Partagez | .
 

 Sorry...Again ? [ Kyllian ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Ven 4 Déc - 21:51

  • C’était un jour qui ressemblait aux autres, une journée froide d’un jour d’hiver, où les élèves déambulaient dans les couloirs à une vitesse folle. Lyne, une jolie Gryffondor, se trouvait à ce-même instant dans les couloirs, regardant tout autour d’elle pour constater que cette période de noël avait mit les élèves dans une sorte de transe, une agitation soudaine amplifiaient leur mouvement et leur pas, elle avait l’impression d’être un passant qui observe un paysage, et dont chaque détails n’avait aucun impact sur elle. La rouge & or ne bougeait pas, seuls ses yeux pétillants regardaient amèrement ce qui se passait. Soudainement, les élèves se mirent à courir dans tout les sens, en criant, hurlant avec une telle frayeur que quiconque aurait ressentir cette peur amère. Cependant, la demoiselle ne bougeait toujours pas, et son regard vide se détachait de cette folie environnante. Chaque seconde, chaque minute devenait un vrai supplice, des élèves, paniqués la poussèrent violement contre l’un des nombreux mur du château, sur le coup, elle se cogna la phase inférieure de la tête, et elle tomba lourdement à terre. C’était un mauvais rêve, qui une fois de plus lui avait permit de se réveiller en sursaut. En réalité, c’était le genre de rêve qui entretenait son goût pour les choses dangereuses ; Car oui, Lyne est une fille terriblement mystérieuse et imprévisible. Elle n’est pas du genre à étaler sa vie aux gens qui l’entourent, et il est très difficile de savoir à quoi elle peut penser, ou ce qu’elle ressent. D’ailleurs, malgré son visage angélique et ses traits fins, elle possède un caractère pire qu’explosif, tel une bombe à retardement, elle boue de l’intérieur, et est capable de blesser profondément une personne juste avec des mots. Doucement, elle poussa la couverture de son lit sur le rebord, et se leva. Il faisait terriblement froid, alors la demoiselle s’empressa vite de se préparer pour affronter une nouvelle journée de cours. La matinée défila à une vitesse incroyable, disons qu’elle appréciait particulièrement les cours de sortilèges, même si elle avait du mal à cibler son attention sur le cours en lui-même. Généralement, elle à toujours une feuille de parchemin sous la main, et elle griffonne je ne sais quoi. Peu attentive, elle se fait rarement remettre en place, car même si elle n’écoute de très peu, les professeurs sont souvent satisfait d’elle, car elle a des capacités, et des connaissances assez surprenante, pour une p’tite Gryffondor .

    Plus tard, vers la fin de l’après midi, Lyne abandonna son groupe d’amis, en délivrant une excuse un peu banal « un truc important à faire, désolé ! ». En réalité, elle devait se rendre à la volière, car le matin même, elle avait perdu une chose à laquelle elle tenait terriblement, c'est-à-dire une chaîne en argent, avec un lion gravé sur une plaque fine, et où on pouvait lire « Lyne » en lettre capitale. C’était une sorte de porte bonheur, une trace du passé également, bref cette chose là, elle l’avait cherchée de partout. Dortoir, salle de cours, couloir, mais en vain. La volière était sa dernière solution, et elle espérait vraiment pouvoir retrouver cet objet. Un sourire aux lèvres, elle pressa le pas, longea un petit couloir, et descendit des escaliers. Elle fit brusquement son entrée dans la volière, sans une fois de plus regarder devant elle..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Ven 4 Déc - 22:22

Pour une matinée, il aurait pu rêver mieux. Histoire de la magie, vite fait démoli par le cours de Potions lui-même. Il fallait dire que s'il avait à choisir, il passerait sa vie à avoir Sortilèges, mais voilà, ce n'était pas le cas alors, il devait faire avec. Néanmoins, il savait se surpasser, ne serait-ce que pour être meilleur que les autres. Kyllian ferait toujours l'effort, pour embêter la population. Mais il ne savait pas faire cela dans tous les cours, d'abord parce que certains ne l'intéressaient vraiment pas. Ensuite, parce qu'il n'appréciait pas spécialement les cours qu'ils avaient en commun avec les autres maisons. Cela lui donnait tout simplement de l'urticaire, encore plus lorsqu'il se retrouvait avec les Griffy. Néanmoins, heureusement pour lui, la matinée était enfin terminée au moment où il pensait à ses cours qu'il devrait travailler cet après-midi.

Divination. C'était tout simplement le cours qu'il allait rater pour être tranquille. D'abord, cela ne faisait jamais plaisir de voir la tête effrayante et sérieusement bizarre de Trelawney mais en plus, il avait des choses à faire. Travailler certes. Mais surtout, c'était le jour où il se rendait à la volière pour écrire à ses parents. Il savait au fond que la seule chose qui les intéressait, c'était combien de points avait-il fait gagner à sa maison. Et comme, il en avait fait gagner un paquet, c'était bel et bien le moment d'aller leur raconter. En général, si la volière était assez vide, il écrivait directement la-bas. C'était d'ailleurs pour cela qu'il choisissait l'heure du déjeuner pour s'y rendre. Un moment où en général, tout le monde se rendait à la Grande Salle. Arrivé dans la volière assez rapidement. Sa plume et une feuille en main. Il observait la vue du château. Kyllian n'avait pas besoin d'être désagréable lorsqu'il était seul. C'était le point positif. Il se mettait alors à écrire, assez rapidement, de toute façon, il ne faisait que donner des nouvelles rapides. Pour ce qui était des formules de tendresse, ce n'était sérieusement pas leur genre. Et alors qu'il prenait son hiboux pour pouvoir envoyer la lettre qu'il venait de finir, un autre hiboux lui fonçait droit dessus comme s'il voulait lui pourrir l'existence. Juste de quoi l'énerver. Trop. Ou en tout cas bien assez pour que sans réfléchir plus longtemps, il sortait sa baguette pour prononcer vers l'animal.

- Petrificus totalus!

Laissant le pauvre hiboux gris tomber à la renverse. Alors qu'il se penchait pour le jeter depuis le haut de la tour. Il découvrait un chaîne en argent qu'il avait de toute évidence, déjà vu quelque part. Il fronçait les sourcils, plissant les yeux, observant un peu mieux l'objet. Profitant également du moment pour jeter la bestiole par dessus bord. "Lyne". Il ouvrait grand les yeux. C'était bien simple, il était maudit. Lyne Weller. Une fille qu'il évitait au possible tant ce qu'il ressentait en sa présence le dérangeait. Beaucoup trop de choses contradictoires, beaucoup trop. Il lui ramènerait plus tard. Néanmoins, il ferait mieux de sortir d'ici avant qu'elle ne débarque, surtout qu'il devait déjà être là depuis un moment. Il fonçait vers les escaliers avant de percuter violemment la Griffy qu'il reconnut en un simple coup d'oeil. Kyllian la retenait fermement par le bras avant qu'elle ne redescende violemment toutes les marches, le visage fermé. C'était trop tard.

- Bon sang! Tu ne fais jamais attention! Il faudrait commencer à apprendre à regarder devant toi un jour ou l'autre, tu ne peux pas passer ta vie à entrer dans toute la population, on ne te rattrapera pas toujours!

Il aurait également pu lui dire bonjour, oui. Le pendentif déjà rangé dans sa poche, et le main toujours fermement posé sur le bras de la jeune fille inconsciemment, elle avait droit à un des regards les plus sombres du Serpentard. Juste pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 0:02

  • Tout à coup, alors que Lyne se précipitait, et fonçait sans porter d’attention sur ce qui se trouvait en face d’elle, elle bouscula violement un inconnu, qu’elle n’avait pu identifier à cause de la vitesse à laquelle les choses se sont enchaînées. Ses pieds instables, se tenait au bords des escaliers, et l’impact la fit dangereusement vasciller en arrière. Sans avoir le moindre repère pour se rattraper à quoi que se soit, elle savait que la chute risquerait d’être vraiment douloureuse. Ses yeux se plièrent brusquement, comme si elle attendait que cela se finisse. Cependant une pression comprimait son bras, et l’empêcha de tomber. Doucement, elle réouvrit les yeux, et vit la personne qu’elle venait tout juste de bousculer, et qui venait de lui épargner une très mauvaise chute. Avant qu’elle ne put chuchoter le moindre remerciement, son visage resta impassible en voyant le jeune homme qui se tenait en face d’elle, il s’agissait de Kyllian. A vrai dire, c’était dans ce genre de situation qu’elle s’en voulait d’être aussi maladroite, c’était le genre de personne avec qui les disputes fusaient plus vite qu’une simple conversation, car Lyne restait toujours sur ses idées, ou cherchait à se défendre. A chaque fois qu’ils se croisaient, ou alors le plus souvent, ils se déchiraient littéralement par des mots, ou des contractions. Sauf en cas d’exception, où lorsqu’il n’y a rien à redire. Elle ne pouvait expliquer, pourquoi, une seconde fois elle se trouvait là, et surtout pourquoi c’était lui qu’elle avait bousculé. D’ailleurs elle ne préférait pas s’avouer, que s’il n’aurait pas été là aujourd’hui, elle aurait eu de sérieux problèmes. Cependant, bien trop têtue, et butée sur ses propres idées, il lui arrivera rarement de venir s’excuser ou de remercier une personne.

    - Bon sang! Tu ne fais jamais attention! Il faudrait commencer à apprendre à regarder devant toi un jour ou l'autre, tu ne peux pas passer ta vie à entrer dans toute la population, on ne te rattrapera pas toujours!

    Alors que la Rouge & Or, ne disait rien, la voix du Serpentard se fit entendre. Sa mine légèrement pâle restait impassible face à ses reproches, il fallait dire que Lyne se préparait déjà d’avance à contre attaquer. Une méfiance douloureuse s’était créer en elle, elle avait prit l’habitude, lorsqu’il était là de toujours être sur ses gardes, elle ne se laissait jamais faire, et contestait toujours ce qu’il disait. C’était plus fort qu’elle, ses mots parfois devenait agressif avant même que le jeune homme prononce quoi que se soit. Au bout de quelques secondes, elle vit le regard sombre du homme, qu’elle n’évita pas, bien au contraire, elle soutenait impassiblement son regard, comme si ça n’avait aucun impact sur elle, et que rien ne pouvait la toucher, pourtant…

    « - Qui te dis, que c’est moi qui ne fait pas attention ? Tu sais, tu étais là toi aussi, t’aurais bien pu esquiver, ou mieux regarder, je ne sais pas ! Je n’ai pas peur ,car malheureusement, on finit tous un jour par tomber. »


    Ses mots possédaient une sorte d’agressivité, comme si, elle éprouvait une haine envers lui, comme si le fruit de ces nombreuses dispute avait crée une haine , ce quelques choses l’empêchaient de lui laisser dire quoi que se soit contre elle. Elle lui tenait souvent tête, car elle refusait tout simplement qu’il ait raison. Pourtant, elle ressentait un sentiment étrange en sa présence, qu’elle préférait d’ailleurs ne pas développer, ni même comprendre, malgré elle. La demoiselle ne l’avait pas saluée, ni même remercié, elle se contentait simplement de regarder Kyllian dans les yeux, avec cette touche d’indifférence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 0:37

Elle n'avait pas l'air d'apprécier ses paroles, comme d'habitude. Avec elle, il était habitué à ce qu'elle n'écoute jamais de toute façon. Elle était aussi têtue que lui. Bon d'accord, légèrement moins. Lorsqu'elle avait entièrement tort et qu'elle n'avait plus le choix de faire demi-tour sur toutes les bêtises qu'elle avait lâché. Elle avait l'intelligence de reconnaître ses torts. Alors que lui, considérait ne jamais sortir de bêtises, tout ce qu'il disait était toujours fondé et entièrement objectif. Du coup, personne ne pouvait avoir raison face à lui. Pourquoi est-ce qu'elle continuait bêtement à vouloir essayer de le contredire tout le temps? Il n'en avait aucune idée, et pourtant, cela l'exaspérait. Jamais une attitude ne l'avait jamais autant fatigué que celle qu'avait la rouge et or avec lui. C'était d'ailleurs pour cela qu'il l'évitait au possible, parce que face à elle, il n'était jamais certain de contenir ses ardeurs. Aussi bien les négatives que les positives, si tant est qu'il y en avait chez Kyllian. Évidemment, il l'avait retenu, même s'il continuait, là encore à se demander pourquoi est-ce qu'il avait fait cela. C'était fait, il la retenait, et d'ailleurs. Après un bon moment, il se rendait compte qu'il faisait même plus que la retenir. Ses yeux posés sur sa main qui marquait légèrement ses doigts sur le bras de Weller. Il relâchait la pression. Ne pouvant évidemment qu'entendre sa voix qui résonnait dans la tour. Ses reproches d'ailleurs. Il n'en revenait pas, il n'avait jamais vu de Gryffondor aussi ingrat que l'était Lyne.

« - Qui te dis, que c’est moi qui ne fait pas attention ? Tu sais, tu étais là toi aussi, t’aurais bien pu esquiver, ou mieux regarder, je ne sais pas ! Je n’ai pas peur ,car malheureusement, on finit tous un jour par tomber. »

Il lui jetait un regard dédaigneux. Comme s'il s'attendait évidemment à une remarque aussi pertinente que la dernière qu'elle avait faites. Après tout, il aurait dû s'y attendre, c'était une Gryffy et tous autant qu'ils étaient suivaient l'exemple du fameux Harry Potter, le suicidaire. Ils n'avaient pas peur de tomber, tant qu'entre temps, ils se battaient pour la "bonne cause". Ha les ignares! Ils le faisaient bien rire tous avec leur discours à deux balles! Néanmoins, sur lui, ça ne fonctionnait pas, même pas un tout petit peu. Ses paroles lui venaient de si bas.

- J'avais oublié qu'il fallait tout faire pour vous. Comme des enfants à qui y faut tenir la main en permanence.

Il eut un petit rictus, s'approchant d'elle dangereusement, alors qu'elle sentait à son plus grand regret, une odeur des plus attirante, il la repoussait dans les escaliers, laissant son corps tomber dans le vide. Un regard assez sadique. C'est qu'il était cruel notre Serpentard. Même avec elle. Surtout avec elle. Et alors qu'il la ramenait vers lui, il la soulevait assez rapidement dans ses bras, portée comme une princesse, et pourtant, ça n'était pas le but. Le coup des escaliers n'avait été que pour la déstabiliser, quelques secondes. Et alors qu'il laissait son corps dans le vide, la maintenant tout de même. Les coudes posés sur le bords de l'ouverture, le corps de Weller complètement dans les airs, avec pour seul soutient, les bras du Serpy.

- Je te conseille de ne pas frapper, de ne pas trop bouger non plus, sinon je n'assure rien quant à mes gestes. Alors comme ça tout le monde tombe un jour... Tu n'as pas peur, c'est ça?

Il la regardait droit dans les yeux. Ne vacillant pas un seul instant, ils étaient tournés vers un endroit assez désert, ou normalement, personne ne penserait à regarder. Mais si c'était le cas, côté réputation, il serait dans de beaux draps. C'était pour cela aussi qu'il préférait la garder loin de lui, il faisait toujours n'importe quoi en sa présence, n'importe quoi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 1:31

  • Bien qu’elle refuse qu’on lui dise quoi faire, il arrive à la rouge & or , de reconnaître ses torts, mais généralement cette solution arrive véritablement en dernier recours, c'est-à-dire lorsqu’elle n’a vraiment pas d’autre choix. En réalité, ce qu’elle détestait le plus chez lui c’était son côté borné, et trop sûr de lui, elle savait que même en répliquant agressivement, il trouverait toujours un moyen pour la contrer, la rabaisser, ou encore la repousser. Et c’était principalement pour cette raison, qu’elle s’obstinait ainsi. C’était une façon de montrer qu’une personne lui tenait tête, et que même s’il avait l’habitude d’avoir raison et d’être irréprochable, il fallait un jour où l’autre descendre de son pied d’escale. Au bout d’un moment, ses yeux se posèrent sur son bras, la pression qui le tenait se desserrait peu à peu sans pour autant la lâcher. Mais le pire dans tout ça, c’est qui lui arrivait également de se disputer avec d’autres personnes, ou lors d’une discussion, et que généralement, ces adversaires, à court d’argument, où sans d’autres ressources, laissait tomber l’affaire. Mais pas lui. Plus elle se montrait agressive, où alors simplement méfiante, il lui renvoyait la pareil version Serpentard sadique. Surprenant non ? Après avoir prononcer ses quelques phrases, elle se tût, se contentant de regarder Kyllian avec cet éternel regard. La demoiselle ne bougeait pas, face à la légère étreinte qui tenait toujours son bras, disons qu’elle avait complètement oubliée, et que emportée dans son élan et dans ses mots, elle n’avait même plus sentit la main du Serpentard.

    - J'avais oublié qu'il fallait tout faire pour vous. Comme des enfants à qui y faut tenir la main en permanence.

    Lyne avait évidement comprit de quoi il parlait, et des distinctions entre maisons qu’il pouvait éventuellement avoir. Mais face à cette phrase, elle ne pu s’empêcher de sourire. Il faut mieux être courageux et vaillant, qu’être d’une lâcheté commune. Du moins c’était ce que pensait la demoiselle, et elle se fichait bien des préjugés qu’il pouvait avoir contre les Gryffondors. Durant quelques secondes, elle observa son visage, et ce rictus qui ornait désormais son visage. C’était généralement le signe, d’une chose pas très rassurante pour elle. Alors que le jeune homme s’approchait relativement près d’elle et surtout dangereusement, il la repoussait dans les escaliers. C’était comme si la scène de tout à l’heure se reproduisait. Il suffisait simplement que le jeune homme lâche la pression qui tenait son bras, pour qu’elle fasse une chute des plus douloureuse. Elle sentait cette adrénaline du vide parcourir son sang, comme si elle avait réellement l’impression qu’il allait la laisser tomber. Il fallait avouer que vu dans ce sens, ça pouvait en être effrayant, mais Lyne s’efforçait de garder son calme. Non, la peur ne gagnait pas sa peau, aucun frisson de frayeur la secouait, elle était simplement agacé, qu’il ait eut le culot de faire ça ! Heureusement que la colère peut se maîtriser, et puis c’était pas le moment pour être de chercher à s’énerver.

    - Je te conseille de ne pas frapper, de ne pas trop bouger non plus, sinon je n'assure rien quant à mes gestes. Alors comme ça tout le monde tombe un jour... Tu n'as pas peur, c'est ça?

    En écoutant cette phrase, la rouge & or sentit la colère monter en elle. Elle détestait ses manières, même si il lui arrivait de prendre ça pour un jeu, ou bien évidement elle ne serait pas perdante. Comment ça, sa situation actuel ne le montre pas ? Peu importe. Son regard, parcourait le sien, jetant quelques coup d’œil au main du jeune homme qui la tenait fermement. Au bout d’un moment, Lyne releva la tête, et sa voix coupait ce court moment de silence

    « -Tu es complètement malade. J’hallucine ! Ne me donne pas de conseils, j’en ai pas besoin. Je dois avoir peur de quoi maintenant ? Du vide qu’il y a derrière moi et de la chute que je pourrais faire, ou de toi et de ta petite personne ? »

    C’était effectivement les mots qu’avaient prononcés Lyne à ce moment là. D’ailleurs l’entendre dire ce genre de choses pouvait être marrant, vu que même s’il la tenait, il aurait pu décider de la lâcher à cause de ses mots, ou encore ses reproches parfois percutants. Tout pourrait aller beaucoup plus vite d’ailleurs, si Lyne lui murmurait un « okay j’ai peur tu as gagné » ou une chose du genre, la situation serait peut-être différente, mais Lyne était bien trop sur sa lancée, pour espérer, ou même avouer que dans cette situation elle n’avait aucun pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 10:52

Elle ne disait rien? Peut-être parce qu'elle pensait que la manière de faire des Gryffy était tout à fait normale. Mais lui n'était pas d'accord. Il les trouvait beaucoup trop courageux. Si au moins, ils avaient tous le talent de Potter, ce serait légitime. Mais pour certains, cela relevait tout simplement de la folie! Il n'appréciait pas forcément que Lyne fasse de même. Bien souvent d'ailleurs, il lui montrait qu'elle avait tort, et bien souvent il avait raison. Or là, il ne lâcherait pas. D'abord parce qu'elle ne l'avait pas remercié alors qu'elle se serait sûrement brisée quelque chose en tombant, voire pire. Ensuite parce qu'elle n'était même pas capable de s'excuser alors qu'ils savaient tous deux qu'elle ne regardait oh grand jamais sa route, et enfin parce qu'elle avait eu peur et qu'elle était juste incapable de l'avouer parce qu'elle avait un ego plus gros que tout Poudlard. Cependant, le sale caractère de Kyllian prenait le dessus. Il ne la laisserait pas s'en tirer à si bon compte. Pourtant il aurait pu tout simplement lui faire remarquer à quel point elle était bête, puis partir mais il n'avait pas pu. Tout simplement, il n'y avait à peine pensé. A partir.

A son plus grand étonnement, elle n'avait pas peur, elle n'avait pas régit, comme si c'était tout à fait normal de se retrouver dans les airs. Il la regardait longuement, comme s'il ne comprenait pas réellement. Elle était tout simplement beaucoup trop insouciante. Il balançait la tête, c'était tout simplement suicidaire. Elle l'énervait de surplus, elle l'énervait réellement. Il aurait dû la lâcher. Si ça avait été quelqu'un d'autre, l'aurait-il jeter dans le vide? Lâcher comme un vulgaire objet, tout comme il venait de le faire avec le hiboux de pacotille.

« -Tu es complètement malade. J’hallucine ! Ne me donne pas de conseils, j’en ai pas besoin. Je dois avoir peur de quoi maintenant ? Du vide qu’il y a derrière moi et de la chute que je pourrais faire, ou de toi et de ta petite personne ? »

Elle le fatiguait. C'était bien simple, il la trouvait tout simplement beaucoup trop sûre d'elle. Et vu sa situation, sa position, c'était complètement idiot de sa part. Elle était idiote de toute façon, il n'apprenait rien. Cependant, il avait cru qu'elle avait des limites. Des limites raisonnables et intelligentes, mais elle n'en n'avait de toute évidence aucune. Il la ramenait sur la terre ferme, la lâchant pour s'éloigner d'elle enfin et pouvoir enfin se débarrasser de cette proximité assez gênante.

- Du vide idiote! Ma grande personne est trop intelligente pour te faire quelque chose devant tout le monde à Poudlard. Pas pour le moment.


Rajoutait-il doucement dans un souffle. Même si, il aurait voulu tuer tous les habitants des autres maisons, il ne pouvait absolument pas se le permettre, à son grand désarroi. Il se reculait complètement cette fois, préférant la vue de Poudlard à celle de la jeune fille. Ni l'un ni l'autre ne lui plaisait à choisir, cependant, quitte à faire sérieusement un choix. Pour le moment, il préférait celui-là.

- En fait, pour devenir raisonnable il faudrait que tu penses à avoir peur au lieu de faire ta forte. Mais, n'y vois là qu'un conseil pour ta survie. D'ailleurs, il faut bien que quelqu'un t'en donne puisque tu sembles avoir le cerveau complètement ramolli. A moins que tu ne sois dingue. Ho tiens, tu es encore en vie? C'est étonnant.

Cette fois, il se retournait vers elle, avec un petit sourire. Il ressortait le pendentif de la jeune fille de sa poche, le laissant pendant dans le vide également, histoire qu'elle le remarque bien également. Puis, il rajoutait, dans un souffle réellement mauvais.

- Mais peut-être qu'avant tu avais de la chance. Qui sait ce qui pourrait arriver à cette chance?


Il la fixait droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 14:13

  • Même si, elle ne l’avait pas remerciée, il était évident qu’elle devait lui en être reconnaissant. Mais il était difficile pour la rouge & or de murmurer ne serait-ce des excuses ou des remerciements. D’une parce que depuis son arrivée dans la volière, elle n’avait aucune emprise, la première fois, il l’avait adroitement rattrapé, la seconde fois il l’avait relâché de façon à lui faire prendre conscience de l’insouciance qu’elle dégageait. Même dans ce genre de situation complexe, Lyne reste impassible, indifférente. D’ailleurs la façon dont elle s’obstinait, pouvait parfois paraître incroyable. C’était comme si, elle trouverait toujours quelques choses à dire, toujours un détail à faire remarqué, même lorsque la situation est- en son désavantage, elle trouvait le culot de manifester son agacement. Il était évident, que les filles de son genre était rare, où alors que ce n’était juste pour se faire pitoyablement remarquée. Pourtant lorsque l’on connait Lyne, on sait qu’être le centre d’intérêt est une fois qu’elle déteste particulièrement. Elle aurait très bien pu partir d’un coup, sans rien dire, mais quelque chose d’indescriptible la retenait à lui, et sa seule façon de se détacher de ce lien, c’était de montrer à quel point elle le haissait lui, et toute ses manières. C’était un cercle infernal, ou rien n’est capable de s’arrêter. Elle avait beau se présenter comme une fille borné, à l’égo surdimensionné, mais en réalité elle n’était rien de cela, enfin presque. En présence du jeune homme, chacun de ses mots sonnaient comme des affirmations, comme si la raison sortait de ses lèvres. Les reproches eux, avaient une sonorité d’évidence. Face à lui, elle savait que seuls ses mots pouvaient lui permettre de se défendre intelligemment, et bien sûr, quelques habitudes insouciantes des Gryffondors prenaient également le dessus. Au bout d’un moment, Kyllian la ramena sur les escaliers, de façon à ce qu’elle ne soit plus face au vide. Sa main vint à lâcher son bras, et cette proximité inhabituelle vint à être rompue. Son regard parcourait celui du Serpentard, qui désormais était à une plus grande distance d’elle.

    - Du vide idiote! Ma grande personne est trop intelligente pour te faire quelque chose devant tout le monde à Poudlard. Pas pour le moment.

    Suite à ses mots, la Rouge & or se contentait de le regarder, avec une nouvelle fois, un regard rempli d’indifférence. Cela pouvait paraître même agaçant, elle possédait un regard si calme, mais pourtant ses mots avaient beaucoup plus d’impact. Bien sûr, la grande personne qu’était Kyllian était bien trop intelligente. C’était ce genre de chose qui faisait naitre en elle, ce sentiment d’agacement des plus intenses. C’était comme si, d’après ses mots, il était tout, et elle n’était rien. C’était d’ailleurs pour cette raison, qu’elle ne le laissait dire des choses qui la dérangeait, ou qui l’énervait. En entendant ce « Pas pour le moment », ses yeux parcoururent les siens, comme si, ces mots avaient suscité en être une curiosité nouvelle. Au lieu d’être légèrement effrayé, elle voyait un côté absolument contraire. Insouciante vous avez dit ? Évidement . De toute manière, les Serpentard ne proliféraient que des sous-entendu de menace, qui d’effrayant ! Pour la première fois, elle ne répondit pas à cette phrase, elle regardait devant elle, et le voyait s’éloigner afin d’admirer à quelques mètres d’elle la vue de Poudlard.

    - En fait, pour devenir raisonnable il faudrait que tu penses à avoir peur au lieu de faire ta forte. Mais, n'y vois là qu'un conseil pour ta survie. D'ailleurs, il faut bien que quelqu'un t'en donne puisque tu sembles avoir le cerveau complètement ramolli. A moins que tu ne sois dingue. Ho tiens, tu es encore en vie? C'est étonnant.

    Une nouvelle fois, les mots du jeune Serpentard eurent un impact sur elle. Il l’agaçait inévitablement, et aurait été capable de lui répondre autant avant qu’il ne termine sa première phrase. Mais, elle préférait le laisser terminer. Ses yeux pourtant ne manifestait rien. Elle avait beau s’obstiner à le contrer, mais lui de son côté, lui trouvait tout un tas de défauts, et de reproches. Des remarques rabaissantes même. Mais cela ne la touchait pas, elle était habitué avec lui, d’ailleurs il en faut beaucoup pour que les mots touchent la rouge & or. Un sourire léger, orna doucement ses lèvres.

    « - Un conseil pour ma survie ? Je n’en ai pas besoin. Surtout s’il vient de toi ! Tu ferais mieux de regarder à quel point tu es pathétique avec ces mots, j’espère d’ailleurs que la désillusion ne sera pas trop grande. Ah, et ne sous estime pas mon cerveau, qui d’ailleurs semble simplement ramolli par tes absurdités. Sinon oui, je suis encore en vie. Dommage hein ? Tu aurais dû me lâcher.»

    Effectivement, Lyne était légèrement agacé par ses mots précédents. Son regard balayait la volière du regard, sans prononcer de nouveau le moindre mot. Qu’allait-il se passé désormais ? Quelles débilités de reproches allait-il encore proliférer ? Au bout d’un petit moment, le jeune homme se retourna, et de nouveau ce même sourire (qui n’envisageait rien de bon) orna ses lèvres. Ses yeux parcoururent les siens d’un regard sombre, et complètement percutant. Il tenait en main un pendentif, qu’elle reconnut aussi tôt. C’était le sien. A elle. Elle fut dans un premier temps surprise, elle aurait préféré qu’il soit en possession d’une autre personne plutôt que lui ! Elle savait qu’une fois de plus, elle se retrouverait dans une situation où elle n’aurait aucun pouvoir, et où il tenterait de ressortir gagnant. Cependant, elle n’avait aucune envie qu’il jette dans le vide cet objet si précieux à ses yeux. Elle ne pouvait dormir, si elle ne sentait pas cette chaine grisée autour de sa nuque. C’était une sorte de soulagement de voir qu’une partie de son passé était resté accrochée à elle. Elle ne prononça pas le moindre mot, mais elle eut un mouvement brusque, lorsque le jeune homme tendit le bras contenait le pendentif au dessus du vide. Elle se disait, qu’il l’avait sûrement retrouvé ici, même si une pensée sombre au fond d’elle, disait qu’il lui avait peut-être volé, juste pour le plaisir de voir son visage pâle se décomposé suite à la perte de cette chaîne.

    - Mais peut-être qu'avant tu avais de la chance. Qui sait ce qui pourrait arriver à cette chance?

    Le ton du jeune homme, avait prit une tonalité assez mauvaise, mais cela ne la dérangeait pas plus que ça, enfin presque… Un sentiment étrange naissait en elle, c’était comme si une haine profonde était mélangée à cette pulsation douloureuse du cœur. Elle n’allait pas lui laisser faire ce qu’il souhaite, mais elle ne voulait pas non plus perdre ce pendentif.

    « - Si tu es une personne raisonnable et censée, tu ferais mieux de me rendre ça. »

    Bien entendu, elle savait très bien, qu’il ne la lui rendrait pas comme ça. Pourtant, elle continuait de le regarder avec ce même regard, sans rien ajouter de plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 19:01

Elle l'insupportait presque. Bon, encore qu'elle ne s'excuse pas, il passerait. Mais le reste. Elle restait sur ses positions. Qui plus est, ce n'était pas de très bonnes positions qu'elle choisissait. Il trouvait d'ailleurs cela inquiétant. Pour elle, pas pour lui. Après tout, c'était elle qui paraissait idiote avec ses arguments à deux balles. C'était surtout dommage pour elle. Lui, tant qu'il était loin d'elle, ça allait tout de suite beaucoup mieux. Elle n'avait pas dû faire attention à son éloignement, il paraissait sans aucun doute tout à fait normal, puisqu'il avait toujours été distant avec elle. Il préférait cela. Il n'aimait pas, non non, il détestait même ce qu'il ressentait lorsqu'elle était proche de lui. Or, il n'était pas un Gryffondor lui, le suicide, le masochisme, ce n'était pas son truc. Il préférait faire souffrir les autres et en ce moment, il aimait lui montrer à quel point elle était bête. Maintenant qu'il y repensait, le coup du "tout le monde tombe un jour" aurait dû le faire franchement rire. Lui, les seules personnes qu'il voyait tomber dans un futur proche ce serait Potter et sa bande. Les personnes qui le soutenaient. Il était vrai qu'ils étaient nombreux, mais sûrement pas assez, tout du moins, c'était ce que chacun dans son coin espérait. Ses parents, souvent, en avaient discuté. Lui, curieux et intelligent à la fois, il s'en doutait. Mais surtout, il l'entendait.
C'était d'ailleurs pour ses raisons que plus Weller était loin de lui et mieux il se sentait. Il craignait peut-être ce qui aurait pu se passer s'il restait proche d'elle? C'était possible, largement possible. Mais il ne l'avouerait sûrement jamais. D'abord parce qu'il n'en avait aucune envie, et ensuite, parce qu'il préférait ne pas y penser tout simplement. Une mesure de précaution comme une autre afin de ne même pas penser à elle en son absence. Il fallait néanmoins que le destin l'ait ramené là, le jour où justement il devait écrire à ses parents. Il devait réellement avoir un mauvais Karma, après tout, il le savait déjà mais à ce point, il ne s'en était jamais douté.

« - Un conseil pour ma survie ? Je n’en ai pas besoin. Surtout s’il vient de toi ! Tu ferais mieux de regarder à quel point tu es pathétique avec ces mots, j’espère d’ailleurs que la désillusion ne sera pas trop grande. Ah, et ne sous estime pas mon cerveau, qui d’ailleurs semble simplement ramolli par tes absurdités. Sinon oui, je suis encore en vie. Dommage hein ? Tu aurais dû me lâcher.»

Elle continuait à persister dans la bêtise. On ne devait pas trop lui en demander de toute évidence. Une Gryffy, une simple et vulgaire Gryffy ne pouvait avoir l'intelligence des Serdaigle et la classe des Serpentard. Ils étaient ce qu'ils étaient, et d'ailleurs, Kyllian se demandait toujours où ils trouvaient une quelconque fierté dans leur maison. A part Harry Potter, il n'y avait pas grand chose, voire rien du tout. Il poussait un soupire de dépit. Oui, il en était venu à là, elle le déprimait avec ses répliques inutiles et sans trop de sens. Il balançait la tête.

- Et comment tu expliques qu'un conseil venant de moi n'est pas bon à prendre? Qu'est-ce que tu en sais? Et de quels mots tu parles au juste? Tu as entièrement raison attends, qu'est-ce que je t'ai dit encore? Que tu ferais mieux de devenir raisonnable! Mais tu as raison, penser que tomber de 10 étages n'a rien d'effrayant c'est beaucoup plus intelligent, beaucoup moins pathétique! Par mes absurdités? Lesquelles au juste? Vas-y miss je sais tout, à quel moment est-ce que j'ai dit des absurdités moi? Je réfléchis avant de parler contrairement à la petite idiote sans cervelle que tu es qui demande à être lâcher dans le vide!

Cette fois, il était sérieux, il parlait toujours d'un ton calme. Mais c'était un ton faussement calme, d'abord parce qu'il avait raison et qu'il le savait très bien et ensuite parce qu'elle continuait de le pousser à bout. Il avait la mauvaise manie d'entrer dans son jeu bien plus qu'il ne le fallait. Evidemment, elle ne le manipulait pas pour autant, mais elle arrivait quand même à faire en sorte qu'il reste pour la remettre à sa place, même si en fait, elle ne devait pas apprécier cela non plus.

Le pendentif était une très bonne arme, il le savait pertinemment. Et s'il avait pu en douter ne serait-ce qu'à un moment. Ce doute s'était très vite envolé lorsqu'il avait vu la pauvre petite Gryffondor tentait un geste vers lui lorsqu'elle avait vu son collier. Il n'avait pu s'empêcher de rire, d'un rire mauvais, il en convenait, mais rire quand même. Le désarroi qu'il lisait sur son joli minois lui plaisait. Mais, il en avait fini de rire cette fois. C'était assez rapide. Avec une formule connue de tous, il jetait le pendentif à quelque mètres d'eux, à l'aide de sa baguette, toujours dans les airs, mais totalement inaccessible pour Lyne, il s'approchait d'elle, gardant une distance convenable. Il plantait son regard dans le sien, après qu'elle lui ait conseillé de lui rendre ça s'il était censé. Il murmurait alors, articulant à merveille.

- Sinon quoi Weller? Tu sais ce qui me fait rire? Tu tiens plus à un pauvre collier débile qu'à ta vie! Je te savais bête, mais là, tu dépasses toutes mes espérances ma pauvre! Tu me feras quoi si je ne te le rends pas?! Ce serait dommage qu'il tombe on ne sait où!

Cette fois, il la tenait, il le savait. Dans ses yeux, cela se sentait. C'était cruel, digne de lui. Mais elle savait pourtant qu'au final, elle finissait toujours par maudire le moment qu'elle avait passé avec lui, alors pourquoi s'entêtait-elle toujours?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 20:46

  • Plus les minutes s’écoulaient, et plus une haine profonde naissait en elle. Il lui tenait tête, autant qu’elle, mais bien trop déterminée elle était incapable d’abandonner. Elle savait quel était le but du jeune homme, et c’était ce qui la faisait tenir. Contrairement à lui, au fond d’elle elle n’était pas du genre à faire souffrir les autres, où même à les agacer. C’était surtout lorsque Kyllian était là, que sa voix prenait un ton de méfiance, ayant pour seul objectif d’éviter ses attaques. Elle se braquait même contre lui, lorsqu’il ne faisait rien. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle avait vraiment du mal à supporter ses mots. Quitte, tout à l’heure elle parvenait à rester d’un calme absolu, mais désormais son visage pâle avait une expression contraire. Mais pour qui se prenait-il ? C’était comme si, il croyait avoir tout les pouvoirs sur elle, comme s’il pensait que ses propres mots avaient un sens, et que tout ce qu’elle pourrait dire n’aurait aucun intérêt. Cette attitude, digne d’un Serpentard l’exaspérait terriblement. Elle se demandait même, pourquoi il insistait à ce point lorsqu’il lui faisait des reproches, pourquoi arborait-il un regard aussi glacial lorsqu’elle disait des choses susceptible de l’exaspérer ? Il voulait qu’elle se sente inutile & bête, mais ce n’était pas le cas. Il arrivait aussi que le jeune homme la blesse par les mots, mais il est presque impossible de lire ce sentiment dans ses yeux. Après lui avoir adressé ses quelques mots, la jeune femme détourna le regard.

    - Et comment tu expliques qu'un conseil venant de moi n'est pas bon à prendre? Qu'est-ce que tu en sais? Et de quels mots tu parles au juste? Tu as entièrement raison attends, qu'est-ce que je t'ai dit encore? Que tu ferais mieux de devenir raisonnable! Mais tu as raison, penser que tomber de 10 étages n'a rien d'effrayant c'est beaucoup plus intelligent, beaucoup moins pathétique! Par mes absurdités? Lesquelles au juste? Vas-y miss je sais tout, à quel moment est-ce que j'ai dit des absurdités moi? Je réfléchis avant de parler contrairement à la petite idiote sans cervelle que tu es qui demande à être lâcher dans le vide!

    Dès que sa phrase fut terminée, Lyne se contentait de le regarder une fois de plus dans les yeux, son regard était devenu vide de toute expression. Il reprenait chacune de ses phrases, tout en la remettant un place, inutilement. Il voulait véritablement qu’elle se sente bête, et complètement stupide, il voulait qu’elle abandonne, qu’elle cesse de lui tenir tête. Mais elle s’y refusait. Elle avait tellement de haine contre lui qu’elle était incapable de laisser passer sans rien dire. Ses yeux observèrent les siens, sans qu’elle n’eut la force de prononcer le moindre mot. Elle avait l’habitude, de ce genre de dispute, mais au fond il lui arrivait de se demander pourquoi ils se détestaient tant exactement ? Etait-ce vraiment à cause de son air borné ? Où était-ce une manière de se haïr malgré ce qui pouvait se passer lorsqu’il était à une dangereuse distance d’elle ? Plus de cinq minute venaient désormais de s’écouler, durant lesquelles Lyne se refusa à dire quoi que se soit. Mais si elle ne disait rien, il risquerait de croire, qu’elle est à court d’arguments ou que ces mots l’on terriblement agacée. Malgré tout, Lyne était fier de sa maison, quoi que pense Kyllian, elle savait que le courage était une arme donné à peu de gens sur cette terre, et qu’il valait mieux ça, que d’être une personne lâche, et méprisante. Bien que qu’elle n’appréciait pas qu’il lui dise ce genre de chose, de toute manière quoi qu’il dise, il laisse toujours cette distance, et cette indifférence. Au bout d’un moment, elle le vit faire quelques pas dans sa direction, mais il y avait tout de même une certaine distance. Elle continuait de le regarder inlassablement dans les yeux, comme pour soutenir son regard, et en aucun cas baisser ses yeux. Kyllian possédait un objet auquel elle tenait beaucoup, et à ce même moment, elle aurait tout fait pour le récupérer. Elle le regarda manier habilement le pendentif dans les airs, à une hauteur où elle ne pouvait l’atteindre. Elle ne supportait pas ça. C'est-à-dire, le fait de trouver une arme supplémentaire pour la rendre impuissante et faible. Doucement, ses yeux se portèrent au ciel, de façon à mieux voir l’objet brillant qui lui appartenait.

    - Sinon quoi Weller? Tu sais ce qui me fait rire? Tu tiens plus à un pauvre collier débile qu'à ta vie! Je te savais bête, mais là, tu dépasses toutes mes espérances ma pauvre! Tu me feras quoi si je ne te le rends pas?! Ce serait dommage qu'il tombe on ne sait où!

    Il venait de prononcer ces quelques mots dans un murmure. Toujours les yeux rivés sur le pendentif, elle cibla son regard sombre dans celui du jeune homme. Cela faisait un petit moment qu’elle n’avait pas parlé, ce qui lui avait permit d’essayer de se calmer. Oui, c’était une vrai suicidaire masochiste, beaucoup trop courageuse, débile, et en plus de ça complètement insouciante des risques qui l’entourent. Parfois même, les risques qu’elle courrait avait un puissant impact sur sa vie. Pourtant, ce petit air courageux créait une personnalité complètement inédite. Cependant, à l’heure actuel, autre chose la préoccupait, c’était de savoir ce qu’il avait en tête, et ce qu’il comptait faire du pendentif. Ce qu’elle savait, c’est qu’ils s’en servirait contre elle. Et qu’il le fasse !

    « -Je ne suis pas du genre à abandonner les choses qui m’appartiennes, si tu veux tout savoir. Je te ferais quoi, c’est ça ? Et bien écoute tu veux tester ? Même si pour le moment, je ne préfère pas y penser. »

    Il était évident qu’elle était impuissante dans cette situation, mais pourtant, elle trouvait toujours la force de s’obstiner, là où d’autres personnes auraient cessés de le faire. Son regard analysait le sien, comme si elle tentait de savoir ce qu’il manigançait. Elle se disait, que c’était une bonne chose, qu’il soit suffisamment loin d’elle, vu l’état l’énervement dans lequel il l’avait plongée. Lyne savait, que Kyllian aurait été capable de jeter cet objet auquel elle tenait tant, mais savait-il à quel point elle y tenait ? Savait-il également, que s’il le jetait dans le vide, sa douceur ce serait transformé en agressivité peu commune ? Savait-il également qu’elle aurait été capable de se mettre en danger pour récupérer ce qui lui appartenait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Sam 5 Déc - 22:40

Elle restait muette. Il ne s'en étonnait pas vraiment d'ailleurs. Il n'avait pas été tendre. C'était même tout le contraire. Il avait été pire que cela. Dans ses yeux, lorsqu'il la regardait. Il sentait bien qu'elle était impuissante. A part sa colère, sa rage, son envie de récupérer l'objet, elle n'avait rien. Strictement rien. Lui, il avait le dessus, le collier et la force. Bref, de quoi la remettre à sa place aussi rapidement que possible. Mais voilà, il avait enfin réussit un point. Elle avait cessé de contrer chacun de ses arguments à lui. Il savait pertinemment pourquoi. Parce que les siens ne valaient même plus la peine d'être appuyés tant ils n'avaient pas de poids. Alors évidemment. En tout les cas, c'était toujours cela de gagner, il ne serait plus obligé d'entendre ses âneries. Elle détournait le regard. Ce n'était pas plus mal. Même ses yeux le troublaient mais à un point assez contrôlable. Bon sang, il en était toujours au même point. Il la détestait d'exister! Il aurait préféré en effet qu'elle ne soit pas de ce monde pour qu'il puisse être tranquille. Qu'il n'ait pas à s'occuper d'une façon ou d'une autre de son côté insouciant. Si seulement elle avait pu ne pas exister.

Il sentait qu'elle tenait à ce pendentif. Y tenait-elle autant que lui tenait à sa liberté? Sa réputation? Ou alors plus? Plus, Kyllian avait évidemment du mal à l'imaginer, lui qui n'aimait personne en vérité. Néanmoins, si elle l'aimait autant, alors il le balancerait sans aucun remords. Parce qu'avec la simple présence de sa petite personne Rouge et Or, elle pourrissait tout ça. Sa liberté! Son dédain de Serpentard. Elle le cherchait des yeux, comme si elle avait peur de le perdre. Lui aussi avait longuement agit ainsi lorsqu'il la connaissait. Lorsqu'il venait de la rencontrer. D'ailleurs, il l'avait trouvé la solution à force d'y penser des heures et des heures, inlassablement. L'éloigner. Lui pourrir l'existence à tel point qu'elle en deviendrait agressive en sa présence. Elle craignait tellement de se retrouver face à lui. Pas parce qu'elle avait peur de lui, non. Juste parce qu'il était plus exécrable qu'il ne l'avait jamais été. Elle n'avait donc d'autres choix que de se défendre. Malheureusement, pour lui surtout, et heureusement pour elle. Dès qu'il lui arrivait quelque chose, ou lorsqu'il pouvait la protéger, il le faisait. De préférence avec tout le savoir-faire d'un Serpentard. C'est-à-dire sans qu'elle ne le remarque.

« -Je ne suis pas du genre à abandonner les choses qui m’appartiennes, si tu veux tout savoir. Je te ferais quoi, c’est ça ? Et bien écoute tu veux tester ? Même si pour le moment, je ne préfère pas y penser. »


Et tout de suite, un nouveau rictus. Elle plaisantait? Il trouvait vraiment cela dommage. Ce n'était qu'un objet. C'était toujours ainsi que l'on se mettait en danger. En appréciant les choses les plus vulnérables. Et bon sang que Weller était vulnérable! Beaucoup, beaucoup trop à son goût. Elle fonçait les yeux fermés et elle s'attachait beaucoup trop rapidement à ce qui pouvait très vite mourir! Oui, ça aussi, ça la dérangeait chez elle. Il balançait la tête.

- Mauvaise réponse Weller! Dernier essai, ensuite, tu ne revois plus jamais ton jolie pendentif, je n'ai pas mon temps à perdre avec ça. J'ai un cours. Essaie de mieux faire!


C'était une manière comme une autre de la prévenir en effet. Il ne comptait plus jouer. Après tout, ce n'était qu'un pendentif, et il fallait qu'elle apprenne que ce genre de choses se perdaient assez rapidement. Si elle n'essayait pas une meilleure méthode pour le récupérer. Il ne ferait que lui prouver tout simplement. Peu importe comment elle réagirait par la suite. Il n'en avait que faire à vrai dire. Lui, ne savait vraiment pas ce qu'était de vénérer un objet alors.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Dim 6 Déc - 0:40

  • Il n’y avait pas tellement de solution pour elle dans cette situation. C’était où elle la jouait avec obstination, et risquerait vraiment de perdre le pendentif, ou alors elle faisait en sorte de dire une réponse potable, et le laisserais par conséquent gagner, une fois de plus cette dispute. Au fond d’elle, elle s’y résignait, elle n’avait pas envie qu’il ait du pouvoir sur elle. Malgré ce que l’on peut croire, il lui arrive de faire des efforts, mais généralement cela se fait rare, et ça ne dure pas. Si elle n’avait pas contredit ses paroles précédentes, c’était surtout parce qu’elle savait que cela ne servirait à rien, qu’il trouverait toujours des mots plus puissant pour maîtriser les siens. Cette fois-ci, elle s’était perdu à son propre jeu, même si elle avait beaucoup de mal à se l’avouer. Il était particulièrement difficile pour la jeune femme de voir ce sourire puissant orner les lèvres du jeune homme, car elle savait que cela ne présageait rien de bon. Soit il prévoyait quelques choses, soit c’était parce qu’elle venait de dire, ou de faire quelques choses de complètement insensé et sans intérêt. Sa présence était un véritable supplice, soit parce qu’elle s’efforçait de ne pas penser à ce qui se cachait derrière cette obstination, soit parce qu’elle ne supportait plus que chacune de leur conversation virait dans de déchirant, et méprisant dialogue. Elle ne comprenait pas comme un être pouvait se montrer si froid, et insensible, car c’était ce qu’il était. Il aurait été capable de jeter son pendentif, ou pire même de la laisser tomber. Lâche dans ses gestes, violent dans ses mots, mais habile avec sa tête. A chaque fois qu’ils se disputaient, leur sujet de conversation part vraiment d’un rien, d’une chose tout à faire banale, qui se transforme peu à peu à un discours rempli de colère et de reproche. Plus il lui parlait, plus sa présence devenait douloureuse car ses mots n’étaient pas tendre. Se défendre, évidement mais jusqu’où ? A quel point serait-elle capable de le faire ?

    Au bout d’un court moment, elle revint à la réalité, et ses yeux suivirent du regard le pendentif qui se tenait au dessus d’elle. C’était normal pour elle de se battre pour ce qui lui appartient, elle n’est pas du genre à abandonner, sous prétexte qui lui arriverait quelques choses, un je-ne-sais-quoi. Oui, c’est complètement stupide et insouciant de sa part, mais c’est lorsqu’on connait la vrai valeur des choses qu’on sait comment l’apprécier, et ce n’est certainement pas en voyant une personne utiliser ce fameux objet comme une arme, qui par la suite l’amènerait à avouer ses torts, à abandonner son combat. Elle le haissait terriblement, lui, et tout son être, même si au plus profond d’elle, de petites particules de sentiments étaient contradictoires. Ses mots, ses gestes, son regard, tout ce qui lui était destinée, était froid, sans intérêt ou encore rempli de reproche. Doucement, son regard parcourait la volière avec indifférence. Puis elle détourna sa tête dans sa direction, et lui lança un regard assez bref.

    - Mauvaise réponse Weller! Dernier essai, ensuite, tu ne revois plus jamais ton jolie pendentif, je n'ai pas mon temps à perdre avec ça. J'ai un cours. Essaie de mieux faire!

    Ses mots résonnèrent doucement dans sa tête, pendant qu’elle apercevait ce sourire ornant les lèvres de Kyllian. Elle savait qu’il était sérieux dans ses mots, mais elle n’avait pas peur. En réalité, elle se disait qu’il allait bientôt partir, et que si elle voulait véritablement récupérer le pendentif, il fallait qu’elle fasse un sacré effort. Selon Kyllian, sa réponse était mauvaise. Pourquoi donc ? Simplement pace qu’il l’avait décidé ? Evidement. Elle se disait même, que si elle souhaitait qu’il lui rende cette objet, elle devrait non pas dire une réponse qui lui semblait bonne, mais plutôt une qui conviendrait au jeune Serpentard. Elle lui lança un regard amusé, il disait qu’il n’avait pas de temps à perdre avec ça ? Et bien, cela voudrait dire qu’elle n’aurait plus de chance après sa dernière tentative. Cependant, elle refusait de se soumettre à ce qu’il voulait l’entendre dire, c’était un choix à faire, un choix impossible à cause de ce trait de caractère, qui la montrait terriblement borné. Alors qu’il était à une distance considérable d’elle, elle osa, sans reculer, sans hésiter, s’approcher de lui, avec un sourire aux lèvres, ce qui était rare. Puis dans un murmure, non loin de Kyllian, des mots sortirent de ses lèvres :

    « -Une bonne réponse, c’est une réponse dont les mots te conviennes, c’est cela ?»

    Elle continuait de le regarder, comme elle le faisait depuis un moment. Sans attendre une quelconque réponse de sa part, elle se préparait à reprendre la parole, désormais à une distance assez dangereuse de Kyllian, une trentaine de centimètre, si ce n’est pas moins. Elle ajouta à cela, les mots suivants :

    « - Je peux pas te dire ce que tu veux entendre. Je ne peux pas avouer à quel point je peux être stupide , car mes actes sonnent comme une évidence. Il est même difficile d’avouer à quel point je te déteste, toi et tes manières... En réalité, la seule chose que je peux te dire c’est que je refuse d’abandonner face à toi. »

    Ce qu’elle venait de dire, n’était même pas une réponse. Elle s’attendait véritablement à ce qu’il jette le pendentif, où qu’il le garde avec lui, pour le simple plaisir de la voir agacer. Il était rare de l’entendre prononcer ce genre de mot, et il était même rare de l’entendre dire qu’elle le déteste. Pourtant, elle était extrêmement sincère dans ses paroles, et inutile de préciser que l’infime distance qui la séparait de lui la perturbait, voilà pourquoi, après murmurer d’un souffle ses quelques mots, elle s’éloigna de nouveau, laissant un douloureux silence prendre posséssion de la volière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Dim 6 Déc - 1:21

Rien n'était facile lorsqu'elle était présente. Rien du tout. Il avait envie de se rapprocher d'elle, de voir pour une fois ce que cela faisait de la sentir contre lui. Mais d'un autre côté, il n'osait même pas penser cela. Cela le rendait dingue. Mais le pire, c'était que même être cruel avec elle n'était pas quelque chose de facile. Pourtant, en temps normal, ce n'était même pas de la cruauté, il agissait ainsi. Il était comme cela, et ce n'était aucunement dérangeant, juste tout à fait normal. Malheureusement, en présence de Lyne, tout était différent. A son plus grand damne, cela ne se déroulait pas le moins du monde comme ça dans sa tête. Il aurait préférer que cela ne soit pas le cas. Mais pour le moment, il le dissimulait plutôt bien, alors ça n'était pas un problème. Il y arrivait même vraiment bien. Il espérait d'ailleurs que cela durerait juste assez pour qu'il s'en aille une bonne fois pour toute assez loin d'elle, assez loin pour en oublier jusqu'à son existence. Pour une fois qu'il pouvait se permettre de faire preuve de naïveté. Tout le monde avait le droit de l'être après tout et tant que ce n'était pas à haute voix pour sa part. Contrairement à elle qui avait l'habitude de sortir toutes ses bêtises comme si cela était tout à fait banale.

Alors comme cela, elle se battait pour ce qu'elle aimait? Vraiment? Pourtant, à part observer son pendentif et le chercher juste assez pour qu'il ait envie de l'envoyer à des kilomètres, il ne la voyait pas se battre. C'était cela aussi les Gryffy, des paroles, des paroles et encore des paroles. C'était tellement facile de sortir des grand discours, ce qui était moins beau, c'était de ne pas tenir ce discours, de ne pas y croire réellement au fond. Tout ce qu'ils disaient était rarement sincère. Les Serpy au moins, ne se voilaient pas la face eux. Ils avaient ce point positif. Même si la vérité était toujours dure à entendre. Enfin, ne pas se voiler la face, tout dépendait du niveau. Parce que Kyllian, se la voilait avec beaucoup de motivations en ce moment.

« -Une bonne réponse, c’est une réponse dont les mots te conviennes, c’est cela ?»


Pourquoi avait-il fallut qu'elle se rapproche? Bon sang, soit elle était dingue, soit elle ne tenait franchement ni à son pendentif, ni à sa vie. Le rythme cardiaque s'accélérant contre son gré alors qu'elle venait à la charge. Tout du moins, c'était une façon de parler. Puisqu'en vérité, elle ne chargeait pas grand chose. Elle n'avait pas entièrement tort après tout, mais puisqu'il tenait son pendentif, il avait bien le droit de le réclamer. Il n'avait même pas eu de remerciements. Et bien qu'il s'en moquait complètement, il le notait non sans mal. Mais Kyllian n'était ni un peureux, ni un homme sensible aux premiers abords. Et comme, côté positif, les battements de son coeur ne pouvaient ni se voir, ni s'entendre, il maîtrisait toujours parfaitement la situation. Les yeux plongés dans les siens, il ne comptait pas ciller, sûrement pas.

« - Je peux pas te dire ce que tu veux entendre. Je ne peux pas avouer à quel point je peux être stupide , car mes actes sonnent comme une évidence. Il est même difficile d’avouer à quel point je te déteste, toi et tes manières... En réalité, la seule chose que je peux te dire c’est que je refuse d’abandonner face à toi. »

Elle allait se reculer à nouveau. Mais voilà, cette fois, il ne la laissait pas faire. Peut-être pour se prouver qu'il était capable de résister à la tentation. Il paraissait que le meilleur moyen d'y résister, était de se laisser tenter justement. Mais il n'y croyait pas une seule seconde. Non, vraiment, il suffisait de le surmonter, et il allait le faire à sa manière. Il la retenait, de sa main libre, par le bras, la retournant assez subitement vers lui.

- Il aurait été préférable pour toi de me dire ce que je voulais entendre! Enfin pour toi... Pour ton porte-bonheur plutôt! Tu refuses? Et c'est encore là une marque de ton manque d'intelligence et de savoir-faire. Mais tu vois, ça ne m'étonne même pas.

Il relâchait sa baguette, envoyant son pendentif n'importe où, lui-même n'avait pas prit la peine de vérifier où l'objet irait. Il s'en moquait bien à présent. Il rangeait sa baguette, un petit sourire aux lèvres, il rajoutait.

- Inutile de préciser: Mauvaise réponse! Encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Dim 6 Déc - 2:54

  • Malheureusement, personne n’est parfait, ni lui ni elle. Il aura beau lui dire à quel point elle est stupide, à quel point elle est complètement bête, et insouciante, cela ne changera rien à ses gestes, à ses mots, et à ce qu’elle pense de lui. Jamais elle n’abandonnera sa bataille pour le faire tomber de son pied escale, et de cette puissance qu’il tente s’approprier. Cependant, elle avait beaucoup de mal à être à ses côtés, à le sentir près d’elle, et de voir à quel point il peut être froid, et sans cœur envers elle. N’ayant pas d’autres solutions, elle lui vouait une haine profonde qui cachait par la même occasion ce sentiment interdit que lui évoquait sa présence. Elle n’avait aucun problème pour cacher ses ressentis, à vrai dire, il lui était impossible de dire quoi que ce soit à ce sujet, d’une par ce qu’elle s’y refusait catégoriquement, & de deux parce que ce n’était pas une bonne solution. Elle ne devait pas aimer un être aussi méprisant et méchant que lui, de plus c’était un Serpentard, et elle une simple Gryffondor. Pour se rassurer, elle avait besoin de voir, que ce n’était que de la haine, une intense & profonde haine. Mais le pire dans tout cela, c’était que lorsqu’elle avait enfin le sentiment de l’avoir oublier, elle finissait toujours pas retomber sur lui, un pur hasard ? A ce niveau là, Lyne ne préférait pas jouer avec le feu, surtout que Kyllian était une flamme terriblement brûlante, et dangereuse. De son point de vue, ce qu’elle ne disait n’avait rien de bête, c’était simplement ce qu’il tentait de lui faire croire. Il voulait qu’elle se sente faible face à lui, et n’importe qu’elle autre fille se serait déjà résigné depuis longtemps. C’est vrai, que dès le début, elle aurait très bien pu abandonner, le laisser dans ses reproches, et surtout ne plus lui adresser la parole. Mais bien trop caractérielle, elle en était complètement incapable. Elle ne supportait pas qu’il ait le dessus, et surtout, qu’il ait raison. D’ailleurs, il n’avait pas la voix de la sagesse, et ne savait pas tout non plus, par conséquent, il ne pouvait se permettre de la traité ainsi.

    Se battre pour ce que l’on aime, mais être forcé de cesser toute contre attaque ? Même si elle l’aurait voulu, où ne serait-ce souhaité, elle en aurait été complètement incapable. Elle était sincère dans ce qu’elle faisait, et lorsqu’elle disait qu’elle ferait tout pour récupérer ce qu’elle souhaite, ce n’est absolument pas une plaisanterie. Se rapprocher de Kyllian, avait été un geste naturel et surtout inexplicable. Lorsqu’elle était à quelques centimètres de lui, elle se contentait de le regarder longuement. Jamais ses yeux ne reflète ses sentiments, sauf quand les mots ont vraiment percés sont âme , ce qui est assez rare. Alors qu’elle se détachait de lui, afin de s’éloigner, elle sentit une main attraper son bras, l’empêchant ainsi de s’éloigner d’avantage et l’obligeant de faire face au jeune homme, toujours à une distance dangereuse pour lui, comme pour elle.


    - Il aurait été préférable pour toi de me dire ce que je voulais entendre! Enfin pour toi... Pour ton porte-bonheur plutôt! Tu refuses? Et c'est encore là une marque de ton manque d'intelligence et de savoir-faire. Mais tu vois, ça ne m'étonne même pas.


    Elle n’était plus qu’à quelques centimètres de lui lorsqu’il prononça ses mots. Son regard accrocheur, habituellement indifférent avait prit un air de dégoût, tout simplement. Etre intelligent, c’est dire ce que le monde veut entendre ? Non, être intelligent ce n’est pas ça. Pour qui se prenait-il au juste ? Pourquoi avait-il fallut qu’une fois de plus, il prenne le pouvoir sur elle ? Qu’est-ce que cela lui rapportait, de voir un visage pâle s’assombrir au fur et a mesure du temps qu’elle passait avec lui ? Alors qu’il la regardait dans les yeux avec son regard froid, elle détourna la tête, elle n’avait plus envie de contempler ses yeux, ni même d’entendre sa voix. Elle savait ce qu’il comptait faire, et c’était ce qui l’agaçait le plus, car quoi qu’il arrivait, elle n’était pas en mesure d’empêcher quoi que se soit. Même s’il continuait de la regarder, la Rouge et or préférait fixer d’un regard vide un point fixe qu’elle était imaginé. Au bout d’un moment, le jeune homme fit un geste brusque de sa main, de façon à faire partir le pendentif au loin. A ce même moment, juste avant que le pendentif soit dévié je ne sais où, la main de la jeune femme ne put s’empêcher de retenir violement le poignet qui contenait la baguette du jeune homme, mais ayant beaucoup moins de force que lui, l’objet disparu à travers l’horizon. Sa main glacé était resté posé sur son poignet, qui désormais ne bougeait plus. Sa tête se détourna du paysage fixe, pour parcourir les yeux du jeune homme avec douleur. Il était évident qu’elle ne retrouvait jamais, ce à quoi elle tenait tant. Et tout ça à cause de lui ! Elle était terriblement énervé, et cette proximité entre lui & elle ne semblait pas arranger les choses. Sans s’en rendre compte, sa main tenait toujours son poignet, comme si elle eut voulu encore empêcher ce qui s’était passé. Mais impuissante, une nouvelle fois, sa main glissa doucement, et finit par tomber lourdement. A ce moment là, elle aurait été capable de sauter dans le vide, et de s’agripper n’importe ou afin de récupérer le collier. Mais elle ne voulait pas lui accorder ce plaisir, de la voir encore une fois faire des tentatives insouciantes et irresponsables. Elle détacha alors son regard du sien, mais elle était toujours aussi proche de lui, ce qui devenait de plus en plus difficile pour elle. Connu pour prendre des risques, elle n’avait pas non plus peur de cette distance désormais brisé, et rien ne pourrait la faire céder à cette douloureuse tentation. En effet, cette fois-ci, elle se pencha très légèrement près de lui, de façon à ce que ses mots effleurent sa peau ;

    « -Félicitation, tu as gagné. »

    Après ses quelques mots, Lyne cessa de bouger pour le regarder une dernière fois. Il devait être content désormais, il avait eut ce qu'il voulait, il l'avait blessé autant de fois qu'il l'avait désiré, et en plus de ça, il venait de faire disparaitre cette chose à laquelle elle tenait tellement. Elle posa son regard dans le sien ensuite, sans rien ajouter de plus,et peu à peu, elle s’éloigna de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   Dim 6 Déc - 13:01

Quand bien même elle aurait bien voulu l'écouter enfin, au lieu de n'en faire qu'à sa tête, la laisserait-il tranquille pour autant? Il ne savait pas réellement. En fait, y avait-il une limite à pourrir la vie de Lyne. Il en doutait. Comment pourrait-il se protéger dans le cas contraire? Alors, durant toutes ses années à Poudlard, elle aurait le mauvais souvenir de ce Serpentard qui n'avait cessé de lui rendre l'existence difficile, voire invivable quelque fois. Il en voulait sérieusement au destin, la vie ou peu importe ce que c'était, de les laisser se croiser encore. Les divinités ne tenaient pas à cette enfant ou quoi? Au point de toujours la ramener à lui, comme s'ils voulaient qu'elle souffre. Parce que c'était exactement ce qui se passait lorsqu'ils se rencontraient. Elle souffrait. La vie, la vie avait ses extravagances. Elle s'amusait à jouer avec ses pions comme s'ils ne pourraient rien faire d'autres que d'assouvir ses volontés. Elle mélangeait la passion, l'amour, la haine, la folie, elle se plaisait à observer les hommes dans les situations complexes qu'elle crée. Puis, elle les jetait, à la fin de leur vie, comme des vulgaires chaussettes. Mais voilà, lui, lorsqu'il quitterait ce monde, il aurait la prétention de ne pas avoir suivi tout ce que la vie souhaitait qu'il fasse. Il savait très bien ce qui se passait chez lui, surtout en présence de Lyne. Mais il le rejetait comme la peste. Et elle aussi d'ailleurs, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Au contraire, cela l'arrangeait, lui plaisait. Elle faisait comme lui et cela l'aidait énormément. Au moins, il pouvait continuer de jouer la comédie autant qu'il le voulait.

Pourtant, quelque fois, il agissait naturellement envers elle. Comme s'il voulait l'empêcher d'avoir mal, comme lorsqu'il l'avait rattrapé tout à l'heure, avant qu'elle ne tombe. Ou l'empêcher de s'éloigner, comme là, lorsqu'il la retenait, bon gré, malgré.

Ce qu'il entendait par intelligence, ce n'était pas penser ce que voulait entendre l'autre, mais plutôt le dire. Oui, c'était ça au fond, la vraie intelligence. Dire ce que l'autre avait envie d'entendre, juste pour s'en sortir d'une situation difficile, et ensuite seulement, le remettre à sa place, lui montrer l'inutilité de la chose. Il fallait toujours tout faire lorsqu'on tenait vraiment à quelque chose. Et Lyne ne s'était pas battue. Sûrement, parce que au fond, depuis toujours, Kyllian lui avait fait comprendre que c'était lui le plus fort. Tout le temps. Alors, inconsciemment, elle n'avait même plus le courage de se battre. Et pourtant, devant lui, elle continuait à s'entêter, comme si elle ne voulait pas admettre qu'elle était fatiguée. Mais cette fois, c'était le coup de grâce, elle ne comptait pas se relever, Kyllian le savait. Est-ce que c'était vraiment ce qu'il souhaitait au fond? Il n'y avait jamais réellement réfléchi. Il agissait ainsi, parce qu'il l'avait toujours fait, voilà tout. Lorsqu'il avait enfin balancé le pendentif dans les airs, elle avait tenté de l'en empêcher, avec un coup de main. Une tentative de déviation. Il avait faillit lire du désespoir dans ses yeux. Elle s'en remettrait? Sûrement oui, après tout, cela lui ferait juste une faiblesse en moins. Enfin, quelque temps en tout cas. Il se demandait comment elle réagirait en sachant qu'il l'avait tout simplement jeté à un endroit connu. Il ne savait pas encore s'il lui dirait. Mais en tout cas, il devait aller le reprendre avant que quelqu'un ne le fasse à sa place.

« -Félicitation, tu as gagné. »


Il gagnait toujours, il ne savait pas très bien pourquoi est-ce qu'elle le précisait à nouveau. Mais il s'y attendait. Plus que cela, il savait depuis le début que cela se terminerait ainsi, c'était elle qui passait son temps à s'entêter, à risquer de perdre alors qu'à chaque fois, elle le regrettait. Il haussait les sourcils, comme si elle n'avait rien dit d'intéressant, ni même ne venait de lui apprendre quelque chose, et il glissait ses mains dans ses poches.

- Comme toujours. Tu le savais depuis le début, je me demande toujours pourquoi tu perds ton temps à chaque fois! Passe une bonne journée Weller. Essaie de ne pas trop pleurer.

Un petit sourire ironique, et il se retournait pour se rendre dans les escaliers. Des remords? Il ne savait pas vraiment ce que c'était. Il n'en avait oh grand jamais ressenti. Mais voilà, est-ce que cette sensation d'avoir fait quelque chose d'assez blessant pour lui faire perdre toute cette énergie, ce qui était regrettable, pouvait se voir comme des remords? Il ne connaissait pas ce mot, il n'en savait donc strictement rien. Mais si c'était cela, il détestait ça autant que ce qu'il ressentait en présence de Lyne.

[Terminé ==> suite à la forêt interdite]
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sorry...Again ? [ Kyllian ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sorry...Again ? [ Kyllian ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Une erreur.. pas deux » - Morgan ?
» De battre mon coeur....[ Kyllian][Terminé]
» Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?]
» (m) Tyler Posey - Kyllian Emerson
» Kyllian Steredönn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente-