Partagez | .
 

 Concours #85: Histoire sans fin N°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Lun 24 Mar - 12:21

Vous connaissez le principe, n'est-ce pas? Je commence une histoire, tout le monde poste au moins 5 ligne à la suite.

Gains: 400.000 points d'office à tout participant + 10.000 points à chaque créa.



C'était le jour de Pâques. Comme d’habitude, lorsque je m’éveillai, une fois habillée, je pris mon petit sac et courus dans le jardin. Je devais faire la chasse aux œufs. Depuis le temps, je savais bien qui mettait ces confiseries à portée de mes mains mais je me taisais pour faire durer le plaisir.
Oh… je restai pantoise… il n’y en avait pas un en vue. Les parents auraient-ils oublié ? Quelqu’un les avait déjà chapardés ?
J’étais là, toute bête à me demander que faire lorsque…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Lun 24 Mar - 16:41

C'était le jour de Pâques. Comme d’habitude, lorsque je m’éveillai, une fois habillée, je pris mon petit sac et courus dans le jardin. Je devais faire la chasse aux œufs. Depuis le temps, je savais bien qui mettait ces confiseries à portée de mes mains mais je me taisais pour faire durer le plaisir.
Oh… je restai pantoise… il n’y en avait pas un en vue. Les parents auraient-ils oublié ? Quelqu’un les avait déjà chapardés ?
J’étais là, toute bête à me demander que faire lorsque…

Lorsque soudain une voix retentit derrière moi. Je n'eus pas le temps de me retourner : une cloche ailée fit son apparition devant mes yeux ébahis!
"Désolée de ce retard mademoiselle, un léger problème technique avec le lapin : il s'est cassé une patte."
Je ne pouvait fermer la bouche, et j'avais l'impression désagréable que mon menton allait se décrocher de ma mâchoire pour tomber par terre. Mais je me repris : je secoua la tête et me pinça, mais rien n'y fit, je ne me réveilla pas. J'opta alors pour un canular. C'était forcément ça! Quoi d'autre? A moins que...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 25 Mar - 0:31

C'était le jour de Pâques. Comme d’habitude, lorsque je m’éveillai, une fois habillée, je pris mon petit sac et courus dans le jardin. Je devais faire la chasse aux œufs. Depuis le temps, je savais bien qui mettait ces confiseries à portée de mes mains mais je me taisais pour faire durer le plaisir.
Oh… je restai pantoise… il n’y en avait pas un en vue. Les parents auraient-ils oublié ? Quelqu’un les avait déjà chapardés ?
J’étais là, toute bête à me demander que faire lorsque…
Lorsque soudain une voix retentit derrière moi. Je n'eus pas le temps de me retourner : une cloche ailée fit son apparition devant mes yeux ébahis!
"Désolée de ce retard mademoiselle, un léger problème technique avec le lapin : il s'est cassé une patte."
Je ne pouvait fermer la bouche, et j'avais l'impression désagréable que mon menton allait se décrocher de ma mâchoire pour tomber par terre. Mais je me repris : je secoua la tête et me pinça, mais rien n'y fit, je ne me réveilla pas. J'opta alors pour un canular. C'était forcément ça! Quoi d'autre? A moins que...
Je retourna en quatrième vitesse dans ma chambre et là je n'en cru pas mes yeux dans mon lit, il y avait ... MOI ! Je me gratta la tête et me tourna vers le miroir, celui-ci me renvoya l'image de ma chambre. J'étais transparente ! Je me précipita dans la chambre de mes parents en criant de toutes mes forces. Mais rien. Ils ne se réveillaient pas. En trainant les pieds, je retourna dans le jardin où la cloche continuait sa distribution. Je me laissa tomber dans l'herbe et la regarda faire. Enfin, elle vint vers moi.
"Tu as l'air bien triste ! Viens donc avec moi !"
Je la regarda d'un air ahuri, comment pouvais-je la suivre ? Elle pouvait voler mais pas moi ! J'avais à peine terminer ma phrase qui je sentit des ailes me poussaient et quelques minutes plus tard, je décollais avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 25 Mar - 12:19

C'était le jour de Pâques. Comme d’habitude,
lorsque je m’éveillai, une fois habillée, je pris mon petit sac et
courus dans le jardin. Je devais faire la chasse aux œufs. Depuis le
temps, je savais bien qui mettait ces confiseries à portée de mes mains
mais je me taisais pour faire durer le plaisir.
Oh… je restai pantoise… il n’y en avait pas un en vue. Les parents auraient-ils oublié ? Quelqu’un les avait déjà chapardés ?
J’étais là, toute bête à me demander que faire lorsque…
Lorsque
soudain une voix retentit derrière moi. Je n'eus pas le temps de me
retourner : une cloche ailée fit son apparition devant mes yeux ébahis!
"Désolée de ce retard mademoiselle, un léger problème technique avec le lapin : il s'est cassé une patte."
Je
ne pouvait fermer la bouche, et j'avais l'impression désagréable que
mon menton allait se décrocher de ma mâchoire pour tomber par terre.
Mais je me repris : je secoua la tête et me pinça, mais rien n'y fit,
je ne me réveilla pas. J'opta alors pour un canular. C'était forcément
ça! Quoi d'autre? A moins que...
Je retourna en
quatrième vitesse dans ma chambre et là je n'en cru pas mes yeux dans
mon lit, il y avait ... MOI ! Je me gratta la tête et me tourna vers le
miroir, celui-ci me renvoya l'image de ma chambre. J'étais transparente
! Je me précipita dans la chambre de mes parents en criant de toutes
mes forces. Mais rien. Ils ne se réveillaient pas. En trainant les
pieds, je retourna dans le jardin où la cloche continuait sa
distribution. Je me laissa tomber dans l'herbe et la regarda faire.
Enfin, elle vint vers moi.
"Tu as l'air bien triste ! Viens donc avec moi !"
Je
la regarda d'un air ahuri, comment pouvais-je la suivre ? Elle pouvait
voler mais pas moi ! J'avais à peine terminer ma phrase qui je sentit
des ailes me poussaient et quelques minutes plus tard, je décollais
avec elle.

C'était une sensation étrange que de voir le monde où je vivais tout les jours, mais de haut. Et puis en même temps, c'était agréable. Je n'aais aucun effort à fournir, comme si les ailes qui m'étaient poussées dans le dos fonctionnaient toutes seules. Je remarquai enfin une chose qui me fit comprendre la réalité : les mouvements des ailes de la cloches et des miennes étaient en parfait accord, quand l'un planait, l'autre faisait de même, quand l'un battait plus vite, l'autre faisait de même... Et puis j'arrivai aux nuages, et la cloche continuait d'avancer. Puis nous traversions un nuage à la forme d'un oeufs. Je distinguais très bien les fils et dorures caractéristiques des oeufs de paques. Après cette muraille de coton, le monde était rose, jaunes, bleus, pastels, colorés, et plein de cloches et de lapins. La cloche atterit en douceur, mais, mes ailes l'imitaient toujours, or je n'avais pas la même taille, ni la même corpulence. Je m'écrasais au sol comme un crêpe...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 25 Mar - 13:17

C'était le jour de Pâques. Comme d’habitude,
lorsque je m’éveillai, une fois habillée, je pris mon petit sac et
courus dans le jardin. Je devais faire la chasse aux œufs. Depuis le
temps, je savais bien qui mettait ces confiseries à portée de mes mains
mais je me taisais pour faire durer le plaisir.
Oh… je restai pantoise… il n’y en avait pas un en vue. Les parents auraient-ils oublié ? Quelqu’un les avait déjà chapardés ?
J’étais là, toute bête à me demander que faire lorsque…
Lorsque
soudain une voix retentit derrière moi. Je n'eus pas le temps de me
retourner : une cloche ailée fit son apparition devant mes yeux ébahis!
"Désolée de ce retard mademoiselle, un léger problème technique avec le lapin : il s'est cassé une patte."
Je
ne pouvait fermer la bouche, et j'avais l'impression désagréable que
mon menton allait se décrocher de ma mâchoire pour tomber par terre.
Mais je me repris : je secoua la tête et me pinça, mais rien n'y fit,
je ne me réveilla pas. J'opta alors pour un canular. C'était forcément
ça! Quoi d'autre? A moins que...
Je retourna en
quatrième vitesse dans ma chambre et là je n'en cru pas mes yeux dans
mon lit, il y avait ... MOI ! Je me gratta la tête et me tourna vers le
miroir, celui-ci me renvoya l'image de ma chambre. J'étais transparente
! Je me précipita dans la chambre de mes parents en criant de toutes
mes forces. Mais rien. Ils ne se réveillaient pas. En trainant les
pieds, je retourna dans le jardin où la cloche continuait sa
distribution. Je me laissa tomber dans l'herbe et la regarda faire.
Enfin, elle vint vers moi.
"Tu as l'air bien triste ! Viens donc avec moi !"
Je
la regarda d'un air ahuri, comment pouvais-je la suivre ? Elle pouvait
voler mais pas moi ! J'avais à peine terminer ma phrase qui je sentit
des ailes me poussaient et quelques minutes plus tard, je décollais
avec elle.
C'était une sensation étrange que de voir le monde où je vivais tout les jours, mais de haut. Et puis en même temps, c'était agréable. Je n'aais aucun effort à fournir, comme si les ailes qui m'étaient poussées dans le dos fonctionnaient toutes seules. Je remarquai enfin une chose qui me fit comprendre la réalité : les mouvements des ailes de la cloches et des miennes étaient en parfait accord, quand l'un planait, l'autre faisait de même, quand l'un battait plus vite, l'autre faisait de même... Et puis j'arrivai aux nuages, et la cloche continuait d'avancer. Puis nous traversions un nuage à la forme d'un oeufs. Je distinguais très bien les fils et dorures caractéristiques des oeufs de paques. Après cette muraille de coton, le monde était rose, jaunes, bleus, pastels, colorés, et plein de cloches et de lapins. La cloche atterit en douceur, mais, mes ailes l'imitaient toujours, or je n'avais pas la même taille, ni la même corpulence. Je m'écrasais au sol comme un crêpe...
Même si j'étais tombé de haut, je ne ressentit pas la chute, atterrissant sur une surface douce et moelleuse. Mes yeux balayèrent les environs et je fus stupéfaite de découvrir le monde qui s'offrait à moi. Des tonnes de couleurs, toutes pastels, s'étalaient un peu partout sur le paysage. Passé mon étonnement, je me tourna vers la cloche qui m'avait amené ici. Cette dernière n'avait pas bougé d'un centimètre et semblait m'observer, même si je n'arrivais pas vraiment à distinguer ses yeux sur cette surface de métal doré.

" Ne me regarde pas comme ça," lâcha t'elle, " c'est ce que tu voulais non ? "

Alors que j'allais protester, je vis au loin une immense nuées de petit points sombres sur une colline rose pale. Le troupeau semblait se diriger vers moi, légèrement paniqué, je constata avec étonnement qu'il s'agissait d'une véritable armée de lapin en chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mer 26 Mar - 13:17

Des lapins en chocolats qui bondissaient joyeusement vers moi. J’étais stupéfaite et aussi… un peu paniquée. Et s'ils voulaient me manger?

Mais… Où sommes-nous, madame la cloche ?

Tu t’en doutes, non ? C’est le Royaume de Pâques. C’est d’ici que partent tous les œufs et lapins que vous, petits monstres voraces, vous allez croquer tout à l’heure.

Son ton avait changé, je pris réellement peur.

Je veux rentrer, commençai-je à pleurnicher.

Que nenni, tu voulais du changement, tu es servie, ce me semble.

Je pleurai de plus belle, elle s’apitoya légèrement :


Allons, viens voir plus loin, ça te plaira sûrement.

Que faire d’autre ? Elle s’envola de moins d’un mètre pour me guider. Tout ce monde aux tons pastels et sucrés m'écoeurait un peu. L'élasticité du tendre gazon sur lequel je marchais était assez marrante car j'avais l'impression que si je le voulais, je pourrais rebondir des mètres plus loin. Cette idée m'amusa, je m'élançai et...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Jeu 27 Mar - 14:15

Meunier tu dors, ton moulin va trop vite, meunier tu dors ton moulin va trop fort... C'est pourtant pas compliqué. Panne d'inspi?? :tft:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Jeu 27 Mar - 14:49

( Bon bon OK JE PARTICIPE ANGEL )

Je m'élançais et je sautais en direction de l'étrange gazon qui s'écoulait sous mes pieds. Perdant sa solidité habituelle, le contact que j'eus avec cette constance me rappela les cours de trampoline dans ma vraie vie. Si je qualifiais ce que je vivais de rêve, seul ce gazon élastique m'amusait réellement, le reste m'effrayait plus qu'autre chose.
Cependant, je ne semblais pas être au bout de mes surprises, Madame la Cloche continuait son parcours, ignorante au jeu auquel je m'exerçais. Mais la peur de me retrouver seule dans un monde inconnu reprit le dessus, et c'est à contre cœur que la suivis... Et le nouveau décor qui s'offrait à moi quelques mètres plus tard, était stupéfiant... La première chose qui me frappa était ... ( à suivre. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Jeu 27 Mar - 15:11

La première chose qui me frappa était la ressemblance avec un film moldu dont j'avais entraperçu l'affiche : Charlie et la Chocolaterie.
Le décor était semblable en tous points à cette mécanique des sucreries, et bien que l'envie de rentrer chez moi soit toujours présente, l'émerveillement prit le dessus.
Cependant, une fois l'effet de surprise passé, mon moral retomba platement : je voulais rentrer chez moi. Cette cloche de Pâques ne me libererait donc jamais !? Je commençais à désespérer lorsqu'une voix familière retentit à mes oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Ven 28 Mar - 19:57

Je n’en croyais pas mes oreilles et me retournai vivement vers cette source sonore. A mon plus grand étonnement, je vis mon copain Denis, celui avec qui je jouais à la plaine de jeu.
Je me précipitai sur lui en lui donnant une accolade fougueuse :


Denis ! Tu es là, toi aussi ? Que s’est-il passé ?

Il me narra son parcours qui ressemblait fort au mien. Nous décidâmes d’unir nos efforts afin de sortir de là car, vraiment, j’en avais un peu marre de cette atmosphère sucrée.

Denis me donna la main et, ensemble, nous nous mîmes à courir.
Malheureusement, cette surface élastique nous propulsa nettement plus loin que prévu et nous nous retrouvâmes perchés sur un arbre garni de sucre d’orge. Dans le fond… j’avais un peu faim. J’en décrochai un et à ma grande surprise, la cloche arriva à tire d’aile pour me dire…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Sam 29 Mar - 18:52

- STOP! Ne touches pas à ça!

Je répliquais vivement, mon instant d'ébahissement passé :

"Il y a encore quelques secondes, vous me proposiez de goûter de tout!"

N'obtenant pas de réponse de la cloche, qui était repartie à tire d'ailes après avoir entendu ma réponse agressive, je sautais de l'arbre, suivie de près par Denis... oubliant à nouveau l'élasticité du sol!
Mais étrange : cette fois-ci, le sol joueur n'avait pas rebondi! Intriguée, je tapais du pied : rien!
Denis me dévisagea, et se baissa pour ramasser un oeuf ! Je compris alors !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mer 2 Avr - 1:17

j'etais dasn un de ces mauvais reves dans lequel tout a l'air si bien, mais tous finit par ce gacher , petit a petit.
Je regarda a nouveau Denis, mais ce n'etais plus denis , c'etait Sined, mon pire ennemi, il essayait toujours de me faire mal.
Il me devisagea et tenta de m'attraper, je me mis a courir, courir tant que je pouvais mais je patinais sur le sol.
A bout de nerfs, je me mis a pleurer, et Sined disparut mysterieusement, avec le decors, j'etais a nouveau dans ma chambre.
Mais avant de me rejouir, je me vis moi meme sur le lit, j'etais retourné a la case depart...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mer 2 Avr - 20:13

Mon lit était installé dans une grande étendue d'herbe en sucre, et le décor familier de ma chambre -présent un instant plus tôt- n'était plus : le plafond avait été remplacé par un ciel bleu pur, la moquette par l'herbe sucrée, et horreur! mes peluches avaient laissé place à une armée de cloches qui s'approchaient lentement de moi, comme une meute de loups affamés qui s'approche lentement de sa proie avec la certitude qu'ils ne la rateront pas... Non, je ne rêvais pas, le rêve avait été ma chambre qui était à nouveau présente quelques secondes plus tôt... C'était bien la première fois que j'espérais un DRIING de réveil libérateur qui me réveillerait! Jetant à nouveau un coup d'oeil sur mon lit, j'eus à nouveau une surprise... une mauvaise surprise!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Jeu 3 Avr - 0:32

Ma couette me sembla être faite de guimauve. Ce n’est pas que je n’aimais pas ça, c’est délicieux, mais en la touchant, elle me colla désagréablement aux doigts.
En fait, elle était devenue toute molle et dégoulinante.
Avec Horreur, je m’aperçus que mon matelas aussi était transformé en cette matière gluante dans laquelle je me mis à m’enfoncer lamentablement.


Au secours ! hurlai-je prête à piquer une crise de panique pas possible.

Une armée de cloches d’un côté, mon lit qui me gobait de l’autre, je crus ma dernière heure venue lorsque la grande cloche de Pâques vint me tendre un battant secourable. J'en eus des larmes de reconnaissance.
Voir ses ailes battre joyeusement au-dessus de moi, me transporta d'allégresse.
Je levai la main pour le saisir afin de m’extraire de cette mélasse poisseuse lorsque, avec ahurissement, je vis…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Ven 4 Avr - 23:54

Je levai la main pour le saisir afin de m’extraire de cette mélasse poisseuse lorsque, avec ahurissement, je vis le décor fondre lentement, la cloche avec! Tout était de guimauve, et alors que j'essayais de trouver le contact d'un objet solide afin de ne pas m'emguimauver [m'enbourber dans de la guimauve] je m'aperçus que j'étais également de guimauve et que ma main était lamentablement entrain de fondre!! Pourtant, je ne ressentais aucune chaleur particulière... mais il n'était pas impossible, avec toutes les perturbations chronologiques et météorologiques de ce monde, que la chaleur soit quasi-étouffante sans que personne ne le ressente! Alors que je méditais sur la température ambiante, je continuais de fondre, et alors que je revenais à la "réalité", je ne pus m'empêcher de penser que ma dernière heure arrivait... Mais soudain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Sam 5 Avr - 0:02

Mais soudain, je sentis les ailes, dans mon dos, qui se remettaient à marcher. C'était purement magique !! Et ca marchait ! Ma joie, cependant, ne fut qu'instantanée : je m'envolais, certes, mais je continuais de fondre, de fondre... Alors que mon index avait presque disparut dans sa totalité, un hurlement s'extirpa de ma gorge sans que j'en sois consciente.
- Au secouuuurs!! S'il vous plaiiiit!!
La cloche de Pâques s'approcha de moi, sortant d'un nuage jusqu'alors invisible à mes yeux. Elle souriait et battait régulièrement de ses ailes, tandis que les miennes tentaient de faire le moins de mouvements possibles. Cette indépendance soudaine me ravit, malgré ma situation. Et ma main continuait de fondre... Alors?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Sam 5 Avr - 1:02

"Alors ?" me fit la cloche.
"Je sais quel est ton probleme petite."

Je continuait de fondre de plus en plus, ma panique etait a son plus haut point.

"Tu es atteint du sindrome de Pâques, tu vas fondre comme du chocolat , comme le chocolat que tu n'a voulu manger l'année derniere. Tu sens ce que ça fait d'etre abandonné, desesperé, entrain de fondre seule dans un univers qui sort de sa parception des choses ?"

Avec les forces qui me resterent je lacha un "oui" timide.

"Et bien dans ce cas je te libere, mais la prochaine fois, ne gaspillle pas ton lapin en chocolat, car tu lui as briser ses chances de pouvoir etre mangé.."


"Je ne recomencerais plus" , jurais-je.

Soudain, je retrouva mon corps intacte, j'etais sur la terre ferme, devant un abre geant en chocolat, et je tenais un oeuf en chocolat multocolore.

L'arbre s'adressa a moi;


[on gagne des gallions en postant ici ?]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Lun 7 Avr - 12:47

15 jours, c'est suffisant.


Résultats:

Mariana: 450.000 points
Emily: 420.000 points
Cassandre: 410000points
Angel: 430.000 points
Nysin:410.000 points
Nathanie: 420.000 points


Merci à tous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 8 Avr - 0:56

Si j'ai bien compris, tous les participants ont gagné ?
Si c'est cela, tu m'a oublié !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 8 Avr - 17:24

Merci Angel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mar 8 Avr - 18:58

de rien. Désolée Kali. Je rectifie de suite.

Mariana: 450.000 points
Emily: 420.000 points
Cassandre: 410000points
Angel: 430.000 points
Nysin:410.000 points
Nathanie: 420.000 points
Kali: 410.000 points
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   Mer 9 Avr - 8:14

Merci !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Concours #85: Histoire sans fin N°3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Concours #85: Histoire sans fin N°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente :: ¤ Concours ~-