour le peu que cela lui faisait finalement. Il avait l'air d'y tenir à ce qu'elle disait ? Pas vraiment. Bon en même temps c'était Ian quand même, il était assez complexe de le comprendre. A vrai dire depuis tout à l'heure il n'avait pas bougé d'un pouce. Il était resté sagement à sa place, toujours avec le même regard avec la même posture, mais sans rien de plus. Tandis qu'elle, elle, elle n'arrêtait pas. Ces Gryffondors étaient-ils vraiment toujours obligés de tourner ? On allait avoir le tourni à force.

Elle avait un prénom, dommage qu'il ne les utilise jamais, cela faisait genre qu'il était proche de la personne, justement ce qu'il ne voulait pas qu'il arrive en fin de compte. Peut-être aussi pour cela qu'il ne disait jamais son prénom. Et elle était petite, enfin plus petite que lui, donc c'était petite. Et cela le restera jusqu'à temps qu'il décide du contraire. Il faudrait qu'elle s'y fasse de toute façon ou qu'elle évite de le cotoyer. Elle le haissait, fallait savoir ce qu'elle voulait quand même. Elle changeait vite de comportement, mais bon il s'agissait d'une fille, on n'allait pas lui en vouloir pour autant. Cela ne savait jamais ce que cela voulait. Bien de toute façon maintenant que tout était dis, on pouvait enfin se retirer en paix. On aurait certainement mieux à faire autre part de toute façon, et plus important également. Faudrait juste trouver quoi.


"Bonne nouvelle. Et bonne déprime."

Pleures un bon coup ma grande, les larmes allaient partir, un jour. Il n'avait pas l'air de s'en faire, au contraire, il avait fait calmement demi-tour pour repartir, et surtout se diriger à nouveau vers la porte. Franchement, il était assez abject comme type, qui voudrait de ça dans sa vie ? Personne bien évidemment, tout comme lui ne voulait de personne en particulier. Enfin en tout cas maintenant on était sur que les serpentards n'étaient plus dans les parages, on allait pouvoir faire ce qu'on pouvait. Non parce que se retrouver en compagnie d'une Gryffondor devant du monde, bonjour l'angoisse, et bonjour les ragots. La dernière fois cela lui avait suffi. Enfin malgré tout, intérieurement, il n'était pas fier de lui. Il avait mal agi, il le savait, à croire qu'il tenait à elle, mais non c'était des bêtises tout cela. Il avait peut-être poussé le bouchon trop loin, mais bon au moins l'abscès était crevé non ? Bien sur que oui.

Il avait déjà la main sur la poignée de la porte, mais que se passera-t-il par la suite ? Est-ce que Jade allait faire quelque chose ou ruminer en silence ? Miss Teigne allait-elle débarquer ? Est-ce que le beau-frère de la tante du cousin par alliance de l'oncle germain du voisin de chambrée d'Ian allait arriver ? A voir....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Jeu 20 Aoû - 21:11

Non mais pourquoi fallait-il toujours qu’elle se mette dans tous ses états lorsqu’il s’adressait à elle ?! Pourtant Jade avait le sens de l’humour en général. Peut-être était-ce sa façon à lui de dire les choses qui la blessait plus qu’elle n’était prête à l’admettre en fin de compte. La belle blonde avait un mal fou à le comprendre et à saisir son caractère tellement changeant. En même temps, la rouge et or était consciente de ne pas faire mieux que lui. Elle passait d’un sentiment à l’autre comme on change de chemise. La jeune femme était heureuse de le voir et l’instant d’après elle le détestait sans aucune raison apparente bien qu’il y en ait actuellement. Jade avait naïvement cru que le baiser qu’ils avaient échangé allait changer quelque chose à leur relation relativement houleuse mais elle s’était plantée en beauté, signe qu’elle ne parvenait pas encore à le cerner … Elle était loin du compte d’ailleurs. Sur un coup de colère passager, elle lui cracha au visage qu’elle le détestait ce qui était en partie totalement faux. D’ailleurs, son affirmation sur ce point lui avait parut affreusement fausse aux oreilles. Il l’exaspérait, lui mettait les nerfs en pelote mais elle ne pouvait quand même pas s’empêcher d’être un minimum heureuse en sa compagnie même si ça n’avait pas vraiment l’art de lui plaire à lui. En même temps, il était difficile de savoir ce qu’il pensait réellement vu le minois impassible qu’il affichait continuellement. A croire qu’il n’avait jamais vraiment été heureux dans le passé ce qui était totalement impossible du point de vue de Jade. La jeune femme ne concevait pas de vie sans amour, c’était tout simplement impossible ou alors on se rapprochait volontairement du coté de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom comme l’avait fait ses grands-parents.

Cependant, elle doutait que Ian ait reçu tout l’amour dont il aurait eu besoin pour s’épanouir pleinement comme elle avait la chance de le faire dans une famille de sang pur … Jade avait été une petite privilégiée en quelque sorte et elle en était consciente notamment grâce au fait qu’elle soit obligée de fréquenter d’autres jeunes gens de son âge issus de grandes familles et tout aussi froid que l’était le vert et argent. Soit, la n’est pas le sujet du moment. Un peu rageuse, la jeune demoiselle essuya les quelques larmes de colère qui avaient coulés le long de ses joues d’un revers de la main, s’assurant au passage que son eye-liner n’avait pas affreusement coulé, il n’aurait plus manqué que ça d’ailleurs. La jeune femme se sentait particulièrement bête de s’être emportée de la sorte, ce n’était pas digne d’elle mais ses émotions étaient décuplées au contact du vert et argent, Dieu seul savait pourquoi d’ailleurs. Il n’était le premier garçon qu’elle rencontrait ni le premier pour qui elle avait des sentiments aussi confus soient-ils mais il était le premier envers qui elle éprouvait en même temps attraction et répulsion, c’était d’une certaine façon vraiment difficile à gérer pour elle. Le silence s’était installé entre eux durant quelques minutes ce qui lui permis de reprendre un visage serein sans aucune trace des quelques larmes qui avaient coulé malgré elle. Le silence ne fut cependant pas prolongé car Ian reprit la parole tandis qu’elle se redressait et se retournait vers lui.


"Bonne nouvelle. Et bonne déprime."

Jade poussa un léger soupir avant d’éclater de son rire franc. Si elle avait un mal de chien à le cerner, il devait être victime de la même chose qu’elle. Non mais il était totalement malade ! La jolie blonde ne déprimait pas le moins du monde … Ses larmes n’avaient rien de déprimant, c’était juste de la colère. Pourtant, la jeune demoiselle était persuadée qu’il aurait été capable de faire la différence mais elle s’était encore apparemment trompée sur son compte. Elle qui pensait être tellement transparente ! Le jeune homme s’était déplacé vers la porte, posant sa main sur la poignée. Un dilemme intérieur s’installa alors … Devait-elle le laisser partir ou le retenir ?! C’était assez compliqué. Vu que Jade n’arrivait pas à savoir ce qu’il pensait vraiment ni ce qu’il désirait, il lui était pénible de prendre une décision. Cependant, elle n’avait pas vraiment envie de se retrouver seule. Bien entendu, elle pourrait sans problème retourner à l’extérieur et aller retrouver ses amies mais ce n’était pas à ça qu’elle aspirait. D’une certaine façon, les réactions que le vert et argent avaient eues l’intriguait encore plus qu’il ne l’avait intriguée par le passé. D’une certaine façon, elle aurait préféré le laisser partir et voir comment évoluerait leur relation dans le futur et d’un autre coté, la jeune femme avait envie d’apprendre à mieux le connaitre et de le voir rester avec elle. Elle ne savait pas quoi faire. Et, sans même s’en rendre vraiment compte, la belle blonde se retrouva aux cotés du jeune homme en quelques secondes (il fallait bien avouer que la pièce où ils se trouvaient n’était pas très grande). Sans réfléchir, ne suivant que ses impulsions, la demoiselle déposa sa main sur celle du jeune homme … timidement s’entend vu qu’elle ne savait pas quel réaction il aurait envers elle comme toujours. Jade n’osa pas lever les yeux vers lui, s’empourprant légèrement. En effet, elle avait peur de sa réaction, peur qu’il se montre de nouveau mesquin avec elle alors qu’elle essayait de faire tout son possible pour être la plus agréable possible en sa présence ce qui n’avait pas franchement l’air de fonctionner d’ailleurs.

« Reste. »

Ce fut la seule parole que la jeune demoiselle fut en mesure de prononcer d’une petite voix qui plus est. Jamais elle n’aurait imaginé un seul instant se retrouver dans une pareille situation. Si on lui avait un jour dit qu’elle se retrouvait dans la même pièce qu’un serpentard pour qui elle éprouverait des sentiments aussi confus, elle aurait rit au nez de cette personne sauf que c’était arrivé et que d’une façon ou d’une autre, elle n’avait d’autre choix que d’assumer ses choix, ses actes et ce qu’elle ressentait. Maintenant, c’était à lui seul de faire son choix. Elle lui avait bien dit qu’elle ne l’obligerait pas à se retrouver en sa compagnie et c’était vrai. Il avait le choix, rester ou partir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Ven 21 Aoû - 9:47

« Reste. »

Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Elle lui prenait la main et elle lui demandait de rester ? Elle était folle ou quoi ? Elle ne se rappelait plus que les contacts physiques ce n'était pas franchement son genre ? Bon d'accord dernièrement on ne pouvait pas dire que c'était tout à fait vrai, mais ce n'était pas de sa faute, c'était la faute aux hormones tout simplement. Un peu facile de les accuser finalement, mais bon il fallait bien accuser quelqu'un et il n'allait pas s'accuser quand même ! Enfin toujours est-il que pour le moment il retira sa main qui était sur la sienne. Pas d'un coup sec et sans demander son avis, disons plus doucement, bien qu'il eut un léger sursaut quand elle vint faire cela. Quand c'était de son propre chef qu'il le faisait, aucun soucis, mais quand c'était les autres, on passait à un tout autre problème. Enfin maintenant, il faudrait peut-être se décider en fin de compte. Il ne voyait pas vraiment quoi ajouter face à la situation, et on ne pouvait pas vraiment dire qu'il était un grand parleur, loin de là.

Il secoua légèrement de la tête, il serait peut-être temps qu'il prenne la parole n'est-ce pas ? Il la fixa quelques instants, à vrai dire, elle n'osait pas actuellement le regarder. Va comprendre pourquoi, oui enfin il n'allait pas chercher non plus quand même, il avait d'autres choses à faire et à penser. Enfin en tout cas, vu qu'elle venait de faire le premier geste, il pouvait toujours essayer de faire le second non ? Oui on dit bien essayer, parce que le connaissant, il était encore capable de sortir une énormité en quelques secondes pour remettre l'ambiance à zéro. Quoiqu'elle ne devait pas être bien plus élevée actuellement.


"Pourquoi ?"

Oui pratique n'empêche ce qu'il venait de dire non ? Au moins il ne se mouillait pas vraiment dans les explications et il la laissait se débrouiller. Mais bon au moins il n'était pas sorti de là, c'était déjà un pas en avant, il fallait l'avouer malgré tout. Bien sur, va savoir ce qui se passait dans sa tête ou derrière ce visage, mission impossible. Mais nul doute que s'il était encore là, et qu'il avait posé la question au lieu de la virer sans ménagement pour sortir, c'était quand même qu'en quelque sorte, il y avait anguille sous roche. Quel genre d'anguille, il ne savait pas encore à vrai dire, cela se faufilait lui juste comme cela en fait, pour le reste disons que cela viendra en temps voulu n'est-ce pas ? En tout cas on espérait, sinon on allait continuer à agir de façon assez bizarre avec elle tout simplement. Et il valait mieux mettre cela au clair dès que cela serait possible.

C'était quand même une drôle d'histoire tout cela. On faisait tout disons pour la mettre en rage, la faire pleurer et on en passe et des meilleurs, mais malgré tout il avait toujours l'air de tenir à sa présence. Est-ce qu'il voulait juste avoir un punching-ball pour se défouler ou était-ce totalement autre chose ? Bonne question, et même lui n'avait pas vraiment la réponse actuellement. Pfff, je vous jure les adolescents parfois, ils étaient durs à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Ven 21 Aoû - 18:53

Bon, il fallait quand même lui laisser ça, Jade avait eut le courage (ou la bêtise) de revenir vers Ian après tout ce qu’il avait osé lui dire. Dans un certain sens, c’était un signe précurseur de ce qu’elle ne voulait ni voir ni même imaginer. Il était de toute façon bien trop différent de la rouge et or pour que quoi que ce soit tourne bien entre eux. Mais la belle blonde ne pouvait pas s’empêcher d’avoir besoin de sa compagnie malgré leurs prises de bec répétées, à croire qu’elle était maso tout compte fait. La demoiselle s’était donc approchée du jeune homme lorsque ce dernier venait de déposer sa main sur la poignée de la porte. Jade s’approcha assez rapidement et déposa sa main sur celle du jeune homme, délicatement en lui demandant de rester. Pourquoi ?! Ben elle était tout simplement incapable de le dire, il fallait qu’elle le lui demande, c’est tout. La réaction du jeune homme ne se fit pas attendre. Il retira doucement sa main de la sienne … Oui, Jade avait oublié à quel point le contact physique n’était pas du tout la tasse de thé du vert et argent mais en même temps, elle avait de bonnes excuses pour cet oubli … Ils avaient quand même été vachement proches récemment, un peu trop peut-être. Bien entendu, elle aurait pu se choquer pour ce geste mais le connaissant un minimum, cette réaction ne l’étonna pas le moins du monde. En fait, Jade s’était attendue à quelque chose de légèrement différent vu ce qu’ils s’étaient dit mais bon, elle n’allait pas s’en plaindre tout de même. La belle blonde avait vraiment cru qu’il prendrait la porte et s’en irait sans même lui adresser la parole et ce fut tout le contraire bien qu’elle n’obtienne pas de réponse claire et concise. A croire que le jeune homme devait toujours poser des questions auxquels elle n’avait pas de réponses évidentes. Non mais quand même ! Il avait été assez gentil pour ne pas la repousser, ce dont elle lui était reconnaissante. Le vert et argent secoua légèrement la tête avant de l’observer durant un court moment … A la recherche de quoi ?! Bonne question. Ce qui était certain, c’était que Jade sentait son regard peser sur elle bien qu’elle ne puisse le vérifier. En effet, elle se refusait à croiser son regard ayant bien trop peur de ce qu’elle pourrait y voir. Le silence s’installa durant un moment entre eux avant que Ian ne reprenne la parole.

"Pourquoi ?"

Non mais pourquoi cette question franchement ?! Elle n’en savait rien elle-même alors que voulez-vous qu’elle lui réponde ?! Jade releva son regard azur vers lui, au moins, il n’avait pas dit non du premier coup. Elle l’observa un moment, se mordillant la lèvre inférieure comme elle avait l’habitude de le faire lorsqu’elle réfléchissait. La réponse à la question posée n’était pas évidente pour la jeune femme, elle avait seulement envie qu’il reste avec elle, pourquoi était une toute autre paire de manches. Mais bon, il fallait bien qu’elle lui fournisse une réponse après tout, elle ne pouvait pas lui dire qu’elle n’avait pas de raison précise à cette demande tout de même. Le silence s’était imposé entre eux et ça commençait à se faire lourd, il fallait qu’elle parle et qu’elle donne une raison.

« Tu en as de ces questions tout de même. Pourquoi est-ce que je veux que tu restes …. »

Oui, elle essayait de gagner encore un peu de temps avant de donner la raison qu’elle ne connaissait pas elle-même. C’était juste parce qu’elle en avait envie peut-être ou qu’elle ne voulait pas se retrouver seule ou encore qu’elle désirait discuter avec lui de manière civilisée peut-être … Va savoir. Il fallait bien avouer que leurs conversations n’étaient généralement pas de tout repos mais bon, la blondinette en avait besoin tout simplement. Bon, il fallait qu’elle donne une raison valable maintenant.

« Bien que tu me tapes généralement sur le système, j’apprécie quand même ta compagnie et je me demandais si nous serions capable d’avoir une conversation civilisée et sans éclats de voix pour une fois. Nous nous sommes quand même pas mal prit la tête aujourd’hui alors voilà. Tu n’es pas obligé d’accepter bien sur. »

D’ailleurs, la jeune femme fit un pas de coté, laissant l’espace où se trouvait la porte totalement dégagé. S’il voulait partir, elle ne lui en voudrait pas outre mesure, elle aurait essayé au moins. Le champ libre, elle attendit qu’il lui donne sa réponse. Elle était loin de savoir ce qu’il allait décider mais pour une fois, elle se contenta de le regarder et d’étudier un peu plus minutieusement ses expressions et son visage …. Peut-être y découvrirait-elle quelque chose d’intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Sam 22 Aoû - 10:53

« Tu en as de ces questions tout de même. Pourquoi est-ce que je veux que tu restes …. »

Eh bien, oui, c'était une question comme une autre non ? Enfin pour lui c'était le cas. On ne voyait pas ce qu'il y avait de bizarre dans sa question à proprement parler. A vrai dire, c'était normal non qu'il demande pourquoi elle voulait qu'il reste ? Après tout, elle venait bien en quelque sorte de dire qu'elle le détestait non ? Alors pourquoi revenir sur ses paroles pour lui demander de rester ? Non mais quand on dit qu'une fille, cela changeait d'avis comme de chemises, ce n'était pas des idées en l'air. A un moment c'était ceci, à un autre c'était cela. On n'allait jamais réussir à s'en sortir si cela continuait de toute façon. Enfin toujours est-il que pour le moment, il écouta ce qu'elle proposait comme explication. A vrai dire, on ne savait pas à quoi s'attendre avec elle au niveau de la réponse. Elle disait qu'il était bizarre, ou en tout cas elle devait le penser, de toute façon même lui le pensait, mais pour autant, elle n'était pas franchement mieux dans son genre de toute façon.

« Bien que tu me tapes généralement sur le système, j’apprécie quand même ta compagnie et je me demandais si nous serions capable d’avoir une conversation civilisée et sans éclats de voix pour une fois. Nous nous sommes quand même pas mal prit la tête aujourd’hui alors voilà. Tu n’es pas obligé d’accepter bien sur. »

Parler ? Il n'était pas vraiment sur d'être capable de faire cela. elle voulait une conversation civilisée avec lui, elle demandait beaucoup là quand même mine de rien. Enfin toujours est-il que cela avait l'air d'être une situation honnête, bien qu'il ne sache pas du tout de quoi parler. Enfin pour le moment, bien qu'elle se décala pour qu'il puisse partir, ce n'était pas pour autant qu'il le fit. Loin de là. A vrai dire, pour le moment, il se contenta de rester au même endroit. Qu'est-ce que vous voulez qu'il dise déjà face à cela. Non finalement, il se contenta de faire demi-tour et d'aller s'installer dans l'herbe, signe visible qu'il acceptait le compromis non ?

"Je t'écoute."

Oui bon il avait accepté le compromis, cela ne voulait pas pour autant dire que ce serait lui qui animerait la discussion de toute façon. Enfin au moins il y avait quelques progrés chez lui que l'on pouvait voir. Maintenant à savoir si cela allait durer, il faudrait déjà voir, quel genre de sujet de conversation on allait aborder et s'il n'allait pas se refermer de suite sur lui-même et ressortir ses sarcasmes. Le plus dur rester à faire quand même ! Bon courage à Jade en tout cas pour dompter l'animal. Pas sur qu'elle y arrive, d'ailleurs, même lui ne se domptait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Sam 22 Aoû - 20:55

Elle continua à l’observer, un peu en retrait, attendant le moment où le jeune homme déciderait si oui ou non il était disposé à rester en sa compagnie. Bon, il faut bien avouer qu’en ce moment, la belle blondinette devait plus passer pour une girouette qu’autre chose avec ses constants changements d’humeur mais bon, ce n’était pas entièrement de sa faute en même temps. Le jeune homme resta un court moment à l’observer, l’espace le séparant de la porte de sortie totalement libre. Jade s’attendait à ce qu’il passe devant elle sans même un regard et qu’il sorte de la pièce, c’était bien dans son caractère sauf qu’en fait non … Elle devait vraiment l’avoir très mal cerné apparemment car Ian se retourna et se dirigea vers le centre de la pièce avant de s’installer sur l’herbe. La jeune demoiselle ne pu s’empêcher d’afficher ce petit sourire satisfait qui lui allait si bien, elle avait de nouveau obtenu ce qu’elle voulait d’un seul mot … C’était assez étrange tout de même la façon dont ils se cherchaient toujours sans vraiment arriver à se quitter réellement. Jade resta quelques secondes statiques, observant le dos du jeune homme avant de se déplacer vers lui, sa baguette à la main. La rouge et or s’arrêta à sa hauteur, le dominant de sa taille pour une fois avant d’agiter négligemment sa baguette devant elle. Un grand drap de plage orange profond apparut sur le sol et elle s’y installa en veillant toujours à éviter un quelconque contact physique avec le jeune homme, autant ne pas le mettre d’emblée d’humeur massacrante, elle en avait eu assez pour la journée. De petites fées commencèrent à venir voltiger autour d’eux, donnant à la scène une drôle d’allure. D’ailleurs, la jeune demoiselle écarta une fée de sa chevelure blonde d’un geste quelque peu irrité. Non mais pourquoi avait-elle eut l’envie de voir des fées dans cette pièce ?! Soit, elle se calma un peu, sa nervosité était certainement palpable et se souvint qu’en réalité, elle adorait ces magnifiques petits êtres pourvu d’ailes et qu’elles avaient en général un effet apaisant. Un court silence s’installa entre eux lorsque Ian prit la parole.

"Je t'écoute."

Mouais, bon, elle avait espéré qu’il lancerait un sujet de conversation quelconque et que ce ne serait pas à elle de le faire. En effet, Jade avait toujours une peur bleue de dire un mot de travers ou d’entamer un sujet qui ne convenait guère au vert et argent. Bon, elle se souvenait qu’il n’appréciait pas qu’on parle de la famille, elle s’en abstiendrait donc dans la mesure du possible. Elle lui jeta un drôle de regard, essayant d’évaluer dans quel domaine il serait le plus apte à se livrer à elle sans vraiment y parvenir comme elle l’aurait voulu. Jade poussa un léger soupir tout en réfléchissant, jouant avec une mèche de ses cheveux qu’elle enroulait et déroulait autour de son doigt.

« Hum, je n’ai pas envie que ça parte en sucette dès le début. S’il m’arrive d’aborder un sujet qui te déplait, fais le moi savoir et ne te choque pas s’il te plait. Tu es bien conscient que je ne te connais pas assez pour savoir ce dont je peux parler avec toi ou non ?! »

Elle lui adressa un petit sourire sans savoir ce qu’il pensait réellement ce qui se révélait dérangeant pour elle. Jade détestait rester dans l’ignorance et elle l’était totalement avec lui. Il cachait tellement bien ses sentiments et ses émotions qu’il était difficile de prédire ses réactions. Cela l’ennuyait et en même temps la fascinait. On ne s’ennuyait jamais avec Ian, c’était certain. Il pouvait aussi bien vous embrasser passionnément comme vous pousser à bout la seconde suivante …. Assez déroutant comme attitude quand même. La jeune femme réfléchit au sujet qu’elle pourrait aborder sans l’outrer directement. Elle se mordilla la lèvre supérieure sans pour autant cesser d’entortiller sa mèche de cheveux. Une idée lui vint à l’esprit, espérons qu’elle serait bonne pour une fois. Les vacances approchaient maintenant alors pourquoi ne pas en parler …

« Les vacances approchent ! Tu penses être prêt pour tes ASPIC ?? Qu’est-ce que tu comptes faire après Poudlard ?! »

Bon, ok, le sujet n’était pas vraiment des plus passionnants mais tout de même, c’était un début et il valait toujours mieux y aller mollo avec Ian. Le simple fait d’aborder le sujet qu’il ne voulait pas évoquer le mettait en rogne …. Les vacances étaient un sujet quand même assez anodin en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Lun 24 Aoû - 19:34

« Hum, je n’ai pas envie que ça parte en sucette dès le début. S’il m’arrive d’aborder un sujet qui te déplait, fais le moi savoir et ne te choque pas s’il te plait. Tu es bien conscient que je ne te connais pas assez pour savoir ce dont je peux parler avec toi ou non ?! »

Oui il en était conscient, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu'il faisait des efforts pour s'améliorer dans ce domaine. En gros, il la laissait faire pour voir ou tout cela menait en quelque sorte, comme si finalement, il n'attendait qu'un faux pas de sa part pour que finalement tout s'arrête. Il faut dire que c'était ce qu'il avait fait la dernière fois. Enfin quand même, il restait là pour discuter mais malgré tout, on dirait qu'il attendait qu'elle fasse une erreur. Enfin pour le moment elle s'était installée, avec une serviette on dirait, bref quelque chose à mettre sur l'herbe et elle lançait ce préambule. Oui enfin ce n'était pas pour autant qu'il ne prendrait pas la mouche si elle optait pour un sujet qu'il n'aimait pas aborder. Mais oui il le savait finalement. Quand on vous dit qu'il était inaccessible, ce n'était pas pour rien, pas pour rien qu'il n'avait pas de petite amie ou quelque chose d'environnant de façon stable. Et on doutait qu'elle y arrive, enfin déjà on doutait qu'on la laisse tout simplement faire. C'était mieux de dire cela comme ça.

« Les vacances approchent ! Tu penses être prêt pour tes ASPIC ?? Qu’est-ce que tu comptes faire après Poudlard ?! »

Tu parles d'un sujet de conversation finalement. Oui bon en même temps étant donné qu'elle ne savait pas vraiment quoi aborder comme sujet avec lui, il valait quand même mieux abordé un auquel il ne se fâcherait pas. Bien que parler des cours, ce ne soit pas vraiment le plus intéressant, d'autant plus qu'elle mettait sur le tapis, le sujet de conversation qu'on voulait éviter. Quoi faire après Poudlard ? On ne pouvait pas dire qu'il avait vraiment le choix. Il allait intégrer les mangemorts de force, merci Père finalement, et on verra comment ça tourne de toute façon, même si on se doutait qu'il n'allait pas vraiment survivre longtemps là-bas. Enfin cela dépendait s'il mettait sa vie en jeu pour d'autres choses plus importantes ou pas. Va répondre à ça de toute façon, surtout avec ce qu'il savait qu'il allait lui arriver.

"J'en aurais certains, et d'autres non en fait. C'est certain. Certainement un travail au Ministère je pense, faut voir ce qu'il peut m'être proposé par la suite."

On ne pouvait pas dire qu'il était très enthousiaste à l'idée de répondre à la question, et à dire vrai ses réponses, ce n'était pas non plus totalement cela en fin de compte. Enfin toujours est-il que quand même il avait répondu, bien qu'il aurait pu sortir finalement qu'il ne voulait pas parler de la dernière partie, mais il venait de faire des progrès mine de rien, c'était toujours un plus n'est-ce pas ? Bien sur que oui, mais il ne faudrait pas non plus trop lui en demander en même temps. Va savoir comment cela pourrait se passer.

"Et toi ?"

Oui quand même, il faut renvoyer l'ascenseur, et puis comme cela, ça évite de nouveau de s'attarder sur lui, ce qu'il n'aimait pas. Ah oui, il aimait être dans son coin sans qu'on le remarque, mais on dirait qu'avec elle, c'était rapé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   Mar 25 Aoû - 11:09

Jade s’était installée à coté du jeune homme, légèrement tournée vers lui. En effet, la jeune demoiselle détestait parler à quelqu’un lorsqu’elle ne pouvait pas voir son visage. Pourquoi ?! Elle n’en connaissait pas la raison elle-même. La belle blonde se redressa lentement, gardant son dos bien droit comme le lui avait si souvent répéter ses grands-parents. Une dame de bonne famille devait se tenir correctement en toute circonstance et Jade n’y avait pas fait exception. D’ailleurs, elle ne pouvait que les remercier car, grâce à eux, la jeune demoiselle n’aurait jamais de problème de dos. Soit, le sujet de conversation que choisit la jeune demoiselle se porta sur les ASPIC à venir et sur l’avenir immédiat du jeune vert et argent. Pas que cela l’intéresse outre mesure mais comme Ian avait une fâcheuse tendance à prendre la mouche dès que le sujet ne lui convenait pas, autant partir sur un sujet qui ne porterait pas à quiproquo tout de suite. Gardons les sujets qui pourraient fâcher pour plus tard, un peu de calme ne serait pas de refus pour le moment. Dans un certain sens, la curiosité maladive de la demoiselle était certainement à l’origine de sa question car, une fois leur ASPIC et leur 7e année terminée, les deux jeunes gens se perdraient certainement de vue … A moins que … Non, autant ne pas y penser, c’était tout simplement impossible et inconcevable. Ils n’avaient ni la même vie ni les mêmes ambitions pour le futur si on s’en tenait aux apparences extérieure du moins. Tout les opposait pour le moment et ce n’était apparemment pas prêt de changer si Ian ne se montrait pas plus agréable à vrai dire. Soit, le jeune homme se montra quand même assez courtois pour répondre même si le ton qu’il avait utilisé prouvait franchement à Jade que cela n’avait aucun intérêt à proprement parler pour lui. La belle blonde aurait pu s’en offusquer mais c’était une réaction tellement normale de la part du jeune homme qu’elle n’y prêta aucune attention particulière. Ce n’était pas entièrement de sa faute à elle s’ils n’avaient pas une conversation plus intéressante tout de même.

-"J'en aurais certains, et d'autres non en fait. C'est certain. Certainement un travail au Ministère je pense, faut voir ce qu'il peut m'être proposé par la suite."

La jeune femme médita quelques minutes les paroles du jeune homme. Il ne prévoyait pas d’avoir tous ses ASPIC mais comptait apparemment rentrer au ministère même si Jade pensait que ses parents à lui le pousseraient plutôt vers une autre voie un peu moins avouable d’ailleurs. A partir du peu que Ian lui avait révélé sur sa famille, Jade avait comprit qu’ils étaient tous à peu prêt porter sur la magie noir, le seigneur des ténèbres et tout le toutim, malheureusement pour le jeune homme d’ailleurs. La blondinette doutait d’ailleurs que le père du jeune homme le laisse vivre sa vie sans essayer de lui faire épouser ses propres convictions. La belle blonde était à ce stade de pensées lorsque la voix froide du jeune homme retentit de nouveau.

-"Et toi ?"

La belle blonde garda un court moment le silence. Elle savait à peu prêt ce qu’elle voulait et ce qu’une partie de sa famille projetait secrètement pour elle depuis sa naissance et dont elle ne voulait absolument pas entendre parler le moins du monde. Oula, il fallait qu’elle se dépêche de répondre sinon elle allait se perdre dans ses pensées et ce silence pourrait durer longtemps ce qui arrangerait peut-être le jeune homme en fin de compte.

« Je crois que j’aurai tous mes ASPIC, j’ai un peu de mal en théorie pour les potions mais la pratique rattrapera tout ça sans problème je crois. Pour ce qui est de l’après Poudlard, certains membres de ma famille ont des projets bien particuliers pour moi que je n’approuve pas. Je ferai tout ce qui est possible pour y échapper de toute façon. Mes grands-parents voudraient me voir épouser un sorcier issu d’une grande famille de sang-pur proche de la notre que je déteste d’ailleurs et me voir faire allégeance à celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Comme ils n’y sont pas parvenus avec ma mère et tente donc d’y parvenir avec moi … peine perdue je crois. Sinon, j’aimerais bien rentrer au bureau des aurores ou devenir avocate. »

Oui, c’était parfaitement ce à quoi aspirait la jeune demoiselle. Une chose qu’avait eu sa mère lui manquait cependant pour la combler parfaitement, Jade voulait trouver l’amour parfait et éternel ce qui n’était pas donné ni évident d’ailleurs. Ses parents avaient eut l’immense chance de se trouver pour ne plus jamais se quitter et la rouge et or aspirait à une telle idylle tout en sachant très bien que c’était extrêmement rare. Ce que la vie pouvait être compliquée par moment tout de même. D’ailleurs, Jade avait peur de rentrer chez elle après avoir obtenu son diplôme rien que de penser à la bataille qu’elle devrait mener de front contre ses grands-parents pour qu’ils lui lâchent définitivement la grappe. D’ailleurs, la jeune femme se demandait même si elle n’avait pas plus de chance à ramener un sang de bourbe chez elle pour dégouter définitivement ses grands-parents. Soit, la demoiselle écarta rapidement cette horrible pensée, elle détestait utiliser les gens et ne voyait pas l’intérêt de faire de la peine à quelqu’un pour servir ses propres intérêts. Un petit soupir résigné s’échappa de ses lèvres malgré elle, la rouge et or devrait sans conteste se montrer forte et certainement persuasive pour obtenir sa tranquillité et sa liberté de mouvement. Faire ce qu’elle voulait de sa vie était son but absolu, elle ne voulait pas à avoir de compte à rendre à personne et encore moins à une espèce de tyran décharné qui la ferait plus souffrir qu’autre chose d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nez à Nez improvisé (FE Ian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nez à Nez improvisé (FE Ian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» [ Réunion familiale improvisée ]
» Garderie improvisée (pv Aku & Jitsurei)
» Une sieste improvisée... [Pv Danny -Irving]
» Escarmouche Improvisée [PV : Anaki Ryuki - Hayashi Mao]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente-